Alors, raconte, comment c'était !?

On y cause toujours, si ça t'intéresse !

Modérateurs : lax, Djez, Drahe, Franck, admin

Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2151 Message par Djez » 18 avr. 2022, 17:18

lundi 11 avril 2022, à la maison
Ce qui est bien quand on est malade, c'est qu'on passe du temps à la maison, et du coup ça laisse le temps de faire des jeux de société ! Non seulement c'est cool, mais aussi, l'espace d'un instant, ça m'a permis de penser à autre chose que la toux et les maux de tête !
On s'est donc lancé avec Nad sur une partie de LIVING FOREST. Pour elle c'était une découverte, et elle a bien aimé, à la fois le côté chill et plutôt bien équilibré des façons de gagner, mais aussi et surtout l'univers graphique qu'elle trouve très agréable.
C'était la première fois que je jouais à seulement deux joueurs, et ça tourne bien, même si par contre du coup c'est un peu chiche en jeton feu ! (et ça devient donc plus difficile de gagner par ce biais)
Perso, je pense toujours la même chose du jeu ; il est cool, les parties sont toujours agréables, mais il manque un petit je ne sais quoi pour que le jeu soit vraiment accrocheur et déclenche un réel engouement.
Sur cette partie je gagne en jouant la stratégie "arbre", surtout grâce à l'arbre qui permet de jouer deux fois la même action qui m'a vraiment permis de prendre le large... et aussi parce que Nad jouait sa première partie ; je pense qu'à présent qu'elle a bien capté le jeu je ne la battrais plus jamais ! :oops:
En tous cas cétait sympa ce petit moment tranquillou à deux, ça donne envie de tester plein de jeux dans cette configuration là !

samedi 16 avril 2022, à la ludo
J'ai testé pour la première fois ANIMAL RESCUE à ma ludo, et c'est un roll n' write simple et plutôt cool, vraiment taillé pour être jouable par des enfants (seul le comptage des points sera relou pour eux) ! Il y a 6 animaux dans le jeu (1 sur chaque face de dé), et 4 couleurs d'enclos (il y a dans le jeu 1 dé de chacune de ses couleurs, + 2 dé blanc "joker"). On lance les dés, et chaque joueur choisi l'un des dé dispo et dessine dans l'enclos adéquat (correspondant à la couleur du dé retenu) l'animal qui y figure. Le but du jeu est de remplir au mieux les enclos, sachant que certains demandent tel ou tel animaux pour des bonus, qu'avoir 3 fois le même animal rapporte des points, ainsi qu'avoir au moins 4 animaux différents, etc, etc...
C'est très simple, ça manque sans doute un peu de twist ludique (le seul vrai "sweet move" que l'on peut faire c'est chercher à faire des paire d'animaux pour générer un "bébé" et donc gagner le droit de dessiner un animal de plus), mais ça marche bien, et le jeu est donc un bon candidat pour initier les mômes au concept de R&W ! Bref, un jeu simple, et sympa !

samedi 16 avril 2022, au Club NPQ
On continue nos aventures de CAPITAINE VAUDOU en suivant les coordonnées d'une mystérieuse bouteille envoyée par la mer au moment où nous lui avons rendu le corps de notre mousse assassiné...
C'est ainsi que notre Capitaine a pu faire un étrange entretien sur le navire de confrère Pirates avec le Loa Agwé... ou plutôt avec une étrange créature qui se faisait passer pour lui ! Mais notre capitaine n'était pas dupe, et après avoir vaincu l'horrible usurpateur, nous avons pu reprendre notre route vers la mystérieuse cité du détroit de Magellan...
Nous arrivons alors dans une cité d'or peuplée exclusivement de jeunes femmes lascives et de serpent fer-de-lance peu engageants... étrange accueil ! Bien vite, le Conseil des Anciennes nous invite à pratiquer un sacrifice de 5 vierges en l'honneur de leur Dieu Quetzalcóatl... Mais comme toujours avec nous, les choses tournent mal, et nous voici vite en train de combattre les Anciennes (qui ne sont autre que des demi-déesses !) afin de choisir notre propre voie... et récupérer ce dont nous avons besoin pour poursuivre notre quête de la légendaire cité oubliée de Mu !
Grâce à une chance au dé insolente (j'ai one shot 3 cibles en 3 balles, sans même recharger mon pistolet à poudre ! #la magie du jeu de rôle !), nous avons rapidement vaincu nos adversaires, ce qui nous a permis de nous emparer de la nouvelle "clef" vers la suite de nos aventures ! Fuyant à travers la cité grondante, nous débouchons sur ce qui semble bien être une sorte de serpent-de-mer mécanisé, véritable sous-marin sensé nous amener vers la suite de nos aventures !
Bref, comme toujours, une partie tout autant nawak et délirante qu'épique et cool à jouer ! Vivement la suite !
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2152 Message par Djez » 25 avr. 2022, 14:10

jeudi 21 avril, chez Dr Huygues et Olivia

On continue d'investiguer avec SUSPECTS 2 ! Avec Anis et Olivia, on a fait le premier scénar de cette seconde boîte du jeu, et franchement, il est pas mal du tout, cohérent, bien écrit... Rien à redire !
Même si au final on "gagne" la partie en obtenant un score plutôt glorieux, on aura pas mal galéré pour faire nos déductions tout simplement parce qu'on a égaré une carte clef en cours de partie ! 😅 Du coup, l'association qui en découlait n'était plus possible, et ça nous a coupé d'un indice absolument majeur de la partie !...
Définitivement, je trouve que SUSPECTS est la meilleure mécanique de jeu d'enquête que j'ai pu tester, car sans doute la plus "pure". C'est de la vraie logique, l'écriture est soignée, les infos sont toutes là, entre les lignes, pas besoin de spéculer ou de faire des hypothèses farfelues, et ça, c'est VRAIMENT plaisant !
Le rythme du jeu est bien cool, et si nous, on prends clairement notre temps (plus de 2h sur cette partie !), le jeu est carrément jouable en moitié de ce temps pour ceux qui préfèrent aller "droit au but". Tout dépends si on aime discuter ou si on cherche l'efficacité avant tout, chacun son trip !
En tous cas, cette enquête dans l'enfance de Claire Harper était une des plus sympas que j'ai fait jusqu'ici, et ça annonce du bon sur cette suite ! 💛 💛 💛
PS: un des protagonistes de l'histoire s'appelle TATIANA DOTGAME... Vous pensez que c'est un clin d'œil à GIRLDOTGAME ?

vendredi 22 avril, café-jeu du club

J'ai enfin pu tester LA CATHEDRALE ROUGE, et c'est vraiment un chouette jeu. Déjà, parce que le matos bien calé dans sa petite boîte est hyper agréable, mais aussi et surtout parce que mécaniquement, le jeu marche bien. C'est un bon jeu de placement/majorité avec pour principal originalité un système de roue de ressource/actions qui sera soumis à la contrainte de dés. On doit choisir un dé, l'avancée d'autant que la valeur qu'il affiche, réaliser l'action d'où il arrive, éventuellement renforcée si un autre dé est déjà présent, puis on relance les dés concernés changeant ainsi la donne pour le suivant !
Cela est sans doute abstrait dit comme ça, mais concrètement, ça rajoute de l'opportunisme et de l'interaction avec les autres joueurs (déjà bien présente par le fait que le principal moteur de point de victoire est une course à la construction de portion des tours de la cathédrale pour gagner des majorités), et du coup ça change la logique à adopter pour planifier ses coups !
Le jeu semble bien équilibré, et tous les petits aspects qui le compose (possibilité de booster les actions lié à tel ou tel dé, course aux ornements pour gagner des points bonus ET gratter des majorités, etc...) renforce encore l'intérêt ludique du jeu !
Et puis surtout, j'aime le côté simple et efficace des règles fondamentale du jeu : pour gagner faut scorer un max. Pour scorer faut gagner des majorités sur les tours de la cathédrale. A son tour on peut soit 1°) Récupérer des ressources, soit 2°) Réserver une portion de construction, soit 3°) Construire une portion déjà réservée et ou embellir n'importe laquelle. C'est simple, cohérent, efficace, j'aime !
Sur cette première partie à quatre joueurs (Gus, Axel, Bak et moi) j'ai été très mauvais, mais je gratte in extremis la 3ème place dans ma lutte face à Axel... tandis que je vois Bak nous coller une tôlée monumentale, mais cela ne retire rien à la qualité de ce très bon jeu ! 💛 💛 💛

Après ça, on a testé HONEY BUZZ que je me suis payé le jour même. J'ai quand même pu voir une vidéo règle et eu l'occaze de lire une fois la règle avant de l'amener, mais malgré tout, je ne me sentais pas super à l'aise sur la mise en place et sur l'explication des règles... mais je pense qu'au final, ça allait !
Dans ce jeu au matos vraiment TRES joli, on joue des abeilles qui vont essayer de gagner un max de thune en vendant leur miel aux animaux de la forêt !
Pour cela, à son tour de jeu, on va envoyer ses abeilles sur un des 6 types de tuiles du jeu pour agrandir notre ruche. Sitôt qu'on parvient en connectant ainsi nos tuiles à créer un trou central, on va pouvoir activer TOUS les pouvoirs situé sur le pourtour, et c'est comme ça qu'on va pouvoir récupérer du nectar, produire du miel, le revendre, engendrer de nouvelles ouvrières, etc...
C'est très simple sur le principe, mais y a quand même un peu de stratégie à suivre pour optimiser son placement, récupérer les bonnes ressources au bon moment pour honorer les commandes avant les autres ou bénéficier d'un cours du marché intéressant, etc, etc...
Au final, le jeu n'est pas très compliqué à jouer, MAIS sa mécanique de chaînage obligatoire des actions (d'abord il faut créer tel type de trou, pour obtenir tel type de nectar, pour pouvoir produire tel type de miel qui permettra d'obtenir tel carte objectif) impose une gymnastique intellectuelle permanente qui selon moi rends le jeu vraiment peu approprié au jeu familial avec des enfants. Clairement, on est plus dans un jeu "simple" pour joueurs que dans un vrai jeu tout public.
Mais ceci dit, je l'ai trouvé vraiment plaisant, et encore une fois, la beauté du matériel est un vrai plus et son ambiance reste assez chill même s'il y a de la course/compétition à l'objectif et qu'on joue un peu des coudes sur la prise de cases actions/de jetons nectars.
Et là encore, même si Bak nous a atomisé (même classement final que sur CATHEDRALE ROUGE !), j'ai vraiment beaucoup aimé le jeu ! 💛 💛 💛

dimanche 24 avril, café-jeux du club

Avec Nad on a enfin pu tester ARK NOVA avec Bak et Xav... et je suis d'accord avec tout le monde, c'est vraiment un excellent jeu !
Déjà, parlons du matériel, puisqu'il fait débat. Perso, je l'ai trouvé cool, et vraiment pas laid une fois posée sur la table. C'est lisible, les couleurs fonctionnent bien, vraiment, je trouve ça très honnête.
Pour ce qui concerne les règles, clairement, on est dans du gros jeu de programmation avec une notion de course permanente, et ça sur quasiment tous les aspects qui font que finalement, de l'interaction, il y en a pas forcément de façon directe (quoi que quelques petites cartes en permette), mais en revanche, on subit (ou fait subir) énormément de pression à ses adversaires en fonction de ce que l'on fait ! Bref, on est dans un jeu tendu et exigent, régulièrement frustrant, mais qui a ce mérite de VRAIMENT déclencher des sensations ludiques... et je pense que c'est pour ça qu'il emballe autant les gens !
Perso, le jeu est trop complexe pour moi. Si j'aime beaucoup le principe de "rivière d'action" à gérer pour optimiser la puissance des actions que l'on fait, le jeu dans son ensemble nécessite beaucoup trop de calcul et de programmation pour que j'en tire un réel plaisir. Nad qui est fana du genre a totalement adoré cet aspect là, mais pour moi, le jeu demande trop d'effort pour que je puisse en tirer 100% de plaisirs.
Ceci dit, on est clairement dans un GRAND jeu. Avec une thématique bien servie par des règles efficaces et bougrement intelligentes. Le jeu a un potentiel ENORME que l'on devine dés la première partie, et pour les fanas du genre, je pense qu'on est face à une claque ludique digne d'un TERRAFORMING MARS ou d'un DUNE IMPERIUM. On aime ou on aime pas, mais difficile de ne pas y voir un nouveau jeu majeur.
Sur cette première partie, je finis péniblement 3ème sur 4 avec un score minable (heureusement que Xav est totalement passé à côté de sa partie sinon j'étais dernier à coup sûr !), explosé à nouveau par Bak, mais je pense avoir suffisamment "touché à tout" pour désormais vraiment savoir jouer au jeu. 💛 💛 💛

Après ça, on a testé à 3 joueurs MOONRAKERS, un des improbables kickstarter de Bak !
je ne suis pas très sûr du pitch du jeu, mais il me semble qu'on incarne des mercenaires de l'espace qui vont se lancer sur des missions pour en gagner des points de prestige, de l'argent pour acheter de nouvelles cartes, une nouvelle carte au pif, etc... Le jeu est une course, le premier à totaliser 10 points de prestige gagne !
La direction artistique et le matériel sont soignés, classieux, je dirais !
Le jeu est un Deck building où on va devoir optimiser à son tour au mieux sa main de 5 cartes... mais le côté classique du jeu s'arrête ici ! En effet, ici, chaque tour on va décider si oui ou non on part en mission. Et si oui, on va éventuellement proposer à d'autres de venir nous aider )à la réaliser ! Et c'est là tout le sel du jeu, cette négociation durant laquelle on va essayer d'avoir de l'aide pour faire des grosses missions, tout en essayant de faire en sorte que les autres acceptent de nous aider contre la plus maigre rétribution possible !
Pour réaliser une mission, on va devoir totaliser un certain nombre d'icône en jouant les cartes adéquat, sachant qu'à chaque icône est associée un pouvoir de jeu (piocher, avoir plus d'actions, se protéger, etc...). On va gagner en cas de victoire des points égaux à ce qu'on s'est réparti en phase de négociation, moins les dommages (déterminés par des dés) qu'on aura pas réussi à prévenir avec nos cartes boucliers !
Si on décide de ne pas partir en mission, on gagne une pauvre pièce MAIS aussi un nouvel objectif (autre moyen de scorer !)
Le côté Deck building est double, car il se fait non seulement par le biais de recrutement de cartes personnages (aux pouvoirs puissants), mais aussi par l'achat d'amélioration de notre vaisseau qui vont nous donner des petits bonus ET des cartes en plus !
Le jeu est cool, même si avec Nad on a été complètement naze, et si du coup, à nouveau, Bak remporte la partie ! 💛 💛 💛
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2153 Message par Djez » 03 mai 2022, 22:04

jeudi 28 avril, chez Dr Huygues et Olivia
On continue de résoudre les enquêtes de SUSPECTS 2, et cette fois-ci on s'est attaqué à la seconde, "MORT A L'ARRIVEE"... Et bien je pense que c'est la plus décevante que l'on a fait depuis le début.
Malgré un pitch qui me donnait envie (un ami journaliste crois reconnaître parmi les coureurs d'un marathon un homme mort à la guerre : comment est-ce possible !), le scénario ne décolle pas et l'intrigue tourne pas mal en rond. Et surtout, les indices réels sont trop peu nombreux, ce qui fait que très vite, on a grosso modo tout compris, et qu'après, on se rends compte que ce qu'on continue de découvrir n'apporte vraiment pas grand chose. C'est d'autant plus décevant qu'au final, l'intrigue en question n'est pas bien approfondie, et on est loin de nous présenter tous ses tenants et aboutissants...
Si globalement l'histoire et la partie reste agréable, on a collectivement ressenti une baisse de niveau sur ce scénario. Les choses restent cohérentes, le système de jeu fonctionne toujours aussi bien, pas de bug à déclarer, mais juste, cette enquête là n'est vraiment pas très palpitante, malgré pourtant un contexte en vérité plus "haletant" et original que les autres ! Du coup, on espère vraiment que le 3ème scénario sera plus grandiose, parce que ce serait dommage de finir par un "mouaip" !
En terme de réussite, en revanche, c'est sans doute l'enquête sur laquelle on fait le meilleur score, avec un quasi perfect !

vendredi 29 avril, CAFE-JEUXau club NPQ

J'ai rejoué à ARK NOVA, et je me suis pris une vraie claque... qui fait mal.
C'était ma seconde partie, j'avais bien les règles en tête, et donc j'étais prêt à faire de mon mieux. Je ne me faisais pas trop d'illusion sur l'issu de la partie, car j'avais à ma table 3 joueurs bien plus costauds que moi (Bak , Nad', et Jasmin), mais j'étais bien décidé à faire de mon mieux pour faire bonne figure.
Et bien ce fut un échec cuisant. Ce n'est pas tant de finir archi dernier en étant à AUCUN moment dangereux qui fait mal, c'est surtout de réaliser que j'étais tout bonnement INCAPABLE de rivaliser avec eux. "Théoriquement", je pense avoir compris quoi faire pour ne pas me faire distancer, mais dans les faits, je n'y arrive pas. Mes coups sont trop faibles, mon tempo trop lent, mon anticipation et ma réactivité insuffisante... Et franchement, quand on joue autant que moi, depuis si longtemps, se rendre compte de ça, ça fait un pincement au cœur. Un peu comme ce gars qui a toujours été passionné de foot, qui y joue tous les dimanches, et qui réalise un jour en se voyant dans le miroir que son maillot fétiche le boudine et qu'il n'est absolument pas crédible depuis toujours...
Ouaip, ça fait mal. Mais c'est comme ça, et je n'y peux pas grand chose. Je pourrais tout simplement squizzer totalement ce genre de jeu, mais je pense que ça me ferait plus mal encore. Parce que je suis un passionné, parce que j'aime trop découvrir de nouvelles mécaniques ludiques... et parce qu'objectivement, ARK NOVA est un putain de bon jeu. La partie à laquelle j'ai participé était vraiment cool, elle était hyper disputée entre les deux premiers (Karim l'emporte d'un malheureux petit point devant Bak !), et c'est fou de voir tout ce que propose le jeu.
Alors j'ai décidé que j'allais faire comme Rocky : me battre pour tenir la distance. Sans doute que jamais je ne serais bon, mais le jeu en vaut la peine !

Après ça on a enchaîné à 3 joueurs à LA CATHEDRALE ROUGE, et j'étais beaucoup plus dans mon élément, même si je restais un peu sonné par la partie d'avant !
Cette seconde partie du jeu me confirme tout le bien que j'en pense, c'est malin, ça tourne très bien, et le matériel version pocket fait totalement son job !
On se rends bien compte qu'y a moyen de cogiter, et le jeu à un côté combat de boxe dans le sens où on guette pas mal ce que font les autres pour asséner son coup au moment le plus opportun possible, et cela est valable aussi bien sur la piste du marché, que sur les livraisons pour construire la cathédrale ou même les réservations !
Du coup, il y a une vraie interaction tout du long dans le jeu, et la tension ludique est parfaitement entretenue.
Le jeu souffre simplement d'un manque de fun inhérent à sa forme (jeu assez calculatoire ET thématique pas très funky), mais les parties sont riches et il est bien agréable à jouer.
La partie aura été plutôt serrée et je me suis plutôt bien débrouillé, mais je m'incline finalement face à Bak qui prends du coup sa revanche sur cette seconde partie de la soirée !

samedi 30 avril, CAPITAINE VAUDOU au club NPQ
Nous embarquons à bord du "Fer-de-Lance", notre sous-marin ophidien doré, et apprenons peu à peu à utiliser cette étrange machine envoyée par les Loas. Ainsi, nous réussissons à nous rendre à la mythique cité engloutie de Wiraquocha, découvrant une cité quasi déserte peuplée d'étranges humanoïdes amphibiens géants. Mais surtout, nous découvrons que cette étrange cité est directement liée à une île sur laquelle nos camarades ont été emprisonnés par les hommes de l'increvable Griffon, le navire maudit de notre rival de toujours !
L'un des nôtres nous a trahi et semble avoir vendu le navire à ses étranges êtres aquatiques, un autre encore a sa tête posé sur une pique, et les autres sont retenus dans des cages suspendues...
Il est temps pour nous d'intervenir !
La séance aura été assez pauvre en terme d'avancée, parce qu'on n'était pas bien dedans et qu'on aura surtout raconté des conneries à tout bout de champs... Moi le premier ! (comme en témoigne ce schéma honteux ci-joint ! ^^)
Mais c'était cool de se retrouver tous ensemble, et ça augure du chouette pour la prochaine séance !

dimanche 1er mai, CAFE-JEUX au club NPQ
Quand on tombe de cheval, faut remonter en selle le plus rapidement possible... Alors je me suis lancé à nouveau sur ARK NOVA. Bon, premier point important, la table est constituée cette fois de joueurs moins aguerris : en plus de moi qui jouais au jeu pour la 3ème fois, il y a Kaglio, Louis et Globule. Bak, qui a ramené le jeu, cède sa place, ce qui fait que le niveau global est à peu près uniforme.
Déjà, c'est moi qui explique les règles (soutenu par mon camarade), et je me rends compte que je les maîtrise plutôt bien (sans les avoir jamais lu), ce qui est la preuve que malgré sa complexité, le jeu se prends en main finalement assez vite.
Ensuite, la partie commence... Fort de mes expériences précédentes, je décide que je ferais tout pour débloquer au plus vite un 2ème bénévole. Comme ma main de départ ne me donne rien qui va dans ce sens, je me concentre sur comment gagner avant les autres les 2 points de conservation qui me permettront de gagner ce second meeple. Pour ça, je repère le projet de conservation le plus facile d'accès pour moi, et je me concentre sur ça avant tout... et ça marche ! Je le réalise au niveau minimum juste pour débloquer le meeple, et à partir de là, je décide de me concentrer sur un rythme d'optimisation maximum des actions (essayer de ne jouer les actions que quand elles sont de force max ou quasiment), et de rester focus sur TOUT ce qui fait gagner des points de conservation facilement. Notamment, j'axe mon développement sur la montée de la piste de réputation, débloquant tout ce que je peux pour grimper vite dessus...
Comme le jeu débloque plein de bonus dans tous les sens, progresser régulièrement un peu partout accélère la progression globale... bref, il faut construire sa mécanique de "win to win".
Le moteur se mets en place, je grimpe très vite, mais je vois que Louis et Seb, joueurs plus habiles que moi, sont en train de monter une machinerie ludique bien plus puissante que la mienne, et que très vite, il vont grimper d'un coup... Alors je pousse l'effort, donne tout pour mettre fin à la partie au plus vite... et ça passe !
Je gagne la partie avec un score de 14, devant Seb qui fini à 2, Louis qui suit pas très loin derrière et Gus qui lui a eu plus de mal à rentrer dans le jeu.
Je suis content de cette partie, pas seulement parce que j'ai gagné, mais surtout parce que c'est satisfaisant de voir ce qu'on a mis en place aboutir à quelque chose !
J'ai bien conscience d'avoir bénéficié d'une table plus "tranquille" qui m'a permis de pouvoir me mettre en place en n'enchaînant pas d'emblée par des coups forts sur coups forts, mais peu importe.
C'était vraiment une belle partie, car Louis et Seb sont des joueurs qui combottent bien mieux que moi, et je suis content d'avoir réussi à tirer mon épingle du jeu en tenant bon ma stratégie du "petit gain permanent" qui m'a permis de remporter cette course aux points !
A présente que j'ai réussi au moins une fois à aborder le jeu de façon efficace, je pourrais aborder mes prochaines parties de façon plus sereine, me voici soulagé !
C'est con, mais là, mon égo en avait vraiment besoin ! ^^
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2154 Message par Djez » 09 mai 2022, 13:11

mercredi 3 mai, CAFE-JEUX aux 7 Royaumes de Grenoble

De passage aux 7 ROYAUMES de Grenoble, j'ai pu tester avec Nad PETITS PEUPLES, et j'ai trouvé le jeu cool, mais pas transcendant non plus, malgré quelques très bonnes idées de gameplay.
Le jeu n'est pas très complexe, mais à jouer, il peut s'avérer un peu casse-tête par moment, ce qui lui donne au final un rythme (et même une ambiance) de jeu abstrait.
Ici, on incarne des petits peuples et on essaie de scorer un max avec nos constructions tout au long de la partie, en remplissant soit des objectifs communs, soit des objectifs persos.
A son tour de jeu, on doit choisir entre deux actions : construire OU déconstruire. La première option permet de s'installer pour essayer d'avoir des majorités et/ou remplir des objectifs, mais coûte de la population pour peupler ses nouvelles bâtisses. La seconde option permet justement de récupérer de la population (le double de celle investit premièrement).
Là où le jeu devient brain, c'est que le plateau est divisé en 7 tuiles, et ses tuiles sont elle-même divisées en 7 zones qui reprennent le même schéma. Lorsque l'on joue, on choisit sur quelle zone de la tuile on construit/déconstruit. Et la prochaine action (la notre ou celle de notre adversaire) devra avoir lieu sur la tuile du plateau qui correspond... Bref, je ne sais pas si c'est très clair, mais dans les faits cela veut dire qu'on va jouer sur une zone à la fois parce qu'elle nous intéresse en elle-même, mais aussi (et surtout !) parce qu'elle enverra la prochaine action sur telle ou telle zone !
A ça s'ajoute 4 jetons "machinations" qui sont en fait des sortes de joker à usage uniques permettant des actions un peu particulières (agir sur une zone autre que celle prévue, déconstruire un bâtiment adverse, etc...), qui mine de rien, rajoute un peu de piquant au tout !
Le jeu n'est pas désagréable du tout et à deux il tourne très bien, mais il n'est pas non plus d'un fun à tout épreuve malgré un très chouette matos. Bref, c'est cool sans donner envie d'y revenir !

On a aussi profité de notre passage sur la zone café-jeu de la boutique grenobloise pour enfin tester 50 MISSIONS... Je dois avouer que je n'étais pas chaud du tout, et que le début de partie m'a laissé absolument de marbre... Mais à force d'y jouer, j'ai finalement rejoint l'enthousiasme de ma copine sur le jeu !
C'est tout bête, mais ça fonctionne bien, un très bon jeu d'apéro pour passer le temps sans se prendre la tête... Un jeu qu'on jouera sans doute à nouveau dans le train, d'ailleurs !
Bon, pour le moment, on n'est vraiment pas très fort, et ce n'est pas que la poisse qui est à incriminé ! Mais comme le jeu se joue vite et est vraiment chill, c'est sûr qu'on y reviendra et qu'on finira par faire des scores digne de ce nom !

vendredi 5 mai, CAFE JEUX au club NPQ

J'ai pu tester l'extension CHEFS D'EXPEDITIONS des RUINES PERDUES DE NARAK... et vraiment c'est très très bien !
Déjà, c'est cool parce que ça rajoute un peu de tout : de nouveaux objets, de nouveaux artefacts, de nouveaux assistants, de nouveaux temples, de nouveaux gardiens, de nouveaux lieux... de quoi rafraîchir un peu nos pioches pour ceux qui ont trop poncé le jeu !
Mais surtout, l'extension apporte une proposition d'asymétrie vraiment cool ; non seulement chaque plateau joueur propose désormais un pouvoir TRES différent l'un des autres, mais aussi, chaque joueur débutera avec un deck de départ différent, et ça, franchement, c'est très cool !
Alors clairement, la prise en main ne semble PAS DU TOUT aussi évidente d'un perso à un autre, mais c'est vraiment sympa ce que ça apporte autour de la table. ça rend le jeu vraiment plus immersif !
Je jouais LA BARONNE qui a une mécanique qui tourne autour de l'optimisation des objets, et c'était vraiment pas très dur à optimiser (des objets, au pire, ça fait toujours des points !) et c'était cool à jouer !
Mes camarades jouaient respectivement L'EXPLORATRICE -Kaglio- (pas facile de jouer avec un seul meeple quand on est tant habitué à bloquer les accès avec deux !), LE MYSTIQUE -Thomas- (sympa la mécanique de conversion des cartes "peur" en pouvoirs, mais pas si facile à mettre ne œuvre), et LE PROFESSEUR -Gus- (équivalent "artefact" de La Baronne, bien efficace lui aussi !)... Encore une fois, certains persos sont plus chaud de prise en main, mais sur cette première partie je n'ai pas eu un sentiment de déséquilibre, au contraire. D'ailleurs, les scores finaux sont assez serrés, même si je parviens à l'emporter (alors que je voyais vraiment Gus gagner la partie !) !
En revanche, en revoyant le boc de score je me suis rendu compte que ça faisait 6 mois que je n'avais pas joué, et j'étais un peu rouillé sur les règles ! Pas mal de petits rembobinages et d'hésitations jusque la fin de cette partie "de reprise", mais maintenant chuis chaud... et motivé à y rejouer ! Quel bon jeu ce NARAK !

samedi 6 mai, CA ME DIT DU JEU au club NPQ

Perso j'ai joué à PREHISTORIES à 5 joueurs (avec Gus, Crepomiel, Jasmin et son fils Noam), et dans cette config' le jeu tourne vraiment très bien ! La mécanique de prise de risque fonctionne bien (est-ce que j'envoie une équipe de chasseurs rapides mais avec peu de force pour choisir en premier une proie, mais moindre, ou bien est-ce que j'envoie des gros balaises au risque que plus rien d'intéressant ne soit dispo ?) , le matériel est joli et agréable à employer, et le principe de course (le gagnant est le premier à cumuler 8 jetons d'objectifs) donne une chouette tension ludique entre les joueurs !
Vraiment, je sors très satisfait de cette partie, car autant le jeu entre deux joueurs m'avait paru un peu quelconque, autant à 5, dans une ambiance plus "familiale", j'ai trouvé le jeu vraiment excellent !
Cela a été l'occaze pour nous de tester le goodies "Jo le bricoleur", concrètement une carte supplémentaire spéciale dans le deck de chaque joueur, un personnage qui protège des blessures MAIS qui ne peut pas chasser seul... Simple, et cool comme ajout !
En revanche, on s'est fait explosé par Jasmin qui a réussi à poser ses 8 jetons d'objectifs alors que le suivant après lui n'en avait posé que 4 !

Après ça, avec Gus et Crepomiel on a dégainé LES GARDIENS DE HAVRESAC... et c'était bien sympa !
Je suis parti sur une stratégie hyper guerrière (en achetant un max de guerrière, justement, avec quelques magiciennes pour pouvoir "aller plus loin" !), et franchement, ça tournait plutôt pas mal, et d'ailleurs, j'ai gagné au final !
Je sais que certains jouent en mode très brain au jeu, mais perso, je le classe malgré tout dans la catégorie des jeux "chill". Perso, j'y joue un peu à la volée, avec certes le plaisirs d'essayer d'optimiser ses pioches de jetons pour faire les meilleurs tours possibles, mais sans prendre non plus 1000 ans à me dire alors comme j'ai pioché lui, si je pioche lui je fais ça, en revanche si je pioche lui d'abord je ferais ça, puis ça, mais si finalement je pioche elle, alors je partirais plutôt sur...
Le matériel est là encore très agréable à manier malgré quelques claires fautes de goût (cette boîte géantes bon sang !), mais si je n'aime pas la gueule du plateau commun pour compter les points de victoire, qui je trouve n'est pas hyper ergonomique tel quel.
Bref, bonne partie, mais en revanche, encore une fois, j'ai eu le sentiment que le jeu allait trop vite ; y a un côté frustrant à avoir le jeu s'arrêter alors qu'on commence à peine à faire des gros tours ! Mais force est de constater que le rythme est bon, et qu'un tour de plus, cela aurait été trop !

Enfin, j'ai fini cet après-midi tranquillou par un INDOMPTABLES à 3 joueurs en mode chasseur... et Bak a eu ma peau avant que je n'ai celle de Brondon !
Vraiment j'aime bien ce petit jeu de cartes sans prétention, alternative très cool à SMASH UP, qui a en plus le mérite d'être simple à expliquer... Enfin je dis ça, mais en vrai j'ai été rattrapé par la fatigue de mes vacances et ai eu un vrai moment d'absence sur les règles, heureusement que Bak a pu embrayer sur le départ d'explication, je buggais totalement, le trou noir soudain alors que pourtant je connais bien le jeu ! :oops:
Bon, clairement je ne suis pas hyper doué sur ce jeu, mais comme c'est assez rapide et plutôt malin, je m'en fous et j'y prends chaque fois du plaisirs... comme sur MAGIC, finalement !
Et puis surtout, ce mode de jeu "en chasseur" (chaque joueur ne peut cibler que les forteresses de son voisin de gauche !) est vraiment cool à jouer ! D'ailleurs, c'est pour ça que j'ai acheté le jeu, perso je m'en foutais d'un jeu de duel, je voulais vraiment un jeu à 3 ! J'y retrouve des sensations un peu similaire au jeu VAMPIRE THE ETERNAL STRUGGLE (mais sur des parties bien plus rapides !), et c'est trèèès cool !
J'espère que des extensions sortiront, parce que vraiment le jeu le mérite ! Les 9 factions de base sont plutôt cool (même si certaines me semblent quand même plus faciles à optimiser que d'autres), mais avoir encore plus de cartes, ce serait vraiment cool, surtout que l'univers graphique animalier me botte vraiment ! Et puis ça permettrait de tester pour de vrai le mode équipe en deux contre deux (un autre mode de jeu qui m'intéresse grandement), parce que là, acheter une seconde boîte pour jouer avec des factions en doublon, non merci !

Et comme toujours, très chouette ambiance sur la CA ME DIT DU JEU malgré peu de présents, merci à ceux qui sont passés !

dimanche 8 mai, CAFE-JEUX au club NPQ

4ème partie de ARK NOVA à mon actif, et je termine tout juste en positif (score de 0 !), à la troisième un peu devant Xav !
J'ai très bien progressé sur la piste de conservation, en revanche, j'ai fait des ventes de billets assez pathétiques !
Mais clairement, je me sens plus à l'aise avec le jeu, je sais où je vais, je tente des trucs, et je n'ai plus l'impression d'être largué !
Nad' était à fond, parce qu'elle gagne sa première partie sur ce jeu qu'elle adore, devant Bak ! (qu'elle considère comme sa nouvelle Némésis ludique après Jasmin !!! )
Mine de rien, des jeux de cette durée que je joue 4 fois en seulement une quinzaine de jours, y en a pas des masses, preuve que le jeu est vraiment addictif !

En attendant que les joueurs de Magic terminent, avec Nad et Bak on a tenté 50 MISSIONS à 3 joueurs, et pas facile de se coordonner à ce nombre là ; déjà qu'on ne se sentait pas bon à deux joueurs, là c'était pathétique ! :lol:
Mais franchement, le jeu tourne vraiment bien et est très rapide, du coup c'était quand même rigolo, même si on s'est plus bashé les uns les autres que vraiment soutenu dans une coopération constructive !
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2155 Message par Djez » 09 mai 2022, 19:03

lundi 9 mai, jeu à la maison

Avec Nad, on a rejoué aux RUINES PERDUES DE NARAK aujourd'hui ! On a utilisé l'extension, du coup on a pu expérimenté le Temple du Lézard (qui contient un gardien qu'il faut vaincre pour pouvoir continuer sa progression), et surtout testé de nouveaux personnages : Nad incarnait Le Capitaine (qui a 3 meeples archéologues MAIS un deck de base appauvri, avec une peur spéciale de plus), et moi je jouais la Fauconnière (qui a une piste spéciale pour son faucon qu'elle peut faire progresser de différente manière ; plus elle monte, plus elle peut débloquer un gros bonus, mais dés qu'elle l'utilise elle redescend à zéro).
Fidèle à la Chwin Team Spirit, j'ai bougonné rapidement en disant que "avoir 3 meeple à 2 joueurs c'est vraiment trop cheaté !" et autre "la fauconnière c'est trop dur de faire progresser sa piste !"... Mais objectivement, ce n'était pas très honnête de ma part ! :lol: La fauconnière est forte sitôt qu'elle bat régulièrement des Gardiens, et dés qu'on a compris ça, on les enchaîne un max et c'est un gros moteur de points de victoire !
D'ailleurs, la partie a été TRES serrée, pour preuve, je perds... mais sur un départage d'égalité ! Avec Nad on termine tous les deux à 77 points, et elle gagne parce qu'elle parvenue en haut du temple et pas moi !
C'était la première fois que je jouais à deux au jeu, et il est très cool aussi dans cette configuration, même si du coup on a l'impression que la partie file à une vitesse folle (enfin, ça reste surtout une impression parce qu'au total on a quand même passé 2 heures autour de la table ! :roll: )
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2156 Message par Djez » 16 mai 2022, 16:30

jeudi 12 mai, soirée jeux chez des potes
Et bien ça y est, on a fini SUSPECTS 2 avec Anis et Olivia ! Encore une enquête coolos, réussie sans trop de difficultés, malgré une petite erreur qui, à nouveau, nous empêche de faire un "perfect" !
Le jeu aura tenu une nouvelle fois sa promesse jusqu'au bout avec cette seconde boîte; assurer 3 soirée tranquillou entre potes à résoudre une enquête au travers une intrigue qu'on prends plaisir à découvrir.
Cette dernière enquête est encore une fois bien écrite et cohérente, et plus intéressante que la précédente, ce qui permets de finir sur une note positive, ce qui est toujours appréciable !
J'espère qu'il y aura un SUSPECTS 3 (puis d'autres encore derrière), car de tous les jeux d'enquêtes/énigmes que j'ai pu faire, celui-ci est le seul qui m'ait motivé suffisamment pour le faire en entier !

vendredi 13 mai, café-jeux
J'ai rejoué aux RUINES PERDUES DE NARAK avec l'extension CHEFS D'EXPEDITION sur le Temple du Lézard, et c'était bien cool, même si mes 3 camarades de jeux (Kaglio, Xav et Yannick), moins habitués au jeu, ont un peu subit ! Il faut dire que je totalise seul plus de parties du jeu que eux tous réunis !
On a tiré nos persos au hasard en décidant de mettre à l'écart le Mystique et l'Archéologue qui nous semblent un poil plus technique à jouer. Je suis tombé pour la première fois sur le Capitaine et ses 3 meeples archéologues... et je dois dire que c'est vraiment simple et efficace à jouer !
Sur cette partie je n'ai pas arrêté de récupérer des peurs (je termine avec -10 sur ces cartes !), mais cela ne m'a pas empêché de bien optimiser ma partie, en me concentrant à 100% sur la piste du Temple et en parvenant ainsi à scorer le max possible avec mes deux jetons et à acheter une tuile tablette à 11 points !
J'assure à côté de ça quelques menus points de Gardiens, Cartes et autres Idoles, suffisamment en tous cas pour ne pas me faire bouffer mon avance et terminer premier avec 75 points (Xav finit à 68, Kaglio à 60 et Yannick qui jouait pour la première fois, à 55) !
Pour mes collègues, la partie aura été un peu frustrante parce qu'ils ont eu l'impression que j'ai tout le temps fait la course en tête, mais perso j'ai eu le sentiment de devoir vraiment faire un effort pour maintenir le rythme malgré mon deck s'alourdissant chaque fois d'avantage de cartes Peur ! Là où je les rejoins à 100% en revanche, c'est que clairement, l'extension s'adresse à des joueurs qui connaissent déjà bien le jeu ; pour les autres, cela rajoute des paramètres encombrants qu'il vaut mieux éviter.
En tous cas, j'ai bien aimé cette partie malgré une durée incroyablement longue (plus de 3h30 !), et j'aimerais bien y rejouer assez pour avoir l'occasion de tester tous les personnages différents (pour le moment j'en suis à 3 sur 6).

samedi 14 mai, campagne de jeu de rôle
On continue encore et toujours les aventures burlesques de nos pirates sur CAPITAINE VAUDOU avec la libération de nos camarades prisonniers, une fiesta pas possible avec des autochtones, l'arrivée de grands méchants pour sacrifier à tout va, grosse baston pour empêcher tout ça... et finish mystique avec éveil d'un dieu ancien !
Plus ça va, moins j'ai idée d'où m'emmène la campagne, mais on se marre bien !

dimanche 15 mai, café-jeux

J'ai ENFIN rejoué à DOMINION, le papy des deckbuilding ! J'avais testé le jeu à sa sortie en VF (2008 ?), mais j'étais totalement passé à côté, car à l'époque je ne m'intéressais pas beaucoup aux jeu de cartes (j'étais dans une époque ameritrash), et du coup je m'étais dis "mouaip, OK, ça tourne bien mais ce n'est pas pour moi", et je n'y avais plus rejoué...
Aujourd'hui, après avoir testé pleeeein de jeux différents, le deckbulding est une des mécaniques que j'apprécie particulièrement. Du coup, quand j'ai eu l'occaze de rejouer à DOMINION, je n'ai pas hésité.
Et bien définitivement, le jeu est très bon. La mécanique est claire, limpide, fluide et efficace. On optimise son deck pour trouver un moteur adéquat pour intégrer le plus de cartes à points de victoire possible dans son deck avant la fin de la partie. C'est cool, ça tourne bien, y a plein de cartes différentes et donc plein de combos possibles. Rien à dire sur la mécanique !
Je gagne la première partie que l'on fait, mais comme il y a eu un petit bug sur comment on a joué une des cartes, on en refait une juste derrière et cette fois-ci je termine second. Bref, pas mécontent de moi !
En revanche, j'ai trouvé le jeu plutôt laid, et assez froid. C'est sans doute ce qui à l'époque m'avait le plus freiné. Si le jeu est plaisant à jouer parce qu'il est vraiment malin, en revanche, il ne me transporte pas. Mais comme les parties sont rapides et plaisantes, je pourrais y rejouer sans souci.

Après ça, on a joué à TERREUR A R'LYEH... et pour le coup, ce n'est VRAIMENT pas ma came !
Je me suis retrouvé sur une table de "petits jeux", alors que je n'étais pas hyper motivé pour ça. Comme les autres jeux proposés me motivaient encore moins (SHADOW HUNTERS que je connais bien et trouve plutôt marrant, mais qui pour moi doit se jouer à plus que 3 joueurs, et FLUXX, que je trouve absolument naze comme jeu), je suis parti sur un TERREUR A R'LYEH parce qu'au moins, ça me permettrait de découvrir un nouveau jeu dans l'univers de Lovecraft que j'apprécie bien...
Quelle erreur ! Dans ce petit jeu de cartes plutôt moche, on doit s'échapper de R'Lyeh, la cauchemardesque cité des rêves cthulhuesques. Il n'y aura pas de gagnant dans le jeu, juste un perdant, le dernier joueur qui ne parviendra pas à s'enfuir.
Dés cette annonce, j'ai su que le jeu puait la fausse bonne idée, et en effet, ce jeu en est truffé !
Mécaniquement, on est dans un jeu de défausse de cartes. Il faut se défausser au plus vite de toutes ses cartes pour "s'échapper", et pour les jouer, on est pas loin du UNO... On joue une carte avec une valeur, et par dessus, on ne peut jouer qu'une carte de valeur égale, supérieur, ou "spéciale", qui déclenche un effet. On peut jouer plusieurs fois la même carte si elles sont identiques. Et les cartes ont des effets qui se déclenchent justement quand on joue un certain nombre d'occurrence. CA c'est l'idée la moins pourrie du jeu...
SAUF QUE, dans les faits, c'est totalement chaotique et pas fun pour un sou. On joue ce qu'on peut, sans contrôle, et on subit le hasard tout du long sans ressentir aucune tension. Les cartes spéciales absolument fumées renforcent encore ce chaos, avec par exemple des échanges de main de cartes ! Et surtout, le fait d'aller jusqu'au dernier pour voir "qui perd" rend le supplice plus long encore...
Bref, on ne m'y reprendra plus, parce que ça fait longtemps que je n'avais pas trouvé un jeu aussi décevant !

Ensuite on a refait une partie d'INDOMPTABLES dans ma configuration préférée, c'est à dire à 3 joueurs en mode "chasseur" (on ne peut attaquer que les forteresses de son voisin de gauche), et comme d'hab, j'ai beaucoup apprécié la partie !
Maintenant que je commence à bien connaître les 9 factions du jeu, je peux dire que toutes ont des points forts et proposent une expérience ludique vraiment différente et complémentaire ! Bien sûr, j'ai des préférences au niveau de celles-ci, mais toutes me semblent cool à jouer, et ça c'est top !
Sur cette partie je jouais RAT+RATON+RHINO vs LAPIN+GECKO+PANDA (Melody) vs RENARD+CROCO+TIGRE (Kaglio) et ce sont ces derniers qui ont gagnés à l'issu d'une partie très disputée (tout le monde n'avait plus qu'une forteresse très endommagée à la fin, ça s'est joué à rien !).
J'ai bien aimé la dynamique de partie qui fait qu'on a pas arrêté d'être "alliés de fortune" pour ralentir la progression de l'un ou l'autre joueur, et chacun a eu son "moment de gloire" au cours de cet échange très disputé !
J'espère vraiment qu'une seconde boîte avec de nouvelles factions va sortir, parce que ce serait top de tester le jeu à un ou deux joueurs de plus !

Comme je n'avais rien à faire le soir, je suis resté pour jouer encore d'avantage !... Et ça m'a donné l'occaze de rejouer à MAGIC en commander et en multi (avec Geoffrey, Lax et Cenk).
Dans l'armoire du club, je laisse en permanence quelques decks pour pouvoir jouer sur le pouce au jeu de cartes (MAGIC, VAMPIRE ETERNAL STRUGGLE, TRÔNE DE FER...). En effet, je n'aime pas jouer des decks pré-construits ou fait par d'autres. Qu'ils soient forts ou pas, j'aime bien me débrouiller avec ce que j'ai construit moi-même !
Du coup, j'ai joué mes deux decks à dispo sur place, à savoir un mono-bleu très agressif avec TETSUKO en commandant (qui rend imblocable mes créatures qui ont 1 en Force OU en Endurance), et un NOIR-BLANC-ROUGE avec KAALIA v2 (qui permet de mettre en main plus facilement des anges/démons/dragons).
Mon deck TETSUKO est mon préféré, ET celui que je joue le mieux... et j'ai réussi à gagner avec ! J'ai profité d'un accrochage direct entre Bak et le Creusois pour placer mes billes et me retrouver avec une force de frappe conséquente bien protégé par une bonne main de contre-sort.
La seconde parti aura été plus compliquée, Bak étant le seul à peu près bien sorti avec son deck enchantement. Comme des nazes, on a sorti un nombre de cartes de gestion absolument pathétiques, et du coup il a pu se développer tranquillement ! Hormis un demi-coup d'éclat à un moment grâce à un top deck qui m'a permis de dégommer sa principale menace ET de reprendre plus de 30 points de vie d'un coup, je n'aurais grosso modo rien fait de cette partie avec mon deck KAALIA... et encore, j'ai l'impression d'être celui qui aura présenté le plus de "résistance" ! :lol:
Dans tous les cas, une très chouette soirée, c'était sympa de rejouer à MAGIC entre joueurs à la cool !
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2157 Message par Djez » 23 mai 2022, 02:17

vendredi 20 mai, CAFE-JEUX

J'ai pur rejouer à HONEY BUZZ à 3 joueurs, et ça me confirme tout le bien que je pense du jeu. Alors certes, ce n'est pas le jeu le plus excitant de la terre, MAIS, il est vraiment bien foutu. Le matos est cool et fonctionnel, la mécanique tourne bien, y a vraiment des coups à jouer, c'est pas trop long... Bref, un VRAI bon jeu dans sa catégorie (que je définirais à la louche de "moyen-gros", ou "family plus" pour ceux qui préfèrent !). Pas le genre à marquer les mémoires de façon indélébiles, mais totalement le genre de jeu tranquillou qu'on n'hésitera pas à rejouer le cas échéant, notamment parce que son matos est agréable et sa mise en place facile.

Pour finir la soirée, j'ai enchaîné les parties de MAGIC en troll et en EDH.... et c'était cool de jouer comme ça par équipe ! J'ai eu plutôt de la réussite (3 victoires sur 5 parties... bien au-dessus de mes stats habituelles, je suis meilleur partenaire que joueur solo !), par contre c'est malin, maintenant que j'y ai repris goût, je vais encore perdre des heures à remanier mes decks !

samedi 21 mai, LUDO ORANGE BLEUE

Samedi à la ludo où je bosse j'ai dû remplacer la collègue de l'accueil toute la journée... Mais j'ai quand même réussi à caser une partie de LOST SEAS ! Pour nous c'était une première, et on a vraiment bien accroché au jeu !
Pour faire vitre, c'est un jeu d'optimisation de tableau de tuile. Le but du jeu est de scorer un max en remplissant sa grille de 4 tuiles sur 4, et pour cela il faut remplir au mieux les objectifs de chaque ligne et de chaque colonne. A son tour de jeu, c'est simple ; on récupère une des tuiles dispo ce tour, et on la rajoute à sa grille. Tout le sel du truc va être de remplir ses objectifs, sans laisser les autres faire les leurs, mais aussi sans se pourrir soi même par des choix malheureux !.. Bref, c'est simple, rapide, efficace, le matos est épuré et efficace...
Perso j'ai trouvé ça tout bonnement excellent. Un jeu digne d'être rangé à côté d'un KINGDOMINO, et dans une ludothèque, c'est précieux ce genre de jeu simple, malin et rapide !
Je perds sur cette première partie face à une collègue qui a réalisée la partie parfaite, mais c'était vraiment cool, j'y rejouerais avec plaisirs !

dimanche 22 mai, AU CLUBB
Dimanche, j'accompagnais une gamine de 9 ans à la demi-finale du tournoi de QUARTO organisé par l'Association des Ludothèques de France... Et la pauvre n'a pas eu beaucoup de réussite, mais c'était quand même une belle expérience (malgré une orga assez moyenne, pour être honnête !) !
C'était sympa de retourner au Centre National du Jeu à Boulogne-Billancourt, j'ai pu discuter un peu avec les très sympathiques collègues de la ludothèque du CLUBB, et surtout j'ai passé pas mal de temps à tchatcher avec la section jeu de rôle ! Visiblement, y a pas mal de nouveaux joueurs qui arrivent par chez eux, ça me fait toujours plaiz' d'apprendre que le jeu de rôle reste vivace par-ci par-là !

dimanche 22 mai, CAFE-JEUX
Après ça, j'ai enchaîné en allant au club le soir. On s'est retrouvé à 5 joueurs (avec Nad, Bak, Lax et Thomas), alors on en a profité pour dégainer ORLEANS... Et y a pas à dire, c'est vraiment un super jeu !
J'ai été tout pourri sur cette partie (d'ailleurs je termine dernier, c'est Bak qui gagne), mais vraiment, j'adore l'ambiance de ce jeu à la fois chill (le bagbuilding, c'est vraiment une mécanique tranquillou où l'on a toujours quelque chose à faire !), mais en même temps toujours sous tension ludique (on n'a jamais LE pion qu'on veut, on court tout le temps pour gratter quelque chose avant les autres, on se bat pour se faire une place pour établir ses guildes...)... Et puis y a plein de truc à faire, plein de trucs à tenter, et ça c'est cool de ne pas avoir le sentiment d'être coincé dans un schéma unique.
Bref, c'est trop bien, et chaque fois que j'y joue je me rends compte que c'est un des meilleurs jeux de ma ludothèque, tout simplement.
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2158 Message par Djez » 27 mai 2022, 01:49

lundi 23 mai, à la maison

Partie de ARK NOVA à deux joueurs contre Nad... Qui m'a battu bien entendu ( 25 à 8 ) !
Je sors extrêmement frustré de cette configuration 2 joueurs où j'ai eu l'impression dés la première pause que jamais je ne rattraperais le retard pris d'emblée... et en effet, ça a été le cas ! J'ai chouiné tout du long, mais rien à faire, je me suis fait totalement maîtrisé par Nad, qui, je le savais déjà, est beaucoup plus à l'aise avec ce genre de jeu !
J'imagine que j'aurais pu m'en sortir d'une façon ou d'une autre, mais là j'ai fait mauvais choix sur mauvais choix, souvent à contre temps, toujours en galère absolu de pognon, et n'exploitant jamais la capacité de mon plateau (pouvoir ignorer une icône pour poser un animal, ça semblait super fort, mais je n'en ai eu besoin qu'une seule fois !)
Au final, je suis même surpris de ne pas finir plus loin que ça au score... Mais il faut dire que j'ai pu faire deux projets de conservation à la toute fin grâce à un bon paquet de "croix" cumulées. Et encore une fois, je croise sur la première ligne du plateau (avec donc bien plus de progression sur la conservation que sur les billets).
Bref, faut que je m'entraîne encore un p'tit bout de temps si je veux réussir à venir à bout des joueurs les plus coriaces... Le problème c'est qu'eux aussi progressent au fur et à mesure des parties, et plus vite que moi ! :oops:

jeudi 26 mai, à la maison

Chouette journée jeux, bouffe et babla à la maison avec Nad, Lax et Bak ; comme quoi y a pas à dire, les jours fériés, ça a du bon !

On a commencé par un RAGUSA auquel on avait plus jouer depuis un an (précédente partie en mai 2021 !)... et clairement, on avait oublié les règles ! :oops:
Par contre, le jeu est vraiment chouette, et impressionnant de fluidité. A 4 joueurs, on va jouer 10 tours chacun. A chacun de ceux-ci, on va devoir poser une de nos maisons dans une intersection d'hexagone. Pour cela, il va falloir vérifier qu'on ait les ressources nécessaires (du bois en campagne, de la pierre en ville), puis gagner ce que rapporte les 3 cases adjacentes à notre maison. Les hexagones de campagnes servent à augmenter nos ressources primaires (bois, pierre, olives, etc...). Mais les hexagones de ville ont des capacités particulières, comme transformer des ressources primaires en ressources finies, vendre des ressources contre des marchandises, poser des murailles sur la forteresse... Bref, c'est là que les points de victoire se gagne ! Et surtout, fourbasserie absolue, lorsque l'on active un hexagone de ville, on va également permettre à TOUS ceux qui sont placé dessus de s'activer à nouveau ! Autant vous dire que c'est la foire d'empoigne pour les places stratégiques, et qu'on peste tout du long contre le salopiot qui s'est mis là où on voulait !
Le jeu est très cool, parce que rapide, malin, et bien tendu tout du long ! Perso, je suis une quiche absolue et termine ENCORE UNE FOIS dernier, en tardant trop sur mes placements sur "les cases qui rapportent". Mais la partie est tellement fluide que je ne me suis vraiment pas ennuyé, au contraire, j'ai bien kiffé cette partie !
Et puis maintenant qu'on s'est rafraichi la mémoire au niveau des règles, j'ai bien envie d'y rejouer, histoire d'essayer d'optimiser un peu mieux... et de prendre ma revanche sur Nad qui nous a battu avec un peu trop d'avance à mon goût !!!

Après ça, on s'est dit qu'on allait se lancer sur un jeu dont on se souvenait mieux des règles... Alors on a dégainé ARK NOVA ! (seconde partie joué avec notre jeu en mois d'une semaine de possession, on est en train de bien le rentabiliser ! )
C'est cool parce que tout le monde autour de la table connait bien le jeu, du coup ça joue bien et la partie est bien tendue d'emblée !
J'ai de la chance sur ma main de départ, du coup je réalise rapidement un projet et commence à prendre de l'avance et surtout à me créer un moteur pour être bien tranquillou niveau pognon. Mon objectif secret : les grands animaux, et je me dis que cela va me permettre de bien progresser en vente de billets alors je table là-dessus... Tout va bien pour moi, mon petit zoo avance bien, mais ma nana, Nad, est en train de grimper de façon fulgurante sur les deux pistes à coup de mécènes et de grands fauves qui rapportent un max... Si bien qu'elle finit par me doubler. Bak pour sa part à vraiment du mal à démarrer, puis réussi finalement à décoller en vente de billet mais en peinant d'avantage sur la progression de sa piste de conservation. Quand au dernier joueur, Seb, il galère un peu plus, mais tout en réussissant à se débrouiller pour ne jamais être vraiment largué.
Bak met un coup de collier et accélère la fin de partie, réussissant même à croiser avant tout le monde et à mettre fin à la partie... Mais trop tard. On est tous mieux posé que lui au niveau des objectifs, et au final on croise tous et c'est Nad qui l'emporte... mais les scores sont très serrés, de mémoire quelque chose comme 22 pour Nad, 11 pour moi, 7 pour Seb et 2 pour Bak !
Encore une très belle partie, où je suis content de ce que je suis parvenu à déployer même si forcément, j'ai quelques regrets sur quelques choix malheureux que j'ai pu faire qui m'ont peut-être coûté la partie sur le long terme... En tous cas y a pas à dire, c'est un jeu qui tourne VRAIMENT bien !
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2159 Message par Djez » 30 mai 2022, 01:00

vendredi 28 mai, CAFE-JEUX

Cela faisait une éternité que je n'y avais plus joué, mais je me suis motivé à sortir du fond du placard CUBA... et c'est vachement bien !
Dans ce jeu qui aujourd'hui paraitrait classique mais qui à sa sortie était vraiment un des must absolu, on va essayer de scorer un max de points de victoire au cours des 6 manches de la parties en optimisant sa collecte de ressources, sa transformation et sa revente.
En terme de jeu, chaque joueur va avoir un petit plateau personnel représentant son terrain (avec ses champs, ses bâtiments...) et une main de 5 cartes. Chacune d'entre elle représente un personnage faisant une action différente (l'ouvrier récolte des ressources sur le terrain, la marchande permet de revendre/acheter, l'architecte construit un bâtiment nouveau, le contre-maître active des bâtiments et le maire permet de négocier le départ de ses marchandises sur des navires), et numéroté respectivement de 1 à 5. A son tour, le joueur va simplement jouer une des cartes de sa main, et appliquer comme il l'entend son effet. Les joueurs vont ainsi jouer tour à tour 4 de leur 5 cartes par manche. La valeur de cette 4ème carte déterminera le nouveau premier joueur. De même, la 5ème carte écartée n'est pas inutile. En effet, après la phase d'actions, il y a une phase de vote. 4 nouvelles lois (=façon de scorer, légères modifs de règles...) sont votées chaque fin de manche, mais seules 2 vont être adoptées chaque fois. Pour savoir qui choisira ses lois, les joueurs vont comparer leur force de vote (=numéro de carte) et éventuellement y ajouter un pot-de-vin ! Et c'est vraiment LA règle fun du jeu, car les lois peuvent rapporter/handicaper beaucoup, alors c'est vraiment à ne pas négliger !
Le jeu tourne bien, y a de l'interaction grâce aux lois et à la course aux marchandises, bref, c'est devenu un classique, mais c'est un TRES BON classique ! Perso, j'adore... et même si je n'aurais pas été très performant sur cette reprise, je me suis bien marré !

On a enchaîné avec quelques manches de THE CREW 2, et je dois avouer que si le jeu est efficace, il m'inspire de moins en moins.


dimanche 30 mai, CAFE-JEUX

J'ai rejoué à CUBA ce dimanche, encore une fois à 5 joueurs, mais cette fois-ci la partie a pris une tournure différente ; on s'est plus embêté sur les lois (en faisant passer les plus largement handicapantes possibles), du coup on a tous eu plus de mal à se développer, et au final on finit dans un mouchoir de poche... Avec même deux gagnants ex-equo (Gus et Bak), et deux joueurs suivants à seulement 1 point près (Lax et moi)... Nad, elle termine pas mal plus loin après avoir peiné tout du long !
Si le jeu est clairement cool et efficace, y avoir joué deux fois coup sur coup me fait tout de même prendre conscience de la principale limite du jeu : CUBA est une course au moindre point très opportuniste où les "meilleurs coups" sont bien souvent assez linéaires. Ainsi, et curieusement, les tours les plus intéressants du jeu sont les premiers (ceux où on établit "son moteur", finalement "plus libres") et non les derniers (ceux où on score au max tant que c'est possible, purement opportunistes), ce qui donne une dynamique curieuse car, finalement, dépourvu (ou presque) de montée en puissance.
Qu'on s'entende, le jeu est très bien, MAIS du coup, il lui manque le souffle épique (et ainsi l'âme) nécessaire pour en faire un jeu qu'on adore et auquel on a envie de rejouer encore et encore.

Après ça, j'ai refait une partie de RAGUSA à 3 joueurs avec Lax et Nad... et là encore, petite déception. Le jeu est un modèle de fluidité, bougrement malin et efficace... MAIS l'action "Marché" semble un poil déséquilibré, et clairement, j'ai l'impression qu'à chaque partie, celui qui s'y mets en premier prends un avantage notable sur la partie. Cela ne donne pas une victoire auto, mais franchement, c'est le moteur de points de victoire le plus évident. Ainsi, je ne pense pas que le jeu soit buggé, mais juste, c'est un peu frustrant d'avoir la sensation d'un "coup obligatoire" à jouer dans ce genre de jeu.
J'ai clairement fait la partie de ma vie, me positionnant bien quasiment partout, et notamment sur ce fameux marché où je score énormément ! Malgré cela, j'ai failli être rattrapé par Lax qui a marqué beaucoup avec ses poissons et ses cartes objectifs... Mais j'ai gagné !
Comme quoi, ça a fini par payer ces fois précédentes à perdre minablement en regardant les autres bien jouer ! :P
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2160 Message par Djez » 30 mai 2022, 23:41

lundi 30 mai, jeux à la maison

J'ai testé CASCADIA en solo... et le jeu est bien cool, très fluide, tout en proposant un puzzle game intéressant. Le matos et la thématique agréables sont un vrai plus. Le défis représenté est vraiment sympa, et le fait de tirer au hasard les différentes façons possibles de scorer doit renouveler sympathiquement chaque partie.
Le plus gros point fort du jeu selon moi est de proposer finalement pas mal de choix à chaque tour ; là où CALICO pouvait être régulièrement frustrant en ne proposant que très peu de choix et en proposant un tableau ultra exigent et contraint, CASCADIA s'avère bien plus libre, et propose ainsi une expérience ludique beaucoup plus chill... mais pas moins riche.
Le mode solo est sympa, à l'image de celui de CALICO, et propose différents défis à réaliser. J'ai tout simplement fait le premier histoire de me familiariser avec les règles, et il était sympa même si plutôt simple (forcément, c'est le premier !)
Bref, un très bon jeu dans son genre, que j'ai hâte de tester à plus de joueurs !

Et le soir, j'ai réussi à battre Nad à ARK NOVA, mais j'ai perdu 2 kilos de sueur pour ça ! :lol:
J'ai eu pas mal de chance d'un bout à l'autre, déjà au tirage du plateau asymétrique (le lac d'argent, ça facilite tellement la vie !), puis sur toutes mes pioches (objectif de base basé sur la piste de réputation hyper easy, animaux qui vont bien pour scorer vite les objectifs, récupération d'animaux qui permettent de prendre encore des objectifs, etc, etc...)
Au final je gagne 31 à 15, mais j'ai eu de la chance de ne pas me faire rattraper parce que j'ai trop hésité à déclencher la fin de jeu, ce qui a permis à Nad de faire une remontée canon qui m'a bien fait flippé !
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2161 Message par Djez » 06 juin 2022, 03:48

vendredi 3 juin, CAFE-JEUX

J'ai enfin testé COLOMA que j'ai acheté en soldes au Passe-Temps il y a des mois sur les conseils d'un pote... et franchement, le jeu est vraiment sympa !
Ici, on joue durant la ruée vers l'or, et on va essayer au cours des 3 manches du jeu d'optimiser au mieux nos actions pour développer un petit moteur à points de victoire !
La mécanique fondamentale du jeu est basée sur une roue de 5 doubles actions. Chaque tour, l'une d'entre elle sera recouverte par une sixième qui elle sera toujours disponible. Tous ensemble, les joueurs décident secrètement de la double-action qu'ils veulent faire, puis révèlent leurs intentions. La case qui aura été ainsi choisi par le plus grand nombre de joueurs sera amputée de moitié, c'est à dire qu'elle n'offrira que son action principale !
Les actions consistent en acheter des chevaux ou des tentes au bonimenteur, construire des bâtiments qui rapportent des points de victoire et donnent des bonus liés à certaines actions, activer justement ses bâtiments, développer son réseau fluvial pour scorer et débloquer des bonus, construire des ponts pour avoir des points de victoire bonus en fin de partie, voyager au travers le pays avec sa charrette pour récolter des bonus et installer ses campements qui scoreront, ou encore envoyer des gars lutter contre les bandits qui assaillent la ville !
En effet, chaque fin de manche, il y a une phase où on compare le nombres de bandits aux gars qui luttent pour la ville, et si le joueur le plus impliqué gagnera des bonus, les moins présents eux risquent de perdre non seulement des points... mais aussi des gars qui vont se faire tuer !
Le jeu est cool, et sans rien révolutionner, il a un bon rythme et se montre assez plaisant dans sa construction de petit moteur et sa planification d'action bien interactive !
Sur cette première partie, je finis dernier (c'est Crepomiel qui l'emporte !), mais j'y rejouerais avec plaisirs !


dimanche 5 juin, DIMANCHES & DRAGONS

J'ai animé à Cinegoodies une partie de mon HORLOGERIE DES RATS, un jdr dans lequel les joueurs incarnent des rats hors-caste dans une cité steampunk coincée sous une énorme cloche de verre. Les marginaux qu'ils jouent se retrouvent bien malgré eux pris dans les tourmentes politiques et idéologiques de ce petit monde grouillant et glauque.
Pour cette séance de découverte, les joueurs incarnaient des gosses des rues venus supporter leur équipe favorite de balle-patte, sport populaire dans lequel deux équipes se bagarrent pour que LEUR balle franchisse en premier la ligne adverse... sauf que "la balle" est en vérité une grande boule de hamster dans lequel un joueur s'active tant bien que mal sous la pression des autres joueurs !
A l'issu de ce match triomphant, la bande des fils de bouchers, vexé de la défaite de leur propre équipe, est venu chauffé les joueurs en leur rappelant qu'ils sont trop pauvres pour pouvoir assister à l'inauguration de l'Imaginarium, le tout premier cinéma !
Mais qu'à cela ne tienne, voici notre petite bande qui échafaude un plan pour s'infiltrer en douce, à base de bagarre provoqué en diversion dans la file d'attente et de passage à grand coup de têtes dans les ventilations !
Mais alors qu'ils sont presque arrivé au dessus de la salle de diffusion, des plaintes attirent leur oreille... et ils découvrent que dans une pièce annexe, de malheureux rats difformes sont détenus en cage par ce qui semble de toute évidence être des scientifiques !
Alors, ils décident d'intervenir malgré leurs faibles moyens ! Voyant que l'un des tortionnaires est équipé d'un lance-flamme, ils tirent la seule et unique balle de leur lance-bille dedans pour le faire exploser, et créer la diversion nécessaire pour prendre le dessus ! Ils libèrent les rats chelous, s'enfuient avec, et découvrent qu'ils viennent d'au-delà de la Cité... Un dehors existe donc !
La partie était top, les joueurs hyper sympas... bref, chuis très content de la partie !


dimanche 5 juin, CAFE-JEUX

J'ai rejoué à THE HUNGER à 3 joueurs avec Lax et Thomas, tous ayant déjà joué plusieurs fois au jeu, mais il y a plusieurs mois... et la reprise a été un peu laborieuse ! Si on se souvenait très bien des mécanismes du jeu, on s'est à nouveau retrouvé confronté aux nombreux points peu clairs du jeu, face auxquels la règle (vraiment pas assez détaillée), nous laisse chaque fois cruellement seuls avec notre propre appréciation des textes.
Reste que le jeu nous botte toujours autant, même si clairement son rythme et sa dynamique très atypique déplaira certainement à bien des joueurs ; en effet, dans ce deckbuilding, pas forcément de montée en puissance, mais au contraire, le risque réel d'une lourdeur de plus en significative au fur et à mesure que l'on dévore nos proies !
Perso, je suis assez fana justement de cette originalité, et je suis très pressé de pouvoir tester l'extension prévue pour voir ce qu'elle peut bien apporter de plus !
Sur cette très bonne partie, je l'emporte... tout simplement parce que je suis le seul à être parvenu à rentrer avant le lever du soleil ! 8)

En attendant la table de ARK NOVA, on a fait du MAGIC. J'ai joué mon deck KAALIA CHERCHEUSE DE ZENITH que je venais juste de remanier (remise à plat de ma base de terrains, abaissement léger de la courbe de mana, et rééquilibrage créatures/sorts), et j'étais opposé à un deck DAXOS BENI PAR LE SOLEIL (Lax) et un deck CHISHIRO LA LAME BRISEE (Thomas).
Le démarrage a été vraiment compliqué ; je fais de multiples mulligan parce que je galère à avoir une base de terrains suffisante, je me fais encager KAALIA super vite m'empêchant de piocher des créatures, et tout ce que je pose péniblement se fait gérer au fur et à mesure que ça entre sur le terrain, alors que mes points de vie fondent doucement mais surement...
Mais bon, je serre les dents, temporisent ce que je peux avec mes éphémères de gestion de créatures, jusqu'à piocher mon ultimatum désastreux qui me permet de remettre les pendules à l'heure ! Je profite de l'appel d'air pour descendre à fond les PV de mes adversaires le temps qu'ils se refassent, et le temps qu'ils reposent du monde sur le champs de bataille, tout le monde est à peu près ex-equo avec moins d'une vingtaine de PV.
Là débute une sorte d'impasse mexicaine... Dans laquelle c'est moi qui flanche en premier ! Mes PV volent en éclat, et je dois à nouveau faire profil bas au maximum dans l'espoir de piocher de quoi revenir... Mais pendant ce temps, je perds PV sur PV... et tombe à 1 !!! Je passe alors sous les radars, les deux autres s'auto-déchirent, et l'un deux est sorti de la partie.
Là, le miracle se produit. Calmement, je pose chaque fois ce qu'il faut pour survivre, et me développer peu à peu... Jusqu'à parvenir à renverser la vapeur et à vaincre mon dernier adversaire !
Totalement à l'arrachée donc, je remporte ainsi ma 6ème victoire de l'année sur MAGIC en EDH multi... sur un total de 14 parties !
Mais surtout, c'était vraiment une chouette partie, et je suis content d'avoir réussi mon coup malgré des passages vraiment pas faciles !

Le soir, on s'est lancé avec Bak, Nad et Lax dans une partie de BRASS BIRMINGHAM. Seul Bak avait déjà testé le jeu (la veille !), et du coup on était curieux de voir ce que vaut ce jeu culte...
Pour présenter le jeu brièvement, il s'agit d'un jeu de développement dans l'Angleterre industrielle, dans lequel on va devoir développer installer nos bâtiments au mieux dans la région pour optimiser nos ventes de produits et scorer un max ! Comme souvent dans les jeux de Martin Wallace, le thème n'est pas passionnant, le matériel pas très beau... mais ce sont les mécaniques que l'on attend au tournant !
Chaque tour on va jouer deux actions, et pour cela on va devoir employer judicieusement les cartes que l'on en en main, programmer au mieux nos actions, anticiper nos gains et nos dépenses, etc, etc...
Le jeu est complet et exigent, si bien qu'il faut non seulement optimiser son jeu en ne se perdant pas dans les calculs d'approvisionnement nécessaire, mais aussi surveiller ce que font les autres, car leurs actions peuvent totalement court-circuiter les nôtres !
Au final, il rentre dans la catégorie des jeux "pas pour moi", car exigent mentalement sans me happer réellement en terme de sensations ludiques, ni même d'univers. Mais je suis bien content de l'avoir testé, parce que c'est clairement un très bon jeu, doté d'une mécanique originale et pertinente. Typiquement le genre de jeu que je pourrais recommander, mais sur lequel je n'ai pas spécialement envie de revenir.
Ma fierté sur cette partie est de ne pas avoir fini dernier ; je parviens sur le fil à arracher la 3ème place à Bak, et j'en tire une certaine satisfaction malgré tout !
La partie s'achève sur une victoire de Seb (136 points, devant Nad 118, moi 100 et Bak 98), qui aura globalement fait une belle partie tout du long, mais aura surtout très bien assuré sur les derniers tours !
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Flabadu
Membre du NPQ
Messages : 401
Enregistré le : 17 août 2015, 16:57

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2162 Message par Flabadu » 06 juin 2022, 10:12

Djez a écrit :
06 juin 2022, 03:48

Totalement à l'arrachée donc, je remporte ainsi ma 6ème victoire de l'année sur MAGIC en EDH multi... sur un total de 14 parties !
42% de victoire, digne d'un Louis dans ses meilleurs jours ! Djez nouveau top player de l'APJC ?
Never Forget :twisted:

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2163 Message par Djez » 06 juin 2022, 15:29

Flabadu a écrit :
06 juin 2022, 10:12
42% de victoire, digne d'un Louis dans ses meilleurs jours ! Djez nouveau top player de l'APJC ?
:roll:
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2164 Message par Djez » 07 juin 2022, 22:46

lundi 06 juin, à la maison
J'ai fait une partie de ARK NOVA contre Nad qui m'a battu sur le fil alors que j'ai mené toute la partie (15 à 10)... et d'ailleurs ça m'a tellement exaspéré que j'ai été exécrable de frustration ! :oops: J'ai fait un excellent départ, je menais largement (genre 30 points d'avance sur la piste d'attrait, et 8 d'avance sur celle de conservation), j'avais tout pour gagner... mais je suis tombé sur une mauvaise série, j'ai paniqué, alors que Nad, elle, a su garder son sang-froid et avancer implacablement jusqu'à me doubler sur la toute dernière ligne droite !
Bref, j'ai crisé comme un naze tellement j'étais deg', mais objectivement, c'était une très belle partie et Nad a vraiment assuré !
Le jeu est vraiment une course, et comme dans une course d'endurance, c'est toujours mieux d'avoir de l'avance que d'être en retard, MAIS tu n'es jamais à l'abris d'une remontée en flèche pendant que toi tu t'essouffles et ne trouve plus la force de boucler le parcours !
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2165 Message par Djez » 08 juin 2022, 23:27

mercredi 8 juin, à la ludo
A la ludo aujourd'hui j'ai eu l'occaze de jouer à QUETZAL avec 3 mômes et Gus... bah c'était bien cool, même si un des petits à vraiment galéré sur le jeu. Comme c'était le plus grand (9 ans), que je ne le connais pas encore bien, et qu'il prenait toujours un air nonchalant, j'ai du mal à déterminer si vraiment il ne captait rien, ou bien s'il se foutait un peu de ma gueule, mais en tous cas il a demandé au moins 5 fois "mais comment on récupère des cartes ?" et "comment on récupère de l'argent ?", ça m'a rendu dingue !... au final, il termine dernier, ce qui me laisse entendre que vraiment, il n'a pas tout capté...
En revanche, les autres petits joueurs (9 et 6 ans) ont plutôt pas mal capté le truc au vu de leurs âges respectifs, preuve que le jeu est vraiment accessible ! Par contre, à 5 joueurs, il reste un peu longuet pour eux (même s'ils ont tenu jusqu'au bout !).
Au final je remporte cette partie face à Gus, mais les autres nous talonnaient. Bref, bonne partie !

L'après-midi c'était plus calme (peut-être que certains sont parti voir Macron de passage sur la commune ! :roll: ), et du coup avec Gus, on a pu se faire notre traditionnel duel sur LORDS OF WAR (ça faisait longtemps !) que je remporte malgré un début difficile ! En effet, maintenant qu'on connait tout les deux bien le jeu et qu'on a déjà joué toutes les factions, on détermine nos armées au hasard, et j'ai tiré les Nains (le deck le plus fort) et lui les Orcs (le second meilleur). Il a eu une stratégie de guet-apens de mes officiers, et très vite il m'en a pris 3 sur les 4 nécessaires pour gagner (l'autre condition de victoire c'est prendre 20 unités, quel qu'elle soit). Du coup, par sûreté, j'ai complètement arrêté d'en jouer... mais du coup ça a fortement limité ma main de jeu et donc mes options de jeu.
Toutefois, j'ai réussi à conserver "l'avantage kill", et au final je l'emporte "à la dure", en totalisant 20 prises chez lui !
Une belle partie encore une fois, et toujours un plaisir de partager ce moment avec Gus ! :D
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
globule
Champion des Aventuriers du Rail 2017 et de Funkenschlag 2015
Messages : 212
Enregistré le : 06 oct. 2009, 20:23
Localisation : paname

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2166 Message par globule » 09 juin 2022, 12:06

Mais c’est toujours un plaisir pour moi aussi, même si je galère un petit peu :wink:
Gnô!

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2167 Message par Djez » 13 juin 2022, 02:16

dimanche 12 juin, CAFE-JEUX

J'ai testé pour vous... CARNEGIE !
Tout d'abord, le matériel est bien cool. On a joué à la version "de base" du jeu, et déjà c'est bien qualitatif, très lisible et même plutôt joli pour ce genre de jeu (j'aime bien le plateau central, sobre et élégant).
Ensuite les règles ne sont pas très compliquées... mais pas si simple à expliquer, et au début on ne comprends pas trop où le jeu veut en venir et comment on va jouer.
Pour faire vite, on joue des industriels plus ou moins philanthropes qui au cours des 20 tours de la partie vont essayer de se créer le meilleur moteur possible pour scorer. Pour cela, chaque tour le premier joueur va choisir une action, provoquer l'événement qui lui est associé, puis permettre à TOUS les joueurs en commençant par lui de réaliser cette action. Il y a 4 actions dans le jeu, et chacune d'entre elles correspondent à un type de "bureau" dans le jeu. Quand une action est choisie, on va pouvoir activer TOUS les bureaux de ce type de son plateau personnel dans lequel on a un ouvrier dispo ! Les actions que l'on va pouvoir ainsi faire sont construire des bâtiments dans des villes pour scorer et développer son réseau, déplacer ses ouvriers vers nos bureaux, gagner des ressources, etc, etc...
Pour scorer, il va falloir se placer judicieusement sur le plateau central pour avoir un réseau bien connecté ET performant, faire des dons pour débloquer des moyens de scorer, déclencher des points de victoire grâce à des constructions, etc...
Dés que les premiers tours passent, on est dans le mouv', et le jeu est agréable à jouer justement parce que le rythme est bon, et qu'on a toujours quelque chose qu'on a envie de faire ! Mécaniquement, c'est vraiment un jeu de développement, de programmation et de tempo, où il va falloir faire en sorte de toujours progresser au mieux en anticipant les choix des autres...
Sur cette première partie, je l'emporte (121pts) devant Karim et Gus après deux heures de chouine grâce à 3 derniers tours au top... CHWIN TO WIN !!!

Après ça j'ai rejoins Brondon, Virgil et Louis pour une partie de MAGIC assez poussive dans laquelle Louis finit par nous battre... Rien de bien original, quoi !
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2168 Message par Djez » 20 juin 2022, 03:12

vendredi 17 juin, CAFE-JEUX

3 parties de MAGIC avec Lukas, Virgil et Louis dont une remportée (les deux autres sont gagnées par Louis)... De quoi savourer un peu malgré le flot incessant de sel et de larmes ! :lol:

dimanche 19 juin, CAFE-JEUX

Plein de parties de MAGIC : on commence par deux duels contre Bak que je remporte, puis une partie à 3 joueurs avec HeraH en plus remportée par Bak, et enfin Virgil et Louis nous rejoignent pour deux parties à 5 joueurs remportée respectivement par HeraH et Virgil. Très clairement, 5 joueurs c'est un peu le dawa en multi ! :lol:

Le soir, avec Bak et Nad, on est resté pour une partie de IKI... et c'est vraiment un très bon jeu !
J'avais joué à la première édition du jeu (de Karim il me semble) il y a bien longtemps, et j'en gardais un bon souvenirs même si je ne me souvenais grosso modo de rien en terme de règles !
Y rejouer m'a permis de revoir à quel point le jeu est cool et apporte quelque chose de différents en terme de sensations ludiques ! Sur le papier, rien de bien neuf au soleil : on va jouer 13 tours durant lesquels on va déplacer un meeple, déclencher les actions de là où il arrive et essayer de scorer un max en optimisant au mieux nos ressources et nos personnages...
MAIS dans les faits, le jeu a un rythme et un tempo très particulier qui fait que même si les règles sont assez simples et les tours de jeu très rapides et très fluides, la stratégie à adopter pour l'emporter est loin d'être évidente et les calculs de rentabilité de nos coups tout autant !
J'aime beaucoup la mécanique "d'expérience" des personnages qui rapportent de plus en plus au fur et à mesure que les autres joueurs les emploient, et qui finissent par "partir à la retraite" ! (ça me rappelle un peu DRUMROLL que j'aime beaucoup !)
Sur cette partie Bak nous a A-TO-MI-SE de grosso modo 30 points, en scorant globalement plus que nous sur TOUS les tableaux ! Pour ma part, je grille ma nana sur le fil... et je me dis qu'une seconde place, c'est déjà pas si mal ! :lol:
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2169 Message par Djez » 27 juin 2022, 03:10

jeudi 23 juin, STAR TREK chez Dr Huygues et Olivia

Découvrant que c'est juste pour tenter de nourrir ses enfants qu'une vie extra-terrestre inconnue a parasité le moteur à trou noir du vaisseau Romulien, provoquant ainsi par effet boule de neige non seulement la mise en péril de ce navire mais aussi celui de l'USS Rio Grande venu essayé de les secourir en provoquant de terribles distorsions temporelles, nous décidons d'essayer de sauver tout le monde à la fois... et y parvenons, mais non sans devoir sacrifier notre propre navire dans la manœuvre !
Mais peu importe, encore une fois grâce aux efforts de Star Fleet, des peuples pourrons encore un peu connaître Longue Vie et Prospérité !
Une chouette séance bien roleplay, un peu brain par moment pour essayer de trouver un moyen de résoudre les paradoxes temporels !... Vivement la suite !

vendredi 24 juin, CAFE-JEUX

Je me suis enfin fait violence et j'ai testé TERRAFORMING MARS ARES... et je le préfère à TFM ! Je n'y suis pas meilleur, le jeu me frustre presque autant, MAIS mécaniquement, je suis plus séduit. La mécanique d'action est sympa, et si elle ne révolutionne pas le monde ludique, elle s'intègre bien ici. Chaque tour chaque joueur va choisir secrètement une des 5 actions dispos (sachant qu'il n'a pas le droit de jouer deux tours de suite la même). PUIS, on va jouer toutes les actions choisies par des joueurs, dans un ordre fixe (d'abord l'action 1, puis la 2, etc...). Il faut savoir que TOUS les joueurs pourront jouer toutes les actions ainsi choisi, MAIS que celui qui l'a sélectionné bénéficiera d'un petit bonus lors de son application. Les actions consistent en jouer des cartes de tel ou tel type, activer les actions de ses cartes, recevoir ses productions, ou encore piocher. Ici pas de draft, si on veut tomber sur de bonnes cartes, faudra les piocher soi même !
Comme dans TFM, le nerf de la guerre va être de bien gérer ses cartes pour se construire son propre moteur à point de victoire avant la fin de partie déclenchée par la progression commune à tous les joueurs des 3 pistes sur le plateau central (eau, chaleur, oxygène). Et ce qui va être cool à jouer, c'est le tempo de ses cartes actions, le petit guessing pour essayer de bénéficier du choix des autres et de se poser au mieux. Ce qui sera plus frustrant, c'est l'aléa de la pioche qui peut donner des démarrages assez poussifs ou au contraire plus explosifs...
Mais clairement, le jeu est très bien, et gagne de toute évidence à être joué et rejoué. Moi ce n'est pas ma came et clairement je ne l'achèterais pas, mais je le recommanderais sans souci parce que je le trouve efficace.
Sur cette première partie, on fait des scores serrés, mais ce fourbe de Bak l'emporte encore au final ! (avec deux points d'avance sur moi et Lax, et 4 sur Xav !)

Après ça, j'ai testé pour la première fois dans MAGIC mon deck mono rouge voltron ROGRAKH + KEDISS... et il a plutôt pas mal tourné pour une première sortie (deux victoires sur 3 parties). J'ai pu voir que pour le moment le deck est fragile (= manque de gestion ET de défense), mais s'avère plutôt fluide et suffisamment rapide pour être efficace. Je vais tenter de le rééquilibrer pour la prochaine fois, en augmentant un peu le nombre de créatures et de sorts de blast, et en diminuant légèrement le nombre d'artefact et de rituel "support".

samedi 25 juin, CAPITAINE VAUDOU

Et bien ça y est, nous avons fini notre campagne de CAPITAINE VAUDOU, et c'était très cool ! Pour être très honnête, on aura sans doute beaucoup trop déconné tout du long (moi le premier), mais c'était vraiment cool de se retrouver régulièrement pour jouer ensemble sur cette tablée bien sympa ! Alors on aura eu pas mal de parties annulées/déplacées faut à "pas de chance", mais malgré tout tout le monde a fait son max pour qu'on se retrouve, et c'était vraiment cool de se sentir membre d'une tablée soudée !
Pour ce qui concerne cette dernière séance, on est parvenu à vaincre notre Némésis de toujours, l'infâme Capitaine français corrompu par la magie noire, et à récupérer le dernier artefact nécessaire pour pouvoir déclencher le pouvoir nécessaire pour révéler la mythique cité d'or ! On se sera montré particulièrement efficace durant ce dernier combat, défouraillant avec une chance aux dés insolente les différentes menaces mystiques qui se sont dressées face à nous !
Arrivé là-bas, on découvre notre véritable trésor ; la possibilité de rejoindre les loas dans l'éternel... certains sont ainsi devenus des Dieux, d'autres en ont juste profité pour demander des cadeaux... Que voulez-vous, quand on est pirate, on aime rester libre !
Perso, j'ai bien aimé jouer mon boucanier increvable ami d'un cochon, mais surtout j'ai bien aimé voir chaque joueur insuffler vie à son propre perso ; et j'ai une belle pensée à l'Arawak élu des esprits, à l'Andalou le joli cœur fine lame , à Banshee la froide prêtresse vaudou, et à Bobun le cuisinier mathématicien virtuose de l'accent du sud ! Et surtout, un grand merci à notre meujeu, qui malgré une année pas facile a su tenir jusqu'au bout cette chouette table, et me permettre de réaliser un rêve de môme; jouer un pirate dans le mythique CAPITAINE VAUDOU de feu Casus Belli !

dimanche 26 juin, FESTIVAL DU JEU DES COTEAUX

Dimanche avec les camarades du club du Nain Porte Quoi (Lax, Bak, Kaglio et Gesselle), on est parti au FESTIVAL DU JEU DES COTEAUX (Noisy-le-grand, 93), et c'était vraiment cool ! ça nous a non seulement permis de retrouver les copains de chez Cocktail Ludik (qui animaient là-bas différents espaces de jeu), mais aussi la boutique Cinegoodies, et quelques potes du discord ! Et bien sûr, on en a profité pour tester des jeux qu'on ne connaissait pas encore...

Avec Lax, on débute la journée avec KINAPA, un jeu auto-édité signé Rudolf Feller... Et c'est l'auteur lui-même qui nous a présenté le jeu.
M. Feller est très sympa, mais son explication des règles est assez chaotique et on ne comprends pas vraiment la portée ludique... Et pour cause, une fois que l'on commence à jouer, on réalise que le jeu est un peu foutraque.
Pourtant, tout n'est pas à jeter dans ce petit jeu de cartes perdu quelque part entre le memory, les 7 familles et le Perudo ; le matos est plutôt coolos (des cartes aux graphismes colorés qui tiennent dans une toute petite boîte), et la mécanique fondamentale du jeu est très fluide... Mais tels quel, le jeu a un goût de "pas fini". En effet, on est ici face à une mécanique extrêmement basique, voir pauvre, mais à l'exécution peu instinctive. A son tour, le joueur "empereur" demande aux autres "Kinapa la carte X ?" et en fonction des réponses des autres, il va ainsi pouvoir récupérer la carte qu'il recherche chez celui qui, par déduction, est celui qui a cette carte. En effet, le but est de recomposer des pairs de cartes identique, que l'on va pouvoir défausser sur "la bonne carte centrale", que l'on devra retrouver façon memory... MAIS le vrai twist, c'est qu'on peut bluffer, et prétendre le contraire que ce qu'on a vraiment... et c'est là où les règles deviennent nébuleuse pour gérer cela... sans pour autant apporter du fun ou de l'intérêt ludique. Du coup, on est dans de l'ultra familial... mais qui ne marchera pas avec des mômes ou des non-joueurs parce que trop brouillon.
Vraiment, je pense que le jeu mériterait d'être peaufiné encore pour aller vers quelque chose de plus clairement familial, parce que c'est vers ça que j'imagine le jeu pouvoir aller. Mais là, selon moi, il était encore trop tôt pour sortir ce jeu. D'ailleurs, c'est bien simple, on n'est même pas allé au bout du jeu (on s'est arrêté à la première manche !)
Si M.Feller me lit, je suis désolé de ne pas avoir eu la franchise de partager ce ressenti en face à face... mais je pense que j'avais besoin de me poser par écrit pour trouver les mots justes.

Après, on est parti aux "jeux experts" et on a décidé de tester à 4 joueurs HELVETIA (avec Lax, Bak et Kaglio). Dans ce jeu de l'auteur de Rokoko sorti en 2011 en allemagne, on va développer notre petit village suisse en construisant des bâtiments, organisant des mariages, produisants des ressources... pour au final trouver le moyen d'atteindre au moins les 20 points de victoire pour mettre fin à la partie et tenté de la gagner !
A son tour de jeu, on va envoyer un ou plusieurs de ses disques actions sur une des 5 du jeu : construire un bâtiment et rajouter la tuile dans notre village, produire une ressource d'un bâtiment sur lequel on a un ouvrier encore debout, relever les ouvriers d'un quartier, envoyer se marier un de nos villageois disponible dans un village voisin pour pouvoir bénéficier de l'action d'un bâtiment adverse, ou encore engendrer des enfants qui deviendront de futurs ouvriers après avoir passé un tour sur les bancs de l'école !
Le jeu prends des allures de courses dans laquelle il va falloir rafler les tuiles bonus en réalisant des "objectifs" avant les autres, créer un petit moteur pour pouvoir s'emparer des bâtiments les plus intéressants, gérer avec soin le rythme de repos et de naissance de nos ouvriers, ou encore surveiller le jeu des autres pour organiser les mariages les plus opportuns possible ! C'est d'ailleurs ce dernier point qui selon moi est le plus génial du jeu, car cela apporte une vraie interaction et donne un "petit piquant" original au jeu ! Sur cette première partie je finis second à 1 point de ce diable de Bak , suite à quelques erreurs grossières de ma part... mais je ne regrette pas ! Le rythme est plutôt bon, le jeu est malin... par contre, il est assez punitif, et souffre d'une lisibilité décevante. Pourtant, sans être un coup de cœur, cela a été pour moi une vraie belle découverte, et à l'occasion, je le re-testerais avec plaisirs ! Merci à DecMoon de Cocktail Ludik pour la découverte !

Puis comme il était midi, on est allé bouffé, et le festival avait prévu une sympathique buvette dans laquelle j'ai pu prendre une assiette riz-poulet-petits légumes au rapport qualité prix très correcte... (comment ça, on s'en fout ?! :P )

J'abandonne mes camarades pour aller discuter avec les copains de chez Cinegoodies, et là on me conseille de tester CUBOSAURS ! Me voici donc avec 3 sympathiques jeunes gens en pleine démo du jeu...
Dans ce petit jeu de cartes aux graphismes similaires à CUBIRDS, on va à la façon d'un TUCANO tout faire pour collecter les meilleurs cartes possibles tout en refilant les pires à ses voisins ! Les cartes représentent différents dinos qui scorent différemment en fonction du nombre que l'on possède, et le but du jeu est d'avoir sur les deux manches cumulées un maximum de points de victoire grâce à elles !
Pour jouer, c'est simple. A son tour, on pioche une carte, puis on décide : soit de l'ajouter à sa collection, soit de la passer à son voisin de gauche, accompagné d'une des cartes de notre propre collection (qui ne peut pas être la même que celle piochée). En recevant ces cartes, mon voisin aura le même choix, soit poser TOUTES les cartes que je viens de lui passer, soit y ajouter une de ses propres cartes (forcément différente), et refiler la patate chaude !
C'est tout bête... mais ça marche diablement bien ! On peste contre le voisin, on maudit sa poisse à la pioche, on engueule les autres qui font "de trop beaux cadeaux"... Bref, on se marre, tout en jouant de façon très chill, mais pas non plus décérébré, car y a quand même un peu de stratégie dans cette histoire pour ne pas complètement foirer son score !
Pour ceux qui aiment TUCANO, on est vraiment dans le même genre de catégorie de jeux, mais avec un système de comptage de points un peu plus clair mais un poil plus chafouin. Mon seul petit reproche, c'est que je regrette que le sens du jeu ne change pas d'une manche sur l'autre, histoire de changer un peu la dynamique entre joueurs.
Je gagne d'un petit point cette partie découverte... et je cours l'acheter parce que la combo graphisme cool + ambiance fun m'a totalement convaincu !


Je retrouve les potes (Lax, Kaglio, Bak, Gesselle) avec lesquels on décide de retourner aux "jeux experts" pour finir sur un plus gros jeu... et on retrouve notre pote Steve (oui, Poupine du club !) qui nous présente MARGRAVES DE VALERIA, l'un des seuls jeux jouable à 5 qu'aucun de nous ne connait encore.
Dans ce jeu de deckbulding et de gestion de ressources, on va devoir bâtir aux mieux nos forteresses, chasser des monstres ou encore recruter de nouveaux personnages pour à la fin scorer un maximum de points !
A son tour, on doit SOIT jouer une carte personnage pour son déplacement et activer le lieu où l'on arrive, SOIT la jouer pour son effet -tuer un monstre, récupérer des ressources...-, SOIT bâtir une forteresse en dépensant les ressources nécessaires pour gagner la récompense associée, SOIT reprendre ses cartes personnages en main et éventuellement en acheter une nouvelle.
Ainsi, on va progresser sur des pistes, qui seront des multiplicateurs associés à des pictogrammes que l'on va gagner sur des tuiles récompenses, sur nos personnages... et qui seront notre principale source de points de victoire.
Les graphismes de Mihajlo Dimitrievski (illustrateur de Pillards de la Mer du Nord et compagnie) sont toujours aussi efficace pour donner du cachet à un jeu, et les mécaniques semblent un peu poussive de prime abord, mais s'avère finalement plutôt fluide et coolos. Ce n'est pas un jeu coup de cœur, mais j'y rejouerais sans souci !
Et surtout, je prends ici ma revanche sur Bak en finissant 1 point devant ! ...mais 13 points derrière le premier !

Bref, une chouette petite journée de jeux entre potes, sans vrai révélations ludiques, mais avec quand même son lot de chouettes moments !
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2170 Message par Djez » 04 juil. 2022, 15:55

vendredi 1er juillet, CAFE-JEUX

J'ai joué à RAJAS OF THE GANGES avec Crepomiel, Kaglio et Gus. Je me suis procuré le jeu suite à une discussion sur le discord du Passetemps qui m'avait donné envie de le tester... et j'ai beaucoup aimé, même si un des joueurs autour de la table n'a vraiment pas kiffé sa partie ! (ce qui refroidit toujours un peu l'ambiance !)
Dans ce jeu pour gagner on va devoir faire se croiser deux pistes distinctes, la fortune et la gloire, qui vont évoluer en sens inverse (oui, comme dans ARK NOVA !). Chaque joueur va avoir en sa possession des ouvriers, et à son tour il devra en poser un sur une des cases du plateau centrale pour soit
a) construire un bâtiment et gagner de la fortune et/ou de la gloire
b) vendre au marché et gagner de la fortune
c) avancer sur le Gange pour débloquer toute sorte de bonus
d) aller au palais pour activer un des pouvoirs dispos
Certaines actions ont un coût pour pouvoir être jouée, coût qui est bien souvent payé... en dés ! En effet, l'une des "monnaies" du jeu, ce sont des dés de couleur que l'on va lancer dés qu'on se les procure, puis qu'on va défausser pour avoir le droit de bénéficier de tel ou tel action ; certaines actions nécessiteront un certain total, d'autre une certaine couleur... Quand aux bâtiments, ils prennent la forme de tuile que l'on va venir poser sur son plateau personnel, plateau qui nous permettra de scorer des bonus additionnels si l'on connecte comme il faut nos acquisitions !
Le jeu est bien cool, y a plein de chose à faire et de petits bonus à débloquer... mais ça reste plutôt rapide à jouer !
Le matos est sympa, mais les graphismes font old school, et le plateau est trop chargé.
Au final, l'un de mes camarades sort très frustré de la partie, considérant qu'il y a un effet "qui gagne gagne" qui fait que quand on prend un mauvais départ à cause de "mauvais dés", c'est difficile de revenir... Je ne suis pas convaincu de ça, mais ça vaut le coût de le surveiller.
Sur cette première partie, je gagne assez largement... et ça c'est cool ! :mrgreen:

Après ça j'ai fait une petite partie de CUBOSAURS en face à face contre Gus ! J'ai gagné, mais clairement, la config' à deux du jeu n'est pas la meilleure.

Puis pour finir, on s'est lancé sur du MAGIC; d'abord une partie à 4 joueurs contre Lukas, Gesselle et Siegfried que je gagne in extremis avec mon deck ROGRAKH, puis une partie de l'enfer à 5 joueurs contre Bak, Herah, Thomas et Lukas remportée par ce dernier sur laquelle mon deck Tetsuko n'aura pas fait grand chose !

samedi 2 juillet, MAGIC

Totalement à l'arrache, on organise avec Louis, Lax, Thomas et Flabadu une après-m MAGIC. L'occasion pour moi de jouer mes decks Kaalia et Rograkh... et d'avoir quelques regrets avec ce dernier.
En effet, j'ai perdu uniquement parce que j'ai mal joué mon enchaînement de fin (problème d'ordre d'action), et du coup c'est forcément frustrant !
Pour expliquer la situation, je jouais mon va-tout face à un Louis doté d'un board BEAUCOUP trop fort pour moi (au moins 20 créatures, dont certaines sont des 38/38 !). Il a également énormément de mana, dont du bleu de dispo. Pour ma part, j'ai juste UNE créature 4/4, MAIS qui peut infliger 1 point de dégât à une cible si j'engage 1 mana rouge et un autre mana. J'ai 7 mana en poule. Mon adversaire à 11 points de vie.
Pour 2 manas, je joue un rituel qui fait que les créatures monochrome ne peuvent pas bloquer ce tour. Le sort passe, je suis libre d'attaquer. Ensuite je joue pour 3 manas le planeswalker JESKA pour tenter de tripler les dommages de combat de ma créature... et là je suis contré. C'est là où j'ai mal joué. J'aurais dû jouer d'abord mon sort qui donne +1/+1 double-init pour 2 manas. Il aurait contré celui là, et j'aurai eu encore JESKA en back up qui finalement augmente plus les dommages totaux. Mais là, du coup, j'attaque à 5x2, il lui reste 1 point de vie... et je perds !
Après, pour être honnête, ça aurait été un hold up de ma part parce que Louis la méritait cette victoire... Mais c'est rageant de perdre sur une erreur si facilement évitable !
Après ces deux défaites contre Louis... il part ainsi que Flabadu, et je profite de cette dernière partie à 3 joueurs pour gagner une partie avec mon deck TETSUKO en gérant d'un bout à l'autre un Omnath bien trop explosif !

dimanche 3 juillet, CAFE-JEUX

Avec Bak et Crepomiel, je rejoue à RAJAS OF THE GANGES et je confirme absolument TOUTES mes premières impressions sur le jeu ; il est très cool, très fluide et riche pour un format aussi accessible, MAIS les dés, surtout en début de partie, peuvent mettre un frein frustrant dans un jeu de tempo où "qui gagne gagne" !

Ensuite, avec les même on a joué à CUBOSAURS et j'aime bien ce petit jeu, qui aussi random soit-il, reste plaisant à jouer !

Après j'ai enchaîné 3 parties de MAGIC : ma première victoire avec mon deck AMIRALE BECKETT HARDIESCE face à Siegfried et Lax, puis deux roustes contre Bak subites conjointement avec HeraH ; une première où mon TETSUKO s'est fait bavé dessus par TOXRILL, et une seconde où son ROGRAKH a surclassé le mien !

Enfin on aurait dû terminer sur une partie de IN TOO DEEP, mais j'ai dû abandonner la table à cause d'un souci familial (plus de peur que de mal heureusement !)
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2171 Message par Djez » 11 juil. 2022, 10:29

vendredi 8 juillet, CAFE-JEUX
Steve a proposé une table de CHRONIQUES OUBLIEES : FANTASY du coup avec Xav et Gimli, on s'est dit que c'était l'occaze de faire un peu de jdr !
Bon, soyons honnête, C.O, ce n'est pas trop ma came. Je trouve le système de jeu hyper linéaire, et l'univers proposé est bien trop lisse pour transcender le tout. Du coup, comme toujours dans ce genre de jeu, la création de personnage ne m'est pas trop motivante. Les potes disent que dans le doute, avoir un soigneur ce serait bien, alors je me colle au rôle de prêtre. Histoire de ne pas jouer "cliché de Donj' n°4", je décide de faire un prêtre de la déesse de l'art, sorte de demie-barde comparant les festivités aux journée du paradis !
Mes collègues, eux, restent dans du plus classique (rôdeur elfe pour Xav, guerrier nain pour Gimli... forcément ! ^^ )
L'aventure également est très classique : engagé pour escorter un marchand de blé en période de disette, on subira tour à tour l'approche maladroite de malandrins pas très courageux puis l'attaque hurlante de gobelins, avant de finalement arriver à mi-parcours, dans une sorte de petit fortin qui sera à son tour assaillis par des créatures fuyant un danger plus grand qu'elles !
Pas trop le temps de comprendre ce qui s'est passé, on doit déjà reprendre la route pour notre destination finale. Et là, on découvre une ville qui non seulement subit les affres de l'hiver, mais de plus, se sont fait dérober la statue de leur divinité protectrice !
Nous voici donc enquêteurs, mais croyez le ou non, aussi gros que ça puisse être une statue, ce n'est pas si facile que ça pour nous à pister !
Cahin-caha on finit par suspecter tour à tour la pauvre aubergiste, le bourgmestre, les voyous du coin, le prêtre du village... Mais si tous méritent des baffes pour une raison ou une autre, c'est finalement le sculpteur raté du village qui est à blâmer ! Mais en vérité, ce qu'il a volé, c'est le cœur de la déesse à qui il a redonné vie de ses larmes d'amour (sic !).
Mais sans le vouloir, le bougre a bien semer le chaos, car à présent, les saisons sont déréglées, et déjà un géant de glace vient pour tout casser !
Peut-être autant par mesquinerie face à des hôtes agaçants que par vraie volonté de trouver une solution, notre équipe commence alors à embraser tout ce qui brûle dans le village pour nuire au titan de givre... Et la stratégie à la Pyrrhus finie par fonctionner ; une première victoire pour notre équipe !
Au final, la partie aura été bien sympa parce que tout le monde autour de la table est très cool, et que du coup on a eu quelques moments de franche rigolade, mais il n'empêche que le jeu en lui même ne m'aura pas transporté outre mesure.

dimanche 10 juillet, DIMANCHES & DRAGONS
J'ai mené à l'aide du guide de découverte "INITIATIVE" une partie de WASTBURG seconde édition à la boutique Cinegoodies, et c'était vraiment cool !
Pour résumer le jeu, dans un univers médiéval dans lequel la magie est morte, on incarne les gardes peu glorieux d'une cité plutôt crasseuse. Ici, pas d'héroïsme à tout va, mais plutôt le gris sale de personnages trop honteux pour être grandiose mais finalement trop sympathiques pour être vraiment maléfiques...
Sans rentrer dans le détail (car je jouais un scénario officiel que certain voudront peut-être joué), les gardes du jour ont eu pour mission d'évacuer la cousine de leur prévôt de la cité, de crainte qu'elle ne finisse par succomber à la va-vite, une terrible épidémie de dyssentrie qui ravage la cité.
Comme toujours dans la gamme, le scénario est très bien écrit et très fun à mener, et en plus aujourd'hui, la tablée réunie était particulièrement cool, ce qui a donné une séance vraiment sympa et bien rythmée !
Bref, encore une fois, je sors ravi de ma séance de jeu de rôle du dimanche matin !
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2172 Message par Djez » 17 juil. 2022, 23:12

vendredi 15 et samedi 16 juillet, au FLIP (Parthenay)

Avec Nad, on rendait visite à des potes à Poitiers, et du coup on s'est dit qu'après, on irait faire un tour au Festival Ludique International de Parthenay, le second plus gros festival de jeu d'Europe (après Essen). On a donc passé 2 jours là-bas, et on y a croisé pleeein de monde du jeu : on a retrouvé le camarade DecMoon de Cocktail Ludik en pleine explication de Terraforming Mars pour sa seconde asso, REEL, on a salué en coup de vent Jolan et Juliette de la chaîne youtube du RENARD LUDIQUE , j'ai pu discuter un peu avec Antonin de l'ASSOCIATION DES LUDOTHEQUES FRANCAISES, et surtout j'ai pu enfin voir en vrai Theo Rivière (auteur de The Loop, Draftosaurus, Paquet de Chips...) , et c'est peut-être un peu couillon, mais moi ça me rends joyeux de rencontre des gens sympas ! Mais bien sûr, on en a aussi profité avec Nad pour tester quelques nouveautés ludiques !

Ainsi, on a pu tester à 5 joueurs et en avant première AURIGNAC, jeu asymétrique de pose d'ouvrier, deckbuilding ou gestion de cartes action à sortir en septembre chez OKA LUDA... et franchement, le jeu mérite une seconde partie pour se faire un avis définitif.
Le concept d'AURIGNAC est cool ; on est à la préhistoire, et les joueurs vont s'affronter avec chaque fois des mécaniques franchement différentes ; l'un jouera MERE NATURE et devra à l'aide de ses cartes actions faire en sorte que personne n'ait gagné avant 10 tours pour l'emporter, d'autres joueront les NEANDERTAL qui devront remporter 7 objectifs dépendant d'une mécanique de pose d'ouvriers, enfin, les derniers pourront jouer des SAPIENS qui vont à l'aide de leur deckbuilding tenter de réaliser au moins 3 objectifs. TOUS se promènent sur un plateau commun pour récupérer des ressources ou chasser des proies avant les autres ! L'interaction est bien là du coup, et notamment pour celui qui joue Mère Nature qui servira un peu de régulateur, veillant à chaque fois à éviter que l'un ne s'envole trop vite vers la victoire...
MAIS je dois avouer que la première partie est frustrante et laisse dubitatif. Alors, JE SAIS qu'on ne peut pas juger l'équilibre d'un jeu sur une seule partie, je parlerais donc juste de ressenti. A l'issue de cette première partie, donc, j'ai eu le sentiment que c'était VRAIMENT moins évident de progresser en tant que Néandertal qu'en tant que Sapiens. Parce que le Sapiens est finalement plus libre ; il peut défausser des cartes pour faire une action malgré tout ou bien en bonifier une qu'il joue, et surtout il a cette force d'avoir une partie de son jeu (sa main) secret des Neandertal, ce qui fait que c'est beaucoup plus simple pour lui de planifier les confrontations que l'inverse. De plus, j'ai trouvé que les Neandertal peinait d'avantage à augmenter leur nombre d'actions par tour, et qu'ils étaient plus pénalisé par les blessures (même s'il les encaissent mieux).
Nad jouait justement un Neandertalien, quand à moi, je jouais Mère Nature, et c'est un rôle assez stressant, car très kingmaker, au final. En plus, quand on joue bien ce rôle, on ralenti le jeu de tout le monde et rallonge la partie !... Mais bon, rien à faire, un Sapiens a gagné !
Y a vraiment de l'idée, mais à voir sur plusieurs partie ce qu'il vaut vraiment !

Après ça, on a voulu tester AKROPOLIS, une nouveauté de chez Gigamic,... et le jeu est vraiment basique, mais bien efficace dans sa catégorie.
Entendons nous, on est sur du bon jeu de tuile : on va devoir scorer un max en posant non seulement nos bâtiments de la manière la plus optimisée possible, mais aussi en les valorisant avec les tuiles qui vont bien, tout en gagnant les ressources nécessaires pour toujours avoir du choix sur le marché de tuiles. C'est sur la manière de gagner ses ressources que se trouve le twist ludique le plus intéressant du jeu. En effet, on va devoir recouvrir des tuiles déjà existantes pour gagner du marbre ! De plus, en positionnant ainsi les tuiles en hauteur, on augmente leur valeur... Bref, y a des coups à jouer !
Après, c'est du déjà vu : une rivière de tuile, à son tour on en choisi une plus ou moins chère, puis on la pose. A la fin du jeu, le plus gros score l'emporte (y a 5-6 types de bâtiments, et tous scorent avec un principe un peu différents, mais toujours lié d'une façon ou d'une autre au nombre de bâtiments multiplié par le nombre d'étoile placés sur sa zone de jeu). En duel contre Nad, elle me bat malgré une belle partie de part et d'autre !
Je sors de la partie en mode "ok, cool", mais sans vraie envie de faire l'acquisition du jeu pour moi même... en revanche, pour une ludothèque, je trouve ça vraiment cool, car diablement efficace, de l'explication des règles au rangement en passant par l'installation et les tours de jeu très fluides ! (20 minutes à deux joueurs sur une première partie, et on n'est pas vraiment des rapides !)

On a aussi joué à LOST SEAS, mais je connaissais déjà le jeu... En revanche ça a été l'occaze de partager un moment ludique avec un gars et sa sympathique mamie ... Qui nous a plié sur le jeu ! :lol:

Enfin, sur cette première journée, on a aussi testé RATAPOLIS encore à deux joueurs, qui sortira chez Bragelonne l'année prochaine... et franchement, là encore, ce n'était pas ZE coup de foudre mais c'était malgré tout une chouette découverte !
Ici on est dans un jeu de programmation dans lequel on va devoir faire en sorte de sauver au mieux les membres de son clan de rat de la dératisation qui sévira au cours des 8 tours qui composent le jeu !
Concrètement, l'aire de jeu est composé de tout un tas de tuiles de diverses tailles qui composent Ratapolis. Chaque tuile correspond à 1 case de jeu qui peut contenir plus ou moins de rats au total, et qui rapporte plus ou moins de points par rat présent en fin de partie (de 1 à 5 points / rat de sa couleur dessus). De plus, certains tuiles ont des petits pouvoirs qui s'activeront en fin de tour tant qu'on aura la majorité
Chaque tour, chaque joueur aura des rumeurs (cartes) sur là où la prochaine dératisation pourrait avoir lieu. Puis, chacun programmera 2 actions (un déplacement de rat de telle case vers telle case et/ou un assassinat de tel rat sur telle case). On résout les actions, puis à la fin du tour, on brasse toutes les rumeurs du tour, puis on en pioche une qui désignera LE quartier qui sera détruit, ainsi que tous ses habitants du moment !
On va jouer comme ça 8 tour, puis on comptera les points de nos survivants en fonction de la case où ils se trouvent !
Franchement, le jeu est marrant, y a un petit côté APACHES DE PARIS en plus léger/chaotique, et la thématique marche plutôt bien et le matos est coolos (pas mal de tuiles spéciales différentes aussi) !
Le seul truc qui me gène un peu c'est de devoir programmer ses actions façon Touché-coulé ou Diplomacy, sur un papier qui plus est, ce qui est un peu old school et pas très écolo... Mais comme les actions sont vraiment simples et qu'il n'ya que 8 tours, finalement, ça va.
Et puis j'ai explosé Nad sur ce jeu (ma seule victoire du jour), et ça, ça n'a pas de prix !

Le second jour, j'ai pu faire découvrir PAQUET DE CHIPS à Nad qui m'a battu direct !... et comme ça lui a bien plût on est parti s'acheter le jeu !... et même se le faire dédicacer par Théo Rivière, et ça c'est trop cool !

On en a aussi profité pour enfin tester OBJECTION !, mais si le jeu est bien cool dans l'association de ses règles à sa thématique, on aura vécu une partie pas super parce que Nad a vraiment eu de la poisse à la pioche et du coup la partie n'aura pas été vraiment disputée...
Mais bon, comme on dit à la chwin team, "A VAINCRE SANS PERIL, ON TRIOMPHE QUAND MÊME !" et du coup je savoure malgré tout mon écrasante victoire en tant que procureur ! (10 jurés sur 12 et 5 témoins sur 6 acquis à ma cause !)
Et franchement, même si l'expérience n'était pas au top, le jeu est clairement bon, bien foutu, et surtout j'insiste dessus, avec une thématique vraiment bien rendue par les règles, et ça c'est top !

Mais surtout, on a découvert BESTIOLES EN GUERRE et c'est un peu notre coup de coeur du FLIP. Alors ce n'est sans doute pas le plus grand jeu que la terre est porté, mais il coche toute les cases de ce qu'on attendait de lui !
Déjà, nous, on aime bien son édition : on aime bien les dessins d'animaux militaires façon bédé, on aime bien son petit format minimaliste qui tient dans une petite boîte, et on aime bien le fait qu'il soit ultra lisible.
Ensuite, quand on joue à deux, on est preneur de jeu rapide, simples et efficaces tout en étant assez profond pour quand même offrir un peu de croquant à la partie... et BESTIOLES EN GUERRE est tout ça à la fois !
Parce que vraiment, le jeu n'est pas dur à expliquer. Pour gagner, faut être le premier à scorer 12 points. Pour gagner des points, faut gagner des batailles qui vont avoir lieu sur 3 champs d'opération différents (terre, air, mer). On distribue 6 cartes par manche à chaque joueur, puis ensuite, chacun son tour les joueurs devront jouer une des 3 actions possibles du jeu : A) jouer une carte SUR SA COULEUR pour qu'elle ait sa vraie force et éventuellement son pouvoir activé, B) jouer une carte face cachée N'IMPORTE OU mais elle ne vaut alors que 2 de force, C) concéder la manche à son adversaire. Cette dernière action n'est pas si anodine que ça, car plus on abandonne vite, moins l'adversaire score ! Bref, quand on a une main qu'on ne sent vraiment pas, mieux vaut concéder rapidement et passer directe à la suivante !
Ce qui rends le jeu vraiment malin, c'est que comme il n'y a que 18 cartes (les valeurs 1 à 6 de chacune des 3 couleurs du jeu), et que chaque joueur en a 6 sur 12, y a vraiment moyen de faire un peu de bluff/guessing, mais aussi vraiment possibilité d'essayer d'anticiper les manœuvres ennemi, ce qui ajoute vraiment à la stratégie du tout ! C'est sûr que c'est un jeu qui se bonifie au fil des parties, et ça c'est top !
En plus, je gagne 12 à 0 cette première partie !... Achat direct !

dimanche 17 juillet, CAFE-JEUX

De retour du FLIP... on fonce au club histoire de raconter aux camarades comment était le festival... et de jouer un peu, tant qu'à faire !

J'ai rejoué à 3 joueurs à RAJAS OF THE GANGES contre Lax et Thomas, et définitivement, c'est un de mes coups de cœur de la saison ! Je le trouve vraiment cool, dynamique, intéressant, avec plein de choses à faire... le tout dans des parties qui font moins de 2 heures à chaque fois, même en expliquant les règles !
J'ai archi dominé cette partie que je gagne très largement, mais faut dire que mes deux adversaires du jour découvraient le jeu ! Pourtant, je me suis fait un peu peur tout seul en bloquant comme un abrutis mon réseau de bâtiments sur mon plateau personnel... Après, de toutes façons, j'avais de quoi "écraser" une tuile existante, mais finalement je n'ai même pas eu besoin de faire ça !
La prochaine fois, j'essaierais le mode "avancé" du jeu, pour voir ce qu'il apporte de différent !

Après ça, j'ai fait découvrir PAQUET DE CHIPS aux mêmes zouaves... qui ont reçu le jeu de façon plutôt mitigée (Thomas aime bien, pas Lax), même si pour ma part, je trouve assez génial ce jeu d'apéro minimaliste, original, et surtout finalement assez chill...
En plus on a joué avec mon édition dédicacé, et je gagne, donc forcément, tout de suite, c'est encore plus stylé !
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2173 Message par Djez » 24 juil. 2022, 23:21

vendredi 22 juillet, CAFE-JEUX

Avec Kaglio, Gus et Nad, on a pu tester pour la première fois KHÔRA... et mon dieu, que c'était frustrant !
En vrai, j'ai trouvé le jeu pas mal, mais qu'est-ce que j'ai pu chouiner ! (oui oui, encore plus que d'habitude !)
Faut dire que le jeu est taillé pour être frustrant. Ici, au cours des 9 tours que durent la partie, on va développer sa civilisation pour scorer un max. Pour cela, chaque tour, on va jouer deux actions différentes parmi 7 possibles. MAIS attention, on ne peut pas forcément jouer ce qu'on veut. En effet, on va lancer 2 dés, et il faudra choisir des actions de valeurs égales ou inférieures à ces résultats ! Alors certes, y a moyen de passer outre, mais cela a un coût... vous sentez le truc venir ?!
Mais il n'y a pas que les dés... y a aussi des cartes ! En effet, dans le jeu, il y a des cartes politiques qui sont une bonne source de ressources et de points de victoire... Mais on se rends vite compte que 9 tours sa passe vite, et que donc on en jouera très peu. Le souci, c'est que les cartes sont très situationnelles, donc si on a de la poisse, on ne voit rien de bien pour nous passer !...
Mais ce n'est pas tout ! Comme souvent dans ce genre de jeu, plus on se développe, plus c'est facile de se développer d'avantage, et à l'inverse, quand on lose, on stagne totalement !... Bref, y a un gros sentiment de lose to lose quand on voit les autres décoller sans nous !
Perso, j'ai réussi à me sortir de ma galère des premiers tours en me focalisant sur UNE piste du jeu, pour débloquer ainsi une action bonus, un petit moteur à points de victoire, etc... Et cette "synergie de bras cassé" à plutôt pas mal tourné (je finis second), même si je finis loin de la gagnante. En revanche, j'ai vu Kaglio ne RIEN faire de la partie... et c'est chaud !
Bref, j'imagine qu'en connaissant le jeu on évite un peu ses écueils, mais faut le savoir avant de se lancer, ne serait-ce que pour éviter des coups d'ouverture "trop risqué" qui vont nous pénaliser tout du long !

samedi 23 juillet, à CINEGOODIES

De passage chez Ludo, mon pote ludicaire, j'ai eu l'occaze de tester un "vieux" jeux et un plus récent...
SHERLOCK 13 est sorti depuis quelques années déjà, mais je n'avais jamais eu l'occaze de le tester. C'est un petit jeu tout simple mais plutôt malin, dans lequel chaque joueur va essayer de déterminer en premier qui est le suspect que l'on recherche.
Le jeu possède un matos minimaliste : 13 cartes suspects, et 1 bloc de feuilles de notes. Chaque carte suspect comporte entre 2 et 4 pictos différents. Au début du jeu, on va face cachée tirer une carte suspect qui sera le coupable à retrouver, puis répartir équitablement entre les joueurs tous les suspects restants. Ainsi, on va commencer à écarter certains personnages. Pour mener l'enquête plus avant, à son tour de jeu, on va pouvoir poser une question au sujet des pictos : SOIT à la cantonade en demandant "Qui parmi vous a en main au moins un perso avec le picto XXX ?" SOIT à un joueur en particulier "Machin, combien as-tu de picto XXX au total ?".
Ainsi, petit à petit, on va parvenir à déterminer des pictos "manquant", c'est à dire dans les mains d'aucun joueur... et donc forcément présents sur la carte du coupable ! Et quand on pensera être sûr de notre coup, on proposera un coupable... pour notre victoire ou notre élimination, selon la véracité de notre proposition !
C'est tout bête, mais ça se joue très bien et très vite, et c'est une alternative bien plus intéressante et ludique que le CLUEDO... Une chouette découverte !

ECOSPHERE est un jeu très récent et très abstrait dans lequel on va essayer d'optimiser se collections de paysage. Il existe 8 type de paysage différents, avec pour chacun des cartes allant de 1 à 6. Au milieu du jeu, 6 emplacements numérotés de 1 à 6, avec plus ou moins de cartes possible. A son tour de jeu on va jouer une carte de sa main sur la valeur correspondante, puis on va choisir entre
a) Ramasser n'importe quelle pile de carte d'un emplacement situé A DROITE et la poser devant soit (la collec continue, toujours de gauche à droite)
b) Ramasser n'importe quelle pile de carte d'un emplacement situé A GAUCHE et les mettre en main, ainsi que la première carte de la pioche (je prépare mes prochains coups)
Le système de scorage est un peu fumeux, mais pour faire vite il faut faire les plus grandes séries ininterrompues possibles et essayer de faire en sorte que ce soit les cartes les plus à droites de notre collec qui soit en plus grandes occurrences.
Franchement, si le jeu tourne... il n'est ni fun, ni prenant. C'est froid, c'est abstrait... Ce n'est pas prise de tête, mais ça ne donne pas envie d'y revenir du tout !

samedi 23 juillet, MENEUR EXPRESS au club

Sur le pouce, (et parce que ça me faisait mal au cœur de voir un nouveau joueur se pointer pour faire du jdr la veille et de n'avoir rien à lui proposer) j'ai invité des camarades à me rejoindre à notre club pour une partie de WASTBURG, un univers médiéval plus vraiment fantastique où l'on incarne les gardes pas très glorieux d'une cité plutôt crasseuse ! J'ai mené à nouveau le scénario du kit d'initiation INITIATIVE ! (que j'avais mené à Cinégoodies), mais avec une création de personnages cette fois-ci, en vue de pouvoir proposer un casual derrière. La majorité de la table a voulu employer la création aléatoire... et elle est vraiment cool ! En quelques jets de dés et quelques phrases bien senties, les gardoches prennent vie et l'ambiance tragi-comique du jeu devient palpable !
L'aventure aura plutôt bien tourné, même si en tant que meneur je suis un peu frustré d'avoir vu quelques joueurs patauger par moment et ce sentir pas très à l'aise dans leur roleplay, sans que je sache vraiment comment les aider à se dépatouiller de cette situation inconfortable dans laquelle ils s'enfonçaient !
C'est toujours un peu délicat ce genre d'ambiance à la fois légère (par le ton humoristique) et glauque (par l'univers sordide), car du coup les joueurs ont du mal à se positionner et prennent un peu les choses avec trop de désinvolture... Ce qui peut s'avérer rapidement très cruel pour le devenir de leurs personnages !
Malgré tout, les joueurs s'en sont bien sortis, et ont proposés quelques vrais bons moments de roleplay ! Mention spéciale à la scène de "l'effondrement psychologique" du PJ de Poupine, qui se voyant "pris au piège" par une situation de plus en plus étriquée dans laquelle il s'est fourrée malgré lui, a tout simplement joué "la défaite psychologique" du personnage qui se met à pleurer en implorant grâce...
Loin d'être "minable", rolistiquement parlant, c'est très fort de jouer ce genre de scènes "honteuses", et s'autoriser à tenir ce genre de roleplay, moi je dis chapeau ! Parce qu'en terme de rebond narratif, ça ouvre des possibilités infiniment plus originales qu'une énième bravade virile d'un joueur voulant jouer les durs !
C'est pour ça que j'aime WASTBURG, déjà parce que le système minimaliste est top, et surtout pour son ambiance si particulière !
J'ai bien conscience que cette première partie aura été un peu délicate par moment (pas forcément facile de pendre ses marques dans ce genre d'univers), mais j'espère que malgré tout les joueurs y auront pris plaisirs et seront partant pour y revenir par la suite !

dimanche 24 juillet, CAFE-JEUX

J'ai voulu redonner une seconde chance à KHORA... et en fait je reste toujours partagé !
D'un côté je trouve le jeu vraiment intéressant, avec une mécanique bien foutue et une tension ludique parfois stressante mais bien présente, qui pousse à se donner à fond, et le tout dans un timing serré car 9 tours, ça passe vite, très vite...
Et d'un autre côté j'ai toujours ce sentiment désagréable que la chance a une place trop importante pour un jeu du genre et que certaines civilisations sont plus faciles à optimiser que d'autres... et que du coup, parfois, tout autant sur un coup du sort que sur un mauvais play, on peut se retrouver dans une sorte de traversée du désert ludique absolument morne et déprimante !
Pourtant, au final, je trouve le jeu bien sympa à jouer ! Il a ce côté satisfaisant quand on réussi à construire un "moteur" efficace, tout en ayant ce petit "croustillant" des jeux qui savent mettre la pression aux joueurs... et si certes, il y a cette ombre menaçante de "la partie de la lose", globalement, cela reste un jeu satisfaisant dans ce qu'il propose ludiquement !
En plus j'ai réussi à gagner cette seconde partie... et ça c'est cool !

Après ça on s'est fait une petite partie tranquillou de NIDAVELLIR avec son extension ! Je kiffe toujours autant ce jeu de collection que je trouve à la fois chill et agréable...
Nad, pour sa part, n'aime pas le jeu. Elle le trouve fade, trop long à installer et à présenter pour ce qu'il offre ludiquement (le rappel des effets des différents héros la désespère chaque fois), bref, elle trouve que le jeu n'a pas d'intérêt réel... ça m'attriste un peu parce que moi j'aime beaucoup, mais bon, on ne peut pas toujours avoir les mêmes goûts !
Sur cette partie, c'est justement elle qui gagne assez largement en réussissant à bien optimiser sur deux tableaux (les guerriers ET les artisans). Pour ma part je finis second (sur 4 joueurs) avec une collection assez équilibrée et un point fort sur les chasseurs.
Aucun de nous n'aura beaucoup joué les mercenaires et les artefacts proposés par l'extension... mais malgré tout le choix supplémentaire qu'ils proposent font que perso, désormais, je joue toujours avec extension.
D'ailleurs, je suis curieux de voir ce que la prochaine nous réserve !
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
jasmin
Champion des Aventuriers du Rail 2017
Messages : 652
Enregistré le : 16 janv. 2013, 12:59
Localisation : Mitry Mory

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2174 Message par jasmin » 25 juil. 2022, 09:54

J'avais également lu des retours similaires sur khora comme quoi qu'il y a beaucoup de hasard, que certaines factions sont trop simples à jouer et certaines autres sont scriptées... Du coup je ne l'ai pas acheté. Il a l'ai de plaire quand même.
"Qu’est-ce que c’est que ce style de bouffer des petits machins tout secs et trois gallons de flotte par jour ? Si la jeunesse se met à croire à ces conneries, on se dirige tout droit vers une génération de dépressifs ! Le gras, c’est la vie."

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2175 Message par Djez » 25 juil. 2022, 10:17

jasmin a écrit :
25 juil. 2022, 09:54
J'avais également lu des retours similaires sur khora comme quoi qu'il y a beaucoup de hasard, que certaines factions sont trop simples à jouer et certaines autres sont scriptées...
Ce n'est pas si facile à évaluer en seulement deux parties, mais ça a l'air, oui. Mais c'est vrai aussi que le jeu est sympa mécaniquement, du coup, ça reste malgré tout un jeu cool à tester. Finalement, c'est très bien qu'il soit au club, parce que c'est un format facile à sortir, en plus.
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2176 Message par Djez » 08 août 2022, 02:54

mercredi 3 août, ludo de l'Orange Bleue

Grosse découverte du jour à la ludo, FYFE, un jeu qui se situe quelque part entre LOST SEAS et CALICO en terme de sensation de jeu !
Au premier, il reprends ce côté casse-tête de faire correspondre les tuiles que l'on va venir placer sur sa grille aux objectifs que l'on va soit même placer sur le pourtour de cette même grille !
Au second, il emprunte le casse-tête incessant et de plus en plus stressant au fur et à mesure que la grille se remplit avec seulement 2 tuiles aux choix chaque tour !
Et à tout ça il rajoute des petites actions joker qui rapportent des points si on ne les utilisent pas mais qui débloquent bien les situations les plus tendues, le côté très malin de mettre soit même les objectifs EN COURS DE PARTIE, ou encore un côté "course aux points" avec une bonification des objectifs quand on est le premier à le réaliser qui ajoute un chtouille d'interaction !
S'ajoute à ça un matos vraiment hyper qualitatif (jetons en bois, plateau double couche, tuiles bien épaisses... le tout bien coloré et bien lisible), une règle simple et claire (dotée de ce qu'il faut d'explication pour bien la comprendre), et vous obtenez un très bon jeu dans son genre !
A tester pour les amateurs de LOST SEAS, CALICO, CASCADIA et autre BINGO ISLAND !

mercredi 3 août, jeux de société

Avec Bak j'ai pu tester enfin le nouveau SUMMONER WARS, sachant que j'avais pas mal joué à l'ancien... Quelques petites retouches, mais rien de bien neuf sous le soleil, on est en terrain connu (juste c'est un peu dommage d'avoir changer juste assez pour empêcher les gens de mêler les deux éditions ! )
Le jeu est bien cool, à la croisée d'un jeu de carte et d'un jeu de figurines, rapide, efficace... Vraiment chouette à jouer du moment qu'on n'est allergique aux lancers de dés !
Sur cette première partie d'ailleurs, un bon jet de dés aurait pu me faire gagner... Mais après cette occasion manquée, j'ai été trop agressif et surtout pas assez patient, alors que mon adversaire lui à su reculer au bon moment pour finalement réussir à renverser la vapeur !
Bref, un peu déçu d'avoir perdu une partie gagnable... Mais cela ne retire à la qualité du jeu !
Sur cette partie Bak jouait les gobelins (faibles mais quasi gratuit à jouer, donc idéal pour submerger), et moi les hommes oiseaux (avec plein de facilités de déplacement bien pratique !), et les deux factions étaient bien coolos ! ça donne envie de tester les autres !

Ensuite, on a fini notre courte soirée par une partie de KEYFORGE, la seconde pour ce qui me concerne... et encore une fois, je n'ai vraiment pas été bon !
J'ai un peu de mal à me faire au rythme particulier de ce jeu, mais objectivement, c'est vraiment un bon jeu, avec en plus une mécanique assez différente des autres pour vraiment mériter sa place !
Bon, le deck que je jouais ne m'a pas inspiré des masses, mais de toutes façons, je ne suis pas sûr que j'aurais fait beaucoup mieux avec un autre !
En effet, au final, je me fait plier par Bak qui réussit à forger ses 3 clefs pendant que j'ai peiné pour en faire juste une !
Mais je re-testerais le jeu sans souci, parce que mine de rien, ça rends curieux de voir ce que les autres familles de cartes peuvent donner !

jeudi 4 août, jeux de société

Avec Bak et Lax on a testé ce soir DEAD RECKONING... et c'est vraiment un sacré jeu !
Déjà, le matos du "kickstarter" est impressionnant : jolis pions, tuiles épaisses pour le plateau modulaire, cartes grand format avec sleeves et transparents pour les faire "évoluer", etc, etc... le tout avec des graphismes sympas et une iconographie claire et efficace.
Ensuite, la thématique est coolos : on joue des pirates qui vont partir explorer les océans pour construire leur légende et leur fortune ! En terme de jeu, on va essayer de scorer un max avec différents objectifs, ses pièces d'or, ses territoires contrôlés, etc, etc... la fin de partie sera déclenchée dés qu'un joueur aura réalisé 4 objectifs.
Mais surtout, le point fort du jeu, c'est sa mécanique. Pour faire vite, on pourrait dire qu'il s'agit d'un deckbuilding... Sauf qu'en vérité, on possède déjà l'ensemble de son deck dés le début (qui représente les différents membres de notre équipage), mais on va pouvoir faire évoluer nos cartes de différentes façons pour aller dans le sens de notre stratégie ! Le système de "deckcrafting" est très bien fait, avec un système de sleeve et de cartes transparentes qu'on va venir glisser dedans quand on va acquérir de nouvelles "compétences" !
Autre système original, les combats sous forme de cubes qu'on va lancer dans une sorte de "tour à dés" qui va déterminer les pertes, les gains, etc...
Enfin, on va pouvoir aussi faire évoluer son bateau, conquérir des îles pour scorer, y bâtir des bâtiments, produire des ressource, etc, etc... Bref, le jeu est très complet, tout en proposant des tours fluide et efficace. Malgré tout, cette première partie aura été plutôt longue (je dirais 3h30 à 3 joueurs), mais franchement, c'était cool !
Je dois avouer que je ne pensais pas... Mais finalement je gagne cette première partie en jouant très défensif ! Mais surtout, c'est pour moi le jeu le plus original que j'ai testé cette année avec IN TOO DEEP.

vendredi 4 août, café-jeux

Assez grosse soirée au NPQ durant laquelle j'ai eu pas mal de réussite...

J'ai pu faire découvrir AKROPOLIS et la tablée a bien apprécié le jeu, mais tous ont conclu en disant "c'est très bien, mais comme on a déjà trop de bons jeux du genre, on y jouera à l'occaze mais on ne se le prendra pas"...
Je ne peux rien dire, j'ai fait pareil, et j'y joue en empruntant l'exemplaire de ma ludo ! :P

J'ai aussi fait deux parties de MAGIC en Commander à 3 joueurs :
Sur la première je jouais mon deck KAALIA CHERCHEUSE DE ZENITH et je me suis fait détruire par un deck CAPITAINE N'GHATHROD de bak que ni moi ni Thomas n'auront su gérer !
Et sur la seconde en revanche je gagne avec mon deck TETSUKO UMEZAWA qui est particulièrement bien sorti !

Mais surtout, cette soirée aura été l'occaze de tester pour la première fois ANKH, un jeu sur les dieux d'égypte dans sa version kickstarter.
Bon, première chose évidente, le matos en impose vraiment, avec surtout ses superbes figurines qui sont tellement stylées une fois déployée sur le plateau !
Ensuite, la mécanique de jeu est finalement très simple ; à son tour on joue jusque deux actions différentes parmi 4 possibles : déplacer ses unités, recruter de nouvelles unités, gagner des fidèles ou encore acquérir un nouveau pouvoir pour son dieu ! Le but étant de scorer un max, le premier atteignant le bout de la piste gagnera immédiatement la partie !
La chose la plus originale dans cette mécanique de choix d'action, c'est le fait que dés que ls joueurs auront joué un certain nombre de fois une même action (des marqueurs sont là pour dénombrer cela !), celui qui atteindra ce nombre d'occurrence débloquera immédiatement un petit bons intéressant.
Mais au final, j'ai trouvé que le jeu avait un rythme un peu chelou, et que la mécanique fait que parfois, on n'a juste pas grand chose à faire ! Comme c'est très fluide, original, et que l'interaction entre joueurs coolos provoque invariablement des échanges sympas, la partie était agréable... Pour autant, ce n'est pas un jeu sur lequel je reviendrais facilement car la conquête et le contrôle de territoire ce n'est pas vraiment ma came.
Toutefois, je pense que je me suis plutôt pas mal débrouillé... car je gagne cette première partie avec PTAH (qui vient d'une extension je crois), notamment en recyclant mes fidèles en point de dévotion et en adoptant pour le finish une stratégie de "qui perd gagne" qui m'aura été salutaire !

samedi 06 août, Cinégoodies

J'ai passé l'après m' dans la boutique à papoter avec Ludo tranquillou... et on a profité d'un passage calme en terme de clientèle pour se faire un petit WILD SPACE, et je suis toujours aussi fana de ce petit jeu de collection de cartes !
En plus, on a fait une très belle partie, jouant bien tous les deux, réalisant de chouettes enchaînements... et on termine sur un beau score serré, vraiment une super partie... Que je gagne de justesse !

samedi 06 août, Magic

On a enchaîné les parties de MAGIC en commander et multi (deux parties à 5 joueurs, puis une à 3), et je n'aurais vraiment pas fait grand chose tout du long !
Mais par contre, y a rien à dire, ce jeu est toujours aussi bon, et y jouer comme ça en mode chill entre joueurs cool, c'était vraiment sympa !
Et puis surtout ce que je kiffe avec MAGIC, c'est que le jeu n'est jamais vraiment fini : après chaque partie, tu as toujours des idées de modif de deck, et du coup, quelque part, le jeu vit même entre les parties... et ça c'est assez dingue quand on y pense !

dimanche 07 août, café-jeux

On a enquillé pas mal de parties de MAGIC (4 au total, en commander et multi à chaque fois), et j'ai -hormis sur la toute dernière- été à chaque fois totalement inefficace !
Du coup, forcément, c'est celle-là que j'ai préféré jouer car c'était cool d'essayer de contrer le deck de Bak avec mon deck de prédilection (mon TETSUKO)...
Bak m'avait prévenu que je devrais faire vite si je voulais le sortir avant qu'il ne se pose trop pour être arrêtable... Mais je n'ai pas su frapper assez fort pour l'éliminer avant son inévitable raz-de-marée de créatures ! Pourtant, j'y ai cru pas mal de temps, et c'était plaisant de tenter le coup même si finalement ça n'a pas marché !
Malgré cette série de la lose, je sors malgré tout rassuré ; car si sur mes 4 decks que j'ai testé, deux sont résolument pourris (mon KYKAR et mon AMIRALE BECKETT), 1 est correcte (mon KAALIA) et 1 est bon (le TETSUKO)... C'est déjà pas si mal !

J'ai aussi eu l'occasion de tester BRIAN BORU, et le jeu est franchement pas mal même si je n'étais pas dans la meilleure disposition pour le recevoir !
Déjà, j'étais particulièrement échaudé par son auteur, car de Peer Sylvester je ne connais que LE ROI EST MORT que je n'aime pas du tout. Ensuite, l'association contrôle de territoire+jeu de pli sonnait pour moi comme promesse d'enfer, car ce sont les deux mécaniques que j'aprécient le moins ! Enfin, j'étais totalement claqué, et donc pas hyper réceptif à une quelconque explication de règles d'un nouveau jeu !
Le jeu a un matos clair et très lisible, et des graphismes propres qui, c'est sûr, sauront trouver leurs fans. Le but du jeu est de scorer un maximum de points au cours des 3 manches qui constituent le jeu. Au début de chaque tour on va se constituer une main de cartes par draft. Puis, avec une mécanique de jeu de pli, on va jouer chaque manche toute notre main sauf une carte pour essayer de poser des marqueurs sur les territoires, progresser sur la piste de religion, recruter des mercenaires pour résister aux envahisseurs vikings, ou encore avancer dans les négociations de mariage ! Au final, tout ça est très fluide et original, et dédié au contrôle de territoire. A la fin, avec un système de majorités, on va scorer en fonction des majorités sur les régions, en plus des différents points qu'on aura glaner tout du long !
Le jeu a vraiment un rythme particulier, parce que jouer ses actions façon jeu de pli, ce n'est vraiment pas habituel ! Surtout qu'ici, même en perdant le pli, on pourra déclencher un des effets "secondaire" de notre carte jouée, qui souvent est au moins aussi intéressant que si on remporte le pli ! Donc toute la statégie reposera sur le guessing et le bon tempo de jeu de ses cartes !
Le jeu est fluide, la mécanique est originale, on a vraiment le sentiment de jouer... bref, le jeu est bon, et si il ne m'a pas spécialement transporté, je reconnais qu'il fait pleinement son job !
En revanche, je n'aurais pas été très bon en terme d'optimisation de parties, et je termine dernier, derrière Bak et surtout derrière Gus qui l'emporte !

Enfin, le jeu qui m'aura le plus convaincu aujourd'hui, c'est ATLANTES, un jeu de gestion de main de cartes d'action façon CONCORDIA avec un univers graphique très proche de ABYSS, le tout dans une agréable ambiance de jeu à dynamique synergique façon WILD SPACE !
A son tour, on va jouer une carte de sa main et en résoudre l'action, qui pourra être acheter de nouveaux personnages (pour améliorer son deck), prendre le contrôle de nouveaux lieux, ou encore "archiver" ses lieux pour débloquer des points de victoire, des jetons bonus supplémentaires, etc...
C'est très fluide, et mine de rien, c'est assez explosif comme jeu, avec une agréable sensation de chaînages possible notamment grâce à une astucieuse mécanique de glissement des cartes lieux dans un plateau à encoche, faisant peu à peu disparaître les pouvoirs au fur et à mesure qu'ils sont employés pour débloquer finalement des points de victoire !
C'est aspect là est assez individuel, mais pourtant il y a quand même une tension ludique lié à l'aspect course du jeu (car les objectifs scorent plus quand ils sont scorer vite, et surtout le premier en réalisant 4 déclenche la fin de partie), mais aussi on trouve de l'interaction tout simplement dans les différentes rivières de carte à acquérir avant les autres !
Vraiment, le jeu à quelque chose d'hyper satisfaisant dans sa fluidité, son efficacité et surtout ce côté très "malin" où on devine tous les bons coups à jouer qu'il y a à faire, tout en proposant une expérience de jeu finalement assez originale ! Et c'est vraiment cool de ressentir tout ça sur un jeu ultra rapide : car quand on joue sans les options d'objectifs alternatifs ou les pouvoirs asymétrique, le jeu est jouable à 4 en 1 heure sans souci je pense, et ça tout en proposant une expérience vraiment riche... C'en est presque fou !
Vraiment, je trouve ça dingue maintenant que je l'ai testé qu'on n'ait pas parlé d'avantage de ce jeu, car il est vraiment top !
J'ai bien enchaîné sur la partie, d'ailleurs c'est moi qui déclenche la fin, mais Bak a réussi à réaliser des lieux bien plus forts et c'est lui qui l'emporte au final.
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2177 Message par Djez » 15 août 2022, 22:30

weekend du 15 août, à Cerdon du Loiret
Nad a la chance d'avoir eu accès à une maison de campagne familiale, du coup, on en a profité avec quelques potes (Lax, Globule, Flabadu et Le Creusois) pour se faire un weekend jeu tranquillou !
Perso j'ai joué à THE HUNGER (j'aime beaucoup), SKULL (toujours aussi fun), WILD SPACE (dominé par Gus !), PERUDO (un must !), ZOMBIE DICE (bien fun), MOLKKY (on n'est pas doué !), TIME'S UP (super jeu d'équipé !), SKULL KING (trop bien !), TTMC? (super jeu de quizz), LAS VEGAS (tranquillou)... Mais au final je n'ai testé qu'un seul "nouveau" jeu, CAPTAINS' WAR.
CAPTAINS' WAR est un roll & write dont on dit beaucoup de bien autour de moi. En effet, la promesse d'un jeu à cocher avec de la baston, et donc de l'interaction à tout va, ça vendait du rêve...
Pourtant, le jeu m'aura globalement déçu. On y a joué à 6 joueurs, et je n'ai pas ressenti le fun que j'espérais. Au contraire, j'ai trouvé le jeu finalement assez plat, car permettant bien moins de chaînage et de "casse-tête" que les meilleurs du genre.
Mais attention, je ne dis pas non plus que le jeu est mauvais. Au contraire, il fonctionne tout à fait, présente un matériel très correcte (hormis le livret de règles vraiment pas fou), propose malgré tout de vrais petits choix ludiques, et plaira donc sans doute à certains. Mais moi, j'attendais plus de fun, en fait. Au final, s'il est vrai qu'il a un peu plus d'interaction que les autres, celle-ci n'étant pas aussi fun que ce qu'on espérait, bah je lui préfère les poids lourds du genre, comme Troyes Dice, Demeter ou encore Cartographers...
Mais surtout, ce que je retiendrais du weekend, c'est que c'était cool de partager ce moment avec des potes, dans un cadre franchement sympa (Cerdon est un village qui recommence à vivre, avec plein de nouveaux petits commerces bien pratiques, et même un très bon restau !)...
Je n'ai pas eu de vacances cet été, mais ce weekend y ressemblait franchement ! :D
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2178 Message par Djez » 22 août 2022, 00:52

vendredi 19 août, café-jeux
Plein de parties de MAGIC pas forcément toujours très heureuses, principalement en duel... Il reste du boulot à faire sur mes decks !

samedi 20 août, Magic
Totalement sur le pouce, avec Louis et Lax on s'est fait quelques parties de MAGIC, et c'était bien coolos, avec quelques finish bien serrés et du vrai échange !

samedi 20 août, jeu de rôle
Un an après le dernier épisode, je reprends enfin mon casual de PIRATES DE PUGMIRE.
Nos pirates sont approchés par Dame Satari Von Ocicat pour délivrer des geôles du Prince William Von Rex leur ancien capitaine, Zack Sparrow. Mais nos aventuriers refusent de rentrer dans les intrigues, et préfèrent aller récupérer le prisonnier par leur propre moyen. Les voici donc dans la capitale du Prince Tyran investiguant pour trouver un moyen de sortir des arènes du Circus Sanguinus leur capitaine condamné à "La Mort par spectacle".
C'est ainsi qu'ils apprennent que l'organisateur du combat dans lequel Sparrow doit perdre la vie n'est autre que Bajah l'esclavagiste, autant connu pour ces organisations de soirée décadentes que pour ses gladiateurs. Ils ont alors l'idée de contacter Sade Von Angora, noble dégénéré cousin de leur Alkalyste, pour obtenir le moyen de rentrer dans ses soirées dans l'espoir d'y découvrir un vrai moyen de venir en aide à Sparrow. L'entretien avec Sade se termine par sa mise à mort à l'arrière d'une ruelle, les pirates craignant qu'il ne les nuise s'il peut témoigner de cet échange...
Voici donc l'équipage arrivant déguisée dans la soirée libertine de Bajah, découvrant avec effroi qu'on y pratique aussi bien le sexe, le commerce... que le cannibalisme !
D'ailleurs, l'un d'entre eux ne supportera pas la vue du sacrifice gargantuesque, et organisera à la volée une évasion de souris condamnées !
Et pendant ce temps, ces camarades en ont appris d'avantage sur l'affrontement dans l'arène, et apprenant que Hook Maincoon, le boucher de Houndton, sera lui-même dans la fosse, ils décident de se glisser parmi les gladiateurs dans l'espoir non seulement d'y délivrer Sparrow, mais aussi de profiter de l'occasion pour régler son compte au Maincoon aux mains tâchées de sang d'innocents. En effet, Hook Maincoon est un ancien officier de l'armée Korat qui est connu pour avoir vaincu la forteresse de Houndton en les brisant moralement en propulsant contre les remparts des défenseurs des enfants paysans qu'il avait envoyé capturer par ses hommes...
La reconstitution de cette horrible boucherie dans l'arène sera tout aussi sanglante, avec notamment un combat à 5 contre un pour enfin venir à bout de l'Ogre Infanticide.
Et ainsi, nos pirates ont gagnés la liberté de Sparrow et vont pouvoir reprendre avec lui leur quête de trésor oublié... tout en veillant à éviter les foudres de ceux qui n'apprécieront pas de découvrir la mort du cynique VonAngora ou celle du sombre Maincoon ; car il est certain que malgré leurs vices respectifs, les deux ont forcément des alliés qui chercheront à en apprendre d'avantage sur leur disparition...
Une séance coolos, mais un peu difficile à mener (rouillé au niveau des règles, de où on en était dans l'histoire, mais aussi gros efforts d'adaptation du scénario au vu des décisions des joueurs !

dimanche 21 août, café-jeux
Une chouette après-midi MAGIC avec plein de parties en duel, mais aussi une chouette partie à 4 bien disputée... Que je finis par gagner ! 8)
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2179 Message par Djez » 28 août 2022, 23:02

vendredi 26 août, CAFE-JEUX
Une soirée à enchaîner les parties de MAGIC en multi... et les défaites ! :lol: Mais bon, ne nous plaignons pas, les parties étaient pas trop longues, du coup on a pu tester plein de decks !

samedi 27 août, BLACKSTONE (chez des potes)
Pour la troisième fois, je bêta test ma campagne de BLACKSTONE avec un nouveau groupe histoire d'être certain de proposer une histoire intéressante et un jeu qui tiens la route ! Pour résumer très rapidement, BLACKSTONE est un jdr western animalier fantastique d'enquêtes sombres motorisé par un système de jeu original employant uniquement des cartes de poker et des jetons.
Mon objectif est de sortir avec les camarades de MATRAE CREATION un ouvrage tout-en-un facile d'accès mais complet, avec règles+univers+campagne+écran pour une somme la plus modique possible.
Je pense que les scénarios et l'univers tiennent la route, mais j'ai encore pas mal à peaufiner le système de jeu pour proposer quelque chose de vraiment ludique et pas trop lourd à gérer. C'est pour ça que je me lance à nouveau dans une longue série de parties test !
Depuis pas mal de temps déjà je laisse à dispo la version "brouillon amateur" du jeu, qui est certes pleines de défauts, MAIS qui a le mérite d'être gratuite et de donner un bon aperçu de ce vers quoi je me dirige ! (avec notamment une bonne partie de la campagne déjà dispo !)
Pour ceux qui sont curieux, CLIQUEZ ICI POUR EN VOIR PLUS SUR BLACKSTONE

dimanche 28 août, CAFE-JEUX
Aujourd'hui au NPQ...
J'ai joué à KHORA et j'ai définitivement adopté le jeu, même si clairement, je pense qu'il y a des civilisations plus dures à jouer que d'autres. Je jouais ARGOS, et j'ai gagné, mais j'ai eu beaucoup plus l'impression de lutter pour scorer qu'avec n'importe quelle autre de mes parties !
Ensuite j'ai joué à INDOMPTABLES et je me suis fait désintégrer, pris entre le marteau de Tony et l'enclume de Gus ! Mais sans rancune, la partie était cool quand même !
Enfin, j'ai fait deux parties de MAGIC histoire d'empirer encore un peu plus mes stats sur le jeu ! Par contre, point positif, j'avance sur mon deck commander AMIRALE BECKETT HARDIESCE ; il n'est toujours pas fort, MAIS il commence à faire quelques trucs... on progresse ! :lol:
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2180 Message par Djez » 19 sept. 2022, 01:21

vendredi 16 septembre, CAFE-JEUX
Entre deux inscriptions, j'ai enchaîné quelques parties de MAGIC tranquillou, l'occaze de tester les quelques petites modifs apportées à mes decks !

samedi 17 septembre, BLACKSTONE (Chez Dr Huygues)
La suite de ma campagne bêta-test chez des potes continue, et autant je suis plutôt satisfait de l'écriture de la campagne et de l'histoire qu'elle propose, autant j'ai du mal à finaliser les derniers réglages pour la mécanique de jeu ! Reste que c'est toujours aussi cool de jouer dans cet univers, surtout avec des joueurs aussi cool !

dimanche 18 septembre, CAFE-JEUX
Grosse journée jeux avec tour à tour...
ARK NOVA que j'ai gagné (3ème victoire sur 12 parties ! ^^) face à Tony, HeraH et Nad, avec je dois l'admettre pas mal de chance tout du long (tirage de plateau et d'objectif de départ facile, bonne main de départ, rivières de cartes favorables, etc, etc...)
SPLITO une totale découverte pour moi que ce petit jeu sans prétention mais qui fait son job ; le principe de partager les points d'objectifs avec ses voisins de gauche et de droite donne une dynamique coolos au jeu. Chuis pas fan, mais ça se défend bien dans sa catégorie !
MAGIC que je gagne contre toute attente malgré un début de partie totalement éteint (4 mulligan successifs, démarrage poussif...). J'ai pu voir que vraiment, jouer les dragon-esprit avec KYKAR, ça combote bien, et surtout j'ai vu qu'il était important de veiller à intégrer des cartes de pioches pour pouvoir se relancer, car là clairement c'est ce qui m'a permis de refaire surface ! Bref, content de mes modifs même si il reste du boulot pour obtenir vraiment quelque chose qui tourne comme je veux !
MALEDICTION ! on se retrouve à 5 et on se rend compte qu'on ne connait plus vraiment les règles des jeux dans l'armoire, alors on se relance sur ce jeu auquel j'ai joué tellement de fois dans le passé que je savais que ça me reviendrait vite ! Partie tranquillou malgré le chaos apporté par les joueurs qui voulaient absolument jouer leurs cartes au pif, dans laquelle je me voyais bien partie avant de me faire souffler la victoire in extremis par un Cenk qui a su tchatcher au moment clef ! ^^
SKULL & ROSES un autre ancien classique du club, et une très chouette partie, d'autant plus appréciable que je l'emporte au final ! :P
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2181 Message par Djez » 26 sept. 2022, 22:13

samedi-dimanche 24-25 octobre, LE GRAND NAIN PORTE QUOI

Petit bilan de mes parties sur le GRAND NAIN PORTE QUOI (parce que pour une fois, j'ai joué !)

Découverte de MESSINA 1347, un bon gros jeu d'optimisation de pose d'ouvriers et de moteurs de points de victoire signé Suchy... et c'est vraiment très bon ! Le matos est cool, la mécanique est intelligente et assez fluide... Mais par contre, ça grille les neurones !
Alors certes, j'étais en convention de jeu et donc souvent happé par différentes distractions, mais trouver comment faire pour optimiser son scoring sur une première partie, c'est vraiment pas évident... sauf pour @Bak qui nous a roulé dessus !
Sur une partie découverte, les tours sont très longs, mais je pense qu'avec de l'expérience de jeu, on peut facilement comprimer cela à une durée raisonnable pour un jeu de cet acabit !
En tous cas belle découverte, et si PRAGA CAPUT REGNI reste mon préféré de l'auteur, celui-ci vaut carrément le coût d'être testé !

J'ai également fait une partie de PERUDO sur laquelle je m'en suis pas trop mal sorti mais que je perd sur la fin face à un Lax bien trop en forme... ah, et avant ça j'avais fait une partie de SKULL vraiment très fun même si je n'ai vraiment pas bien joué mais où je me suis vraiment bien marré !

J'ai aussi pu caser 3 parties de MAGIC en commander, et contre toute attente, j'en gagne 2 sur 3 !!!

Enfin, je préserve mon invincibilité sur FINGABOL en gagnant les deux seules parties que j'ai jouée lors des 24h... 5-0 chacune ! 8)

Petite info qui fera plaisirs à Cenk ; suite à la conv', il redevient officiellement ma Némésis selon Myludo (= joueur au plus fort ratio de victoire face à moi, tous jeux confondu) ! ^^
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2182 Message par Djez » 28 sept. 2022, 23:45

mercredi 28 septembre, à la maison
Avec le tournoi de ARK NOVA du club qui se prépare, ça nous a donné envie à Nad et moi de refaire une partie en 1V1...
Comme d'hab' quand on joue l'un contre l'autre, tension au maximum, je ne sais pas pourquoi, mais ce jeu nous rend fou ! :oops: En plus, comme on a des niveaux serrés (même si je pense sincèrement que Nad est légèrement plus forte), bah forcément, y a de la friction !
Au niveau de ma stratégie je commence le jeu avec le singe qui permet d'aller récupérer le projet primate, alors je mise tout là-dessus d'emblée... et au final ça s'est avéré bien efficace.
Ceci dit, si je l'emporte, c'est surtout en réussissant à pousser un projet de conservation hors jeu juste avant que Nad ne puisse le réaliser ; c'est la première fois qu'un tel pourrissage nous arrive, forcément ça fait grincer des dents, ce que je comprends totalement !
De plus, grâce au plateau "lac d'argent" que j'avais, j'ai pu à la fin faire deux actions d'affilé, ce qui est juste trop puissant !
Bref, au final je gagne 32 à 10, avec le sentiment d'avoir quand même eu pas mal de chance tout du long. Certes, je suis content du tempo que j'ai pu tenir, mais je me rends compte que ma victoire ne se joue vraiment à pas grand chose. Par exemple, elle parvient à poser un animal qui lui permet de piocher deux projets supplémentaires et d'en choisir un... et les deux qu'elle tire lui rapporte 0 !
Bref, content d'avoir gagné, mais pas certain de l'avoir pleinement mérité... mais bon, je ne vais pas cracher sur une victoire de plus ! :mrgreen:
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2183 Message par Djez » 03 oct. 2022, 01:15

vendredi 30 septembre, CAFE-JEUX

Je me suis ENFIN motivé à tester l'extension SPIRECREST pour EVERDELL... et elle est vraiment super cool ! Elle rajoute une phase d'expédition entre chaque saison dans laquelle notre lapin explorateur va cartographier les environs (=sélectionner des objectifs de fin de partie) et découvrir des lieux et des compagnons (= des cartes avec des effets de jeu bien sympa, notamment des montures hyper stylées qui confèrent un pouvoir spécial à un de nos ouvriers !)
Cette extension est strictement positive, car elle n'apporte que du fun en plus sans alourdir vraiment le jeu, ajoutant en plus en immersion et en interaction.
Après, le jeu conserve toujours les mêmes défauts : une installation de jeu très (trop !) longue, un démarrage poussif qui donne l'impression qu'on ne fera rien de la partie, des parties qui durent trop pour le type de jeu que c'est, une lisibilité des cartes trop faibles au vu de la masse d'information qu'elles comportent, et surtout, un rythme de jeu chelou qui fait que régulièrement un joueur à terminé de jouer un bon quart d'heure avant les autres et attends juste le scoring...
Bref, le jeu n'est pas parfait, loin de là. Pourtant, il continue de me faire kiffer. Je suis absolument fana de l'univers du jeu, et mine de rien, je trouve toutes les bases mécaniques du jeu vraiment cool. C'est facile à expliquer, facile à comprendre, les tours sont fluides, et pourtant, y a vraiment plein de choix à faire et de direction à prendre. C'est hyper plaisant de construire son village, d'y installer ses bestioles et de faire la course contre ses voisins pour faire en sorte que les Jeux d'Everdell se passent chez nous et pas ailleurs !
Et là l'extension rajoute vraiment quelque chose. C'était génial de subir les assauts du vautour d'un des joueurs sur toutes les cartes qu'on défausse, ou encore de voir le sanglier d'un autre venir squatter nos cultures !
On aura un peu buggé sur certaines règles (on n'y avait pas joué depuis 6 mois !), mais ça donne envie d'y revenir !


dimanche 02 octobre, DIMANCHES & DRAGONS

Avec Axel, on a eu la chance de pouvoir tester en avant première BATMAN GOTHAM CITY CHRONICLES à la boutique Cinegoodies (93), le tout en présence d'un des auteurs de scénarios du jeu (Nicolas Texier, aussi auteur de romans), mais aussi de l'auteur de la version jeu de plateau proposé en Kickstarter (Fred Henry, l'auteur du jeu de plateau Conan et de Timeline, entre autre).
Trois tables étaient proposées : l'une pour jouer les super héros acolytes de BATMAN, l'autre des flics de Gotham, la dernière des vilains au service de Double-face... On tire au sort les tables, et bien sûr avec Axel on tombe sur la dernière !
Me voici donc à interpréter Mathieu Berger, dit "le Français", escroc précieux et belâtre associé à une clique de vaurien franchement inquiétant, dont notamment le perso de Axel, légèrement borderline avec sa hachette !
Aujourd'hui, notre super vilain boss nous demande d'aller voir ce que prépare Le Pingouin, car visiblement il est sur un gros coup et on voudrait pas se faire voler la vedette !
De fil en aiguille et de contact en contact, on se retrouve en face de la demeure du comptable du Pingouin, bien décidé à le chopper pour lui faire cracher le morceau. On la joue tchatcheur pour rentrer et j'obtiens un entretien avec le comptable, à qui je sors mon meilleur numéro de traître qui cherche à monnayer son départ de chez Double-Face pour un meilleur boss ! Cela donne à mes collègues l'occaze de fouiller la résidence à la recherche d'infos sur ce qui se trame... et de se faire surprendre !
Bien sûr, ça tourne au pugilat, mais coup de bol pour nous, on est pas mauvais pour casser des dents ! Perso, après avoir casser les dents d'un gros bras à coup de bouteille de champagne, je prends le comptable en otage en lui collant le tesson de bouteille sur la gorge ! Cela nous permet de nous casser... et de ramener le type à notre boss, qui à eu vite fait de le faire parler !
C'est comme ça qu'on apprend que le Pingouin est sur le point de refourguer de la Cryptonite à Lex Luthor... et ça, ça rend grave jaloux notre boss qui veut qu'on aille dérober le matos avant le deal ! Comme celui-ci se passe sur un yacht aux larges des docks, on dérobe un bateau de pêche pour une approche discrète ; après tous, les pingouins, ça aime ça l'odeur du poisson, non ?
Mais quand on arrive, c'est le gros bordel, car les flics arrivent en bateau d'intervention et hélico pendant que les supers débarquent en volant ! En fait, les 3 tables se regroupent sur cette dernière scène, et ça donne lieu à un joli chaos à 11 joueurs et 3 meneurs, un peu bordélique, mais franchement marrant à jouer !
Y a une gigantesque baston, et nous au milieu, on fait pâle figure, alors on joue encore la carte de l'escroquerie ! Après avoir "emprunté" des chapkas et des manteaux de fourrure aux hommes du Pingouin suite à notre improbable abordage du navire en pleine baston, on profite d'un moment de détresse au milieu de toute cette fusillade pour faire croire au Pingouin qu'on est bel et bien ses hommes... et qu'on va l'aider à mettre la cryptonite en lieu sûr !
On aurait quasiment pu arriver à se barrer l'air de rien sans cette diablesse de l'agent Renée Ramirez qui nous a surpris et nous a repris sans difficulté le matos ! Faut dire qu'on ne pèse pas bien lourd face aux vrais persos du comics ! ^^
Mais bon, on ne s'en sort pas si mal parce que dans tout ce merdier, on réussi quand même à se sauver sans trop de casse...
Bref, on aura le temps de trouver un nouveau moyen de faire le mal !
Une chouette séance, avec pleins de joueurs tous cool, pour une très chouette expérience de jdr ! A ma table y avait un pote, un gars avec qui je n'avais jamais joué, et une nana de "bientôt 15 ans" qui faisait sa première partie de jdr... et qui a visiblement surkiffé l'expérience, et ça fait trop plaiz' de voir "la relève rolistique" enfin arriver !
Encore un super souvenir de jdr !
Seul bémol, le pauvre Axel salement malade qui aura vraiment douillé sur toute la fin de la partie... J'espère que ça va mieux à présent !

dimanche 02 octobre, CAFE-JEUX

On commence par une partie de MAGIC qui me donne l'occasion de tester mon nouveau deck 5 couleurs... qui visiblement a encore besoin de réglages ! Plus sérieusement, j'ai l'impression que la base de mana est potable... Maintenant reste à rendre le deck un peu efficace ! :lol:

Après ça j'ai pu tester BITOKU (ça ne s'invente pas !) avec Nad et Cenk ... et c'est vraiment un super jeu. Vraiment, je m'étais assez peu renseigné dessus parce que les vagues commentaires que j'avais lu sur le jeu ne m'inspirait pas... mais j'avais tort.
Déjà, le matos et l'univers féérique japonais sont vraiment cool. De loin, le jeu semble trop chargé en couleurs et pas très fin graphiquement, mais de près, c'est vraiment très joli, et l'iconographie est vraiment claire.
Mécaniquement, c'est du gros jeu. Pas compliqué à jouer, mais très, très riche ! La mise en place, l'explication et la première partie sont du coup trèèès longues (plus de 4 heures de jeu pour ce qui nous concerne !), mais je pense qu'à l'usage le jeu est "juste" long (j'imagine des parties de 3h).
Comme dans beaucoup de jeu, on va devoir optimiser au mieux ses actions pour scorer un max. Pour ça, on va jouer une combinaison de cartes dans notre zone de jeu (un peu deckbuilding) et de dés sur le plateau commun (en vérité des ouvriers) pour aller chercher des ressources, progresser sur tel ou tel piste, débloquer des bonus, etc, etc...
Y a vraiment plein de choses à faire, plein de façons de scorer, et surtout (et c'est ça qui est génial), plein de manières différentes (et plus ou moins performantes !) d'y arriver ! Y a une forte interaction sur le jeu non seulement parce qu'y a des places limités sur les actions, mais aussi parce qu'y a une course au point, des histoire de possession de bâtiments que les autres peuvent employer en nous faisant gagner des bonus, etc...
On pourrait croire qu'on sera perdu et qu'on ne saura plus ou donner de la tête, mais moi je n'ai pas du tout ressenti de frustration à ce niveau. Au contraire, j'ai beaucoup apprécié le fait d'avoir toujours le sentiment d'avoir un coup à jouer malgré ceux des autres.
Bon, comme d'hab, Cenk nous bat assez largement, MAIS j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à découvrir ce jeu qui pour moi mérite de devenir un classique.
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2184 Message par Djez » 10 oct. 2022, 03:45

vendredi 07 octobre, CAFE-JEUX
J'ai rejoué une seconde fois à BITOKU et j'ai vraiment kiffé à nouveau le jeu. Je trouve que ce jeu a vraiment le "truc en plus" qui fait d'un bon jeu un grand jeu. Y a quelque chose de vraiment malin et de cohérent dans l'assemblage pourtant imposant de choses à faire qu'on trouve dans le jeu, et ça le rend vraiment passionnant à jouer malgré tout ce qui aurait pu en faire un jeu lourd, notamment une durée très conséquente d'installation et de temps de jeu.
Au niveau des sensations de jeu, en revanche, j'ai bien conscience qu'il ne conviendra pas à tout le monde. Déjà, je le répète, c'est très long. Si vous n'avez pas au moins 3 heures devant vous, le jeu est impossible à sortir. Ensuite, le jeu est très touffu, et sans être vraiment compliqué à maîtriser, il fourmille tant que cela va forcément gêné ceux qui aiment l'épuré. Enfin, le jeu est un marathon. Ni cherchez ni montée en puissance, ni choix punitifs. Ici, il faudra tenir la distance en optimisant au mieux ses coups tout du long. Il y aura toujours un bon coup à trouver, et pour gagner, il faudra en manquer le moins possible. Mais il n'y a pas "d'étape cruciale", de "moteur", ou "d'explosivité". C'est un jeu de longue haleine, souvent opportuniste, avec beaucoup d'interactions, mais qui restent finalement assez "chill" et peu punitives.
Perso, je kiffe énormément, MAIS j'ai conscience que le jeu n'aura jamais un succès aussi considérable qu'un ARK NOVA ou un NARAK.
Pourtant, de par sa qualité non seulement de mécaniques de jeu mais aussi d'édition, je considère que ce jeu mérite largement d'être dans la ludothèque de tout amateur de gros jeu de type "euro".
Sur cette seconde partie je finis lamentablement dernier avec un pauvre 112 points, mais j'ai pris plaisirs tout du long à bouibouiter ma petite stratégie perdante de "petits dés" et à remplir mes petits objectifs !

dimanche 09 octobre, L'APPEL DE CTHULHU
J'ai tout juste démarré la campagne LES REJETONS D'AZATHOTH, et ça commence bien même si j'ai clairement trop peu préparé cette première séance. La création de perso aura été cool (même si j'ai dû par moment l'entrecouper pour pouvoir gérer d'autres petits trucs sur mon club), et la tablée promet du bon ; les joueurs incarnent l'équipe complète d'un petit journal indépendant du Providence des années 1920, THE UNBELIEVER, spécialisé dans le scepticisme.
L'aventure commence alors qu'ils s'escriment à boucler leur numéro 3 dans les temps et qu'une inquiétante apparition vient les surprendre en pleine nuit d'orage ! Cherchant à découvrir le mystérieux inconnus, ils le découvre non seulement insaisissable, mais de plus visiblement... fantomatique ! Pour lever le voile sur cela, ils essaient de le photographier, mais ces essais ne feront qu'accentuer l'étrangeté de cette apparition qui au fil des flash semble dévoiler une scène de plus mystique et inquiétante ; ce qui n'était qu'au premier aperçu la silhouette d'un homme en costume devient progressivement la vue de ce même gentleman aux cranes évidé par une terrifiante araignée semblant surgir d'une pluie d'étoiles !!! Avec l'orage qui s'arrête, la vision disparait également, mais le doute lui, n'est plus possible. Non seulement la pellicule révèle bel et bien d'étranges formes, mais également la table de ouija du bureau porte des marques nerveuses qui n'y ont jamais figuré !
Chose tout aussi étrange, en parlant entre eux les journalistes découvrent que TOUS ont a un moment ou un autre de leur vie connu le professeur Baxter qui leur est apparu ! Inquiet pour lui, ils téléphonent alors à son domicile, et découvre qu'il est mort... Il y a déjà plus de 24h !
L'équipe décide alors de partir le lendemain pour une nouvelle enquête. Ils découvrent alors que le professeur est mort juste après avoir reçu un colis de sa fille envoyé depuis l'Asie...

En examinant bien la caisse et en interrogeant la gouvernante encore sous le choc, ils déduisent que peut-être la caisse contenait une araignée exotique... Et en effet, ils découvrent bien vite que le grenier est infesté de toiles d'araignées et de cocons atroces qui pendent mollement du plafond, gorgé de minuscules araignées difformes !
Horrifié par cette scène -comment cette horreur a-t-elle pu avoir le temps de se propager si vite ?!- ils prennent tout juste le temps de récupérer quelques notes et ouvrages dans les affaires du Professeur, puis ils informent la gouvernante qu'elle ferait mieux de quitter la demeure pour quelques jours...
Les voici donc qui montent au grenier bien décidé à faire quelque chose pour endiguer ce mal. Après avoir prélevé un cocon comme "échantillon", ils constatent bien vite que les araignées ne comptent pas se laisser importuner plus longtemps. Pris de panique en constatant la marée arachnéenne qui commence à se mettre en branle, ils décident de ne pas faire dans la demie mesure et aspergent tout le grenier de produit inflammable...
Malheureusement, agressé par ses araignée difformes, semblant issu d'un autre âge, l'un d'entre eux se retrouve empoisonné, et pris dans la tourmente, fait un faux mouvement qui entraîné sa propre combustion en plus de celle du grenier !
La propagation terrible du feu semble très efficace pour endiguer la menace grouillante, mais c'est de justesse que le malheureux incendié est extirpé par ses camarades de la fournaise.
De toute évidence, cet article là ne sera pas de tout repos !

Les joueurs auront été bien cool tout du long, on s'est bien amusé et ça promet du très bon pour la suite ! Par contre, faut vraiment que je prenne plus de notes parce que j'ai passé bien trop de temps à mon goût le nez dans le bouquin pour retrouver tel ou tel infos par rapport à leurs questions !
En tous cas la campagne semble bien cool, et ça me fait bien plaiz' de mener à nouveau du CTHULHU !

dimanche 09 octobre, Chez Djez et Nad
Avec Cenk et Nad on a pu tester GOLEM ... et c'est là encore un super jeu, même si l'esthétisme laisse à désirer ! Alors certes, la thématique "on crée des golems dans le Prague d'antan" n'est peut-être pas le plus porteur du monde pour les graphistes, mais quand même, là c'est particulièrement laid, que l'on parle de la boîte ou même du plateau central !
Mécaniquement en revanche, le jeu est vraiment cool. Chaque joueur va jouer 3 actions chacune des 4 manches qui composent la partie, et c'est tout. Il existe deux type d'action : placer son pion rabbin sur une tuile dédiée et gagner les bonus associés (cela déterminera égalemet l'ordre du tour suivant), ou alors, prendre une bille action. Pour cela, on va lancer des billes de différentes couleur dans un distributeur qui va les répartir entre les différentes actions du jeu lié aux trois grands aspects de nos plateaux personnels : la connaissance qui va nous permettre de faire l'acquisition de livres qui vont nous offrir différents gains, l'argile pour construire des golems qui vont faire des actions de jeu pour nous, ou encore l'or que l'on va transformer en artefact moteur de ressources. Pour pouvoir réaliser une action, on va choisir une bille tombée dans l'encoche dédiée. Déjà, en fonction de la couleur de la bille, ou pourra ou non faire progresser un pion étudiant sur le plateau central. Celui-ci représente différentes actions que nos golems vont pouvpir réaliser et bonus que nos étudiants vont glaner, mais attention, si nos golems échappent trop à nos étudiants, on va le payer cher ! Ensuite, on va réaliser l'action (qui permet chaque fois de récupérer une ressource et d'activer une piste de notre plateau personnel) avec une force qui dépendra du nombre de billes présentes !
Bref, il y a quelque chose de Masters of renaissance mais en bien plus gros et calculatoire ! J'ai trouvé ça hyper plaisant, même si Cenk nous désintègre sur cette partie ! :oops:
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Sambre
Membre du NPQ
Messages : 675
Enregistré le : 26 nov. 2007, 20:54

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2185 Message par Sambre » 11 oct. 2022, 20:50

Le plaisir était aussi au rendez-vous de notre côté, on se sent, bizarrement, comme dans des chaussons à retrouver Cthulhu et ses copains ^^
D'ailleurs, la manière dont du raconte @Djez montre une équipe journalistique plutôt classe alors qu'en fait, on a un photographe avec deux mains gauches, un graphiste-chauffagiste-dératiseur du dimanche avec un accent à couper dehors et deux intellos qui sirotent du thé en parlant au plantes. Ca promet pour le/la futur(e) standardiste en recrutement !

Merci beaucoup en tout cas pour cette première partie ^^
Bow ties are cool!

Quota officiel depuis 2007

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2186 Message par Djez » 17 oct. 2022, 00:24

samedi 15 octobre, BLACKSTONE (chez Anis et Olivia)

Tout plein de très belles scènes sur notre séance de BLACKSTONE ; dialogue badass autour d'une table de poker entre les agents (Franck, Anis et Olivia) et une dangereuse fratrie de hors-la-loi, fusillade en règle dans un saloon, ou encore soirée mondaine à la nomination de leur capitaine au poste de sénateur ont été autant de très chouettes moments à jouer !
Encore et toujours, je suis insatisfait de ce que donnent les règles (j'ai de plus en plus envie de tout repasser sous un bon vieux système avec des dés !), mais définitivement, je suis content d'à quel point la campagne apporte de chouettes moments avec des PNJ vraiment cool à interpréter !
Yabon !

dimanche 16 octobre, CAFE-JEUX

Aujourd'hui, j'ai rejoué à EUPHORIA, un jeu que je n'avais pas sorti depuis looongtemps !
Pour faire vite, on est dans un jeu d'ouvrier dans lequel on va essayer au plus vite de remplir 10 objectifs pour immédiatement gagner la partie. Thématiquement, on joue des leaders dans un univers dystopique qui essaient d'être les plus influents possibles. Concrètement, pour ça, on va collecter différents types de ressources (ressources primaires, secondaires, cartes artefacts...) pour chercher à scorer en participant à la construction de bâtiment, en se positionnant sur des territoires, en validant les pistes d'allégeances des ouvriers que l'on contrôle, etc, etc...
Le jeu n'est vraiment pas compliqué ; on a des ouvriers symbolisés par des dés qu'on lance puis qu'on va placer sur les différentes cases actions du plateau. Plus le score est haut, plus l'ouvrier est "conscient", c'est à dire qu'il va "mieux travailler" (=récolter plus), mais en contrepartie, si la conscience collective de nous ouvriers atteint ou dépasse un stade... le plus conscient d'entre eux va s'enfuir, révolté par le système !!! (= on perd un dé ouvrier !). Quand on le souhaite, on peut récupérer tout ou partie de nos ouvriers au lieu d'en jouer un, et ce faisant on peut soit les nourrir/les droguer pour qu'ils soient content, soit les maltraiter purement et simplement, mais ainsi perdre du moral (= perdre en capacité de cartes en main). Tout le truc va être de ménager la chèvre et le chou pour à la fois progresser sans pour autant risquer de perdre d'un coup l'un de nos travailleurs ou ruiner notre moral !
Le jeu est très cool à la fois au niveau de sa thématique et du matos, et le système de jeu est simple et efficace ! Toutefois, je sais qu'il ne plaît pas à tout le monde d'une part à cause du hasard des dés qui agace les "vrais" fanas d'eurogame, et d'autre part à cause de la relative sobriété (certain parlerons de "pauvreté") des actions possibles.
Moi j'aime bien... et en plus j'ai gagné !

Après ça, j'ai fait une partie de MAGIC en EDH multi (à 3 joueurs, avec Siegfried et Thomas) vraiment pas passionnante ; déjà, je jouais un deck de Brondon que je ne maîtrisais pas bien (et je n'aime pas trop jouer les decks des autres, mais j'avais oublié les miens, donc pas le choix !), en plus, la partie à pris une tournure hyper molle ou personne ne faisait trop rien à part ralentir les autres, ça a duré des plombes avec AUCUN coup d'éclat, et j'ai accueilli mon élimination au bout d'1h30 de jeu comme une délivrance !

Enfin, j'ai pu rejouer à HANSA TEUTONICA grâce à Cenk qui avait ramené sa big box... et mon avis sur le jeu n'a pas vraiment évolué.
Je continue de trouver le jeu très bon, je continue de penser qu'il fait partie de ses "classiques" que tous les joueurs "passionnés" doivent tester au moins une fois... mais vraiment c'est pas trop ma came !
Pourtant, c'est avant tout un jeu de gestion d'actions, de placement et d'opportunisme, et mine de rien, ce sont des choses que j'aime bien. Mais à chaque fois que j'y joue, je me retrouve dernier dans l'ordre du tour, et je ne suis jamais foutu de faire ce qu'il faut pour me tirer du guêpier que c'est de galérer à débloquer sa foutu 3ème action ! Je sais que ce n'est pas éliminatoire de débloquer plus lentement que les autres ses actions... mais purée, ça rends quand même les choses beaucoup plus difficiles !
Là en plus, j'ai été distrait et j'ai manqué le coche à un moment clef (j'ai zappé qu'un joueur avait déjà 3 actions pour sa part, et je lui ai du coup laissé justement le champs libre sur la route des actions alors que j'aurais pu le géner pour bénéficier d'un cube bonus si jamais il me chassait), et ça a fait que je suis resté un peu plus encore à stagner à 2 pauvres actions et à galérer à me placer sur la carte... Bref, j'ai losé.
A côté de ça, j'ai fait une partie honnête, avec quelques vrais bons move et globalement des placements pas déconnant, notamment j'ai bien rentabilisé la piste du livre pour pouvoir avoir plus de souplesse sur mes repositionnement de cubes... Mais c'était loin de suffire pour bloquer Cenk qui s'est envolé vers les 20 points couperets de partie... et qu'on n'a jamais rattrapé !
Je fini second avec quasiment 10 points de retard sur lui, et à AUCUN moment je n'ai ressenti une possibilité de l'emporter !
Ceci dit, je suis content d'y avoir rejoué et d'avoir eu l'occaze de le faire découvrir à Nad, parce qu'encore une fois, c'est un jeu à connaître.
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2187 Message par Djez » 24 oct. 2022, 05:13

vendredi 21/10, café-jeux
Dans AIR POSTAL, on va revivre les grands moments des débuts de l'aviation de fret. Il existe plusieurs modes de jeu, mais globalement il faudra chaque fois optimiser au mieux notre appareil pour pouvoir faire les voyages nécessaires pour assurer nos livraisons et ainsi gagner des sous et surtout de la gloire (= points de victoire).
Dans le jeu on va avoir un pilote (plus ou moins doué pour récolter des sous, plus ou moins endurant, et plus ou moins apte à avoir un bon avion), ainsi qu'un avion de départ (avec une autonomie, une capacité de déplacement, et des facultes de transports et d'amélioration différentes).
Mécaniquement, on va chaque tour devoir choisir une de ses 3 actions :
1° choisir un objectif
2° acheter des améliorations/un nouvel avion
3° récupérer des marchandises/passagers puis décoller.
L'ordre du tour suivant dépendra de comment on s'est positionner (le premier de la première action sera le premier joueur, le dernier sera le dernier de la dernière action).
Pour voyager, on va lancer des dés qui dépendent du trajet que l'on tente (ils sont imprimés sur la carte), ceux ci sont liés à des types de météo auquel on est plus ou moins adapté en fonction de nos améliorations, mais globalement, on va perdre plus ou moins de fuel et d'endurance chaque fois. Une fois un lieu relié, on va pouvoir faire une livraison, et il va donc falloir optimiser au mieux ses gains pour faire progresser son avion et rallier des objectifs intéressants...
Le concept n'est pas mauvais, et le matos est agréable à manipuler. Un système de plateau individuel à encoche permet de glisser avion et pilote pour visualiser notre fiche, et c'est cool. Mais le jeu est pour l'heure constellé de lourdeurs qui le rendent pour l'heure indigeste. Je vais essayer de toutes les énumérées de façon claire et objective ici, malgré le fait que notre partie a été vraiment éprouvante (4heure de jeu pour une partie qu'on a écourté de moitié !!!).

Premier problème évident, le jeu est beaucoup trop poussif pour son format. On est clairement dans du "family plus", et dans cette catégorie de jeu, la fluidité est indispensable, là, trop d'éléments viennent alourdir le jeu.
Les objectifs sont trop aléatoires, ce qui déséquilibre totalement le jeu. Il y a BEAUCOUP trop de cartes, du coup le paquet ne tourne pas, et avec de la poisse, vous pouvez vous retrouver à l'autre bout du monde de TOUS les objectifs piochés.
Il y a beaucoup trop de picto pour pas grand chose. C'est sympa de vouloir rendre le jeu plus immersif avec des picos "vent" "orage" "neige", etc... Mais comme au final tout se résume par des pertes de fuel et/ou d'endurance, ça ne sert à rien à part à nuire à lma simplicité de lecture du jeu.
L'histoire d'ordering des actions est une fausse bonne idée, qui n'apporte rien et qui en plus récompense deux fois le premier qui se place (non seulement il sera le premier à se servir sur une rivière de carte, MAIS en plus il agira avant l'autre au prochain tour).
Le fait de choisir SOIT une action, SOIT une autre rend le jeu hyper poussif, car il n'y a QUE quand on vol que l'on joue vraiment à lancer des dés, prendre des risques, etc... De même, la montée en puissance des avions est trop lente ; il faut de l'argent pour un meilleur avion, mais pour avoir de l'argent faut faire des livraisons, mais avec un avion pourri on fait des mini distances à chaque fois, bref, on peine, et sur un jeu de ce format là, c'est frustrant.
Il y a globalement trop de tout : trop d'avions, trop d'améliorations différentes, etc... Quand vient le moment où on doit choisir, on perds des plombes à chercher dans les paquets... Tout ça pour des choix souvent peu différents ludiquement parlant. Encore une fois, c'est très cool les références historiques, mais la ça noie le jeu. (modifié)

Je n'ai pas la prétention de dire à l'auteur ce qu'il doit faire, mais en tant que ludothécaire, je pense que ce jeu n'a pour le moment pas d'avenir réel... Je m'explique, car je ne dis vraiment pas ça par casser. Le jeu, est trop aléatoire pour des gros joueurs, et surtout trop "léger", dans le sens où les choix tactiques sont trop pauvres. DONC, on se trouve forcément dans un jeu plus "familial", en tous cas "tout public". Et pour ce public là, il est IMPERATIF d'avoir des jeux très facile d'accès, immédiat, rythmé et rapide, sinon, les gens décrochent, parce que leur plaisir ludique exige que l'effort à fournir et la patience requise ne soit pas trop grand. Or là on est actuellement dans un jeu "à l'ancienne", ultra long et poussif, ce qui est hyper dommage car putain, ça donne envie ! Quand on voit qu'on peut jouer Antoine de St Exupery, déposer Marlene Dietrich à l'aéroport de Berlin ou encore être le premier à traverser l'Atlantique en avion, ça vends du rêve !
Pour moi, il faudrait vraiment :
1°) DYNAMISER le jeu en permettant de faire toutes les actions à chaque tour ; prendre un nouvel objectif, PUIS faire une amélioration, PUIS faire un vol. Par exemple, chaque joueur pourrait avoir 3 pions à placer sur chaque piste, et juste décider sur la quelle il se place prioritairement.
2°) SIMPLIFIER le jeu en épurant les decks de cartes et les pictos sur les dés (ne laisser que les symboles fatigue et fuel). Du coup, les améliorations (forcément moins nombreuses) pourraient être directement indiquée sur le plateau (par exemple avec un système de cube à débloquer), pour éviter les manipulations fastidieuses de deck.
3°) DIMINUER L'ALEA en imposant des positions de départ équilibrée et des étapes relais équivalentes pour tous les joueurs, parce qu'avec l'aléa complet, on est juste trop dépendant de la chance.
Il reste beaucoup de taf pour en faire un jeu vraiment cool... et j'espère que les auteurs pourront faire ce qu'il faut pour redresser leur chouette idée.

Pour conclure, AIR POSTAL est un jeu que j'avais envie d'aimer, mais qui m'a vraiment faire souffrir sur cette partie découverte, parce que vraiment, il n'a rien titillé en terme de sensation ludique, tout étant noyé par cette sorte de marasme globale dû à des choix malheureux et contre-productifs.
Clairement, le jeu souffre d'un problème très classiques dans le développement d'un jeu ; vouloir en faire trop au détriment du coeur de tout ; fixer une mécanique parfaitement huilée. A se noyer dans des tonnes d'idées de cartes en toute sorte, les auteurs ont perdu de vu le fil principal, garder l'épure et la fluidité d'un bon jeu.
Mais encore une fois, je ne jette pas la pierre, je sais que c'est énormément de taf d'obtenir un bon jeu. Mais vu que là le kickstarter est prévu pour bientôt, j'espère qu'y aura une vraie phase finale de retouche et de réglages en tous genre, parce que je pense sincèrement que c'est indispensable pour ne pas aller droit dans le mur.
Curieusement, malgré la longueur et lourdeur de cette partie, j'ai passé un bon moment parce que c'est toujours cool de voir un work in progress... et puis mine de rien, cette expérience m'a donné envie de me mettre à bosser mon propre projet de jeu !

samedi 22/10, CINEGOODIES puis CLUB NPQ

D'abord je passe voir mon pote Ludo à sa boutique, et je me fait alpaguer pour tester TURING MACHINE... Le jeu ne me tente pas du tout, mais j'ai l'occaze de tester une nouveauté, alors je ne fais pas la fine bouche.
Le jeu est vraiment un croisement improbable entre un Mastermind et un journal d'énigme mathématique digne des cahier de jeu qu'on achète en vacances sur une aire d'autoroute !... Mais le tout servi par un très bon matos qui rend son fonctionnement et sa manipulation vraiment agréable.
Clairement ce n'est pas ma tasse de thé, mais je comprends pourquoi ça cartonne autant ; graphismes soignés mais très sobres qui correspondent complètement aux canons "standards" des amateurs de jeux d'énigmes, matériel très qualitatif et fonctionnel, vrai défi intellectuel pouvant parfaitement se jouer en solo...
Sur mon test du jeu je n'ai pas été mauvais, mais d'autres s'avèrent de vraie machine, difficile de lutter contre ! ^^

Ensuite j'ai testé DE ZERO A 100 que j'ai découvert dans les vidéos Les Olympiades du Passe-Temps... Autant le jeu ne m'avait pas du tout convaincu à regarder, autant à jouer en vrai, j'ai trouvé ça à la fois chill et fun. C'est un peu pifométrique dans tous les sens, mais ça se joue vite et bien, donc ça fait le taf.
Face à moi y avait un gars qui a bien estimé TOUTES ses cartes à moins de 5 points près, donc bien évidemment, il a gagné... Mais ça ne m'a pas empêché de me prendre une boîte, en me disant que pour jouer tranquillou autour d'un verre, le jeu fera bien le taf... au moins en attendant que Maudit Mot Dit ne soit à nouveau dispo chez mon ludicaire !

Le soir, je suis passé au NPQ pour faire du MAGIC en multi EDH... on s'est retrouvé au nombre maudit de 5 joueurs, et du coup on a eu le temps que de faire deux looooongues parties sur lesquels je n'ai vraiment pas fait grand chose... Ce qui est toujours un brin frustrant !

dimanche 23/10, JEU DE RÔLE puis JEUX DE SOCIETE

Mes investigateurs continuent leur enquête sur le fantôme de Baxter dans L'APPEL DE CTHULHU ! Cette séance tranquillou aura permis d'introduire un nouveau personnage joueur (celui de Mike), mais aussi de pas mal avancer en interrogeant pas mal de personnages inquiétants !
Pour la prochaine séance, de l'action se profile, parce que les enquêteurs sont partis en filature de quelqu'un qu'ils savent capable de tout...

Le soir, j'ai pu tester EXCAVATION EARTH avec avec Nad et Cenk ... et il a ENCORE gagné !... Ce qui pourrait ne pas me déranger plus que ça si ça n'impliquait pas, de fait, ma propre défaite systématique !
Mais bref, revenons sur le jeu ! Ici on joue des marchands aliens qui sillonnent une terre dévastée à la recherche d'artefacts divers qu'ils pourront revendre aux meilleurs prix à travers la galaxy !... La thématique est originale, tous comme l'univers graphique, soigné et vraiment agréable. Le matériel est vraiment de bonne facture, et hormis une mise en place un poil longue, tout est nickel.
Dans le jeu, on va donc essayer de gagner un maximum d'argent pour remporter la partie. Chaque tour, on va pouvoir jouer 2 actions parmis la liste de toutes celles possibles (se déplacer pour atteindre un lieu spécifique, fouiller pour récolter des artefacts, marchander pour attirer des clients, vendre pour toucher des sous, etc, etc...) Chaque action devra être "payée" par le sacrifice d'une carte de notre main. Certaines actions nécessite le sacrifice d'une couleur particulière, d'autres d'un symbole, et souvent cela en fonction d'où on souhaite jouer... On va faire tout cela pour gagner des sous, mais aussi pour pouvoir placer des cubes sur notre collection perso ou encore sur une des zones du vaisseau mère (deux autres façons de scorer). Bref, on va devoir ménager au mieux notre main de cartes draftée en début de manche, économiser nos précieux cubes à nombre limité pour se concentrer sur ce qui rapporte le plus, faire en sorte de repiocher des cartes pour pouvoir jouer plus que les autres chaque manche, etc... et mine de rien, cette gymnastique là va nous faire pas mal fumer le cerveau !
Clairement, les jeux du genre "optimisation de capital", ce n'est jamais ma came, et celui-ci ne fait pas exception. Mais je l'ai trouvé bien foutu, original, agréable à manipuler et plutôt malin, bref, je pense qu'il a de quoi séduire.
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2188 Message par Djez » 02 nov. 2022, 19:32

vendredi 28 octobre, CAFE-JEUX

J'ai testé pour vous... FEDERATION ! Je me retrouve sur une table sacrément costaude, car il y a face à moi Cenk (qui heureusement pour moi est totalement cuit suite à une groooosse soirée la veille), Karim (dont tout le monde connait la valeur), et Kaglio (balaise aussi, mais qui "bug" plus souvent ! :mrgreen: ).
Le jeu est à Karim, alors il nous l'explique. Dans ce jeu de pose d'ouvriers à thématique "sénat spatiale", on va essayer de scorer un max en optimisant nos actions auprès des différentes planètes pour notamment remporter des majorités, faire adopter les lois (= objectifs !) que l'on souhaite, etc, etc... C'est un jeu à très forte interaction, car non seulement on peut bloquer des places qui intéressent les autres et leur couper sous le pied les actions qui les intéresse, mais en plus il y a des systèmes de votes qui font que l'adversaire peut être l'allié du moment. Il y a ainsi une sorte de dynamique "diplomatique" plutôt coolos qui découle de la mécanique du jeu, et vu le thème, c'est bien vu !
En effet, la grande force du jeu réside dans ce double choix d'utilisation de nos ouvriers ; ceux-ci sont recto-verso, et non seulement on va devoir choisir l'action qui nous intéresse le plus, mais également on va devoir choisir si on les positionnent en tant que "votant" pour gagner une majorité sur une ligne (pour scorer), ou comme "financement" pour faire avancer une loi qui sera un gros moteur de point en fin de partie (pour scorer plus, mais plus tard !)!
Le jeu possède un chouette matos, et si la première partie a été longue, c'est plus parce qu'on avait du mal à appréhender tout ce qu'il était possible de faire que parce que le jeu est compliqué. Au contraire, tout est clair et fluide, et avec de l'habitude c'est sûr que le jeu est rapide.
Reste que le jeu a une dynamique un peu étrange : déjà parce qu'être dernier joueur est un VRAI désavantage bien chichement compensé en début de partie. Ensuite, cet espèce de logique d'alliance de fortune fait que parfois, on coule parce que notre "allié" potentiel nous abandonne, on à l'inverse, on brille parce qu'on est parvenu à toujours être soutenu par quelqu'un... du coup, sans parler de "king maker", y a quand même un côté un peu frustrant de se dire que finalement, si je perds ou si je gagne, ce n'est pas totalement QUE dû à mon jeu... C'est peut-être plus du ressenti que réel, mais tout de même ! En tous cas, ça fleure bien la politique !
Mais sinon, le jeu fait le taf pleinement : chaque planète offre un intérêt différent : l'une donne des ressources, l'autre les échange, l'autre automatise des gains de début de manche, l'autre booste nos ouvriers éphémèrement, une donne des "spécialistes" pour renforcer les actions, etc, etc... Le tout se combote bien, y a plein de trucs à faire, et c'est plaisant !
Sur cette partie, au vu du type de jeu que c'est et des gens face à moi, je n'espérais pas grand chose... Et pourtant je gagne !
Bon, j'ai bien conscience que Cenk était à 30% de ses capacités, mais quand même, restait Karim et Seb à battre, donc je suis malgré tout fier d'avoir tenu d'un bout à l'autre ! Comme souvent dans ce genre de jeu "trop costaud" pour moi, j'ai tenu une logique de "petits points réguliers" et "de gain immédiat" qui font fini par payer sur le long terme.
Honnêtement, je ne pensais pas y arriver, j'étais convaincu que Karim gagnerait au final, mais les deux dernières manches ont eu une dynamique bizarre qui l'ont vu freiner pleinement pendant que Seb et moi on se soutenait pour progresser...
C'est d'ailleurs nous deux qui terminons premier et second, devant Cenk troisième et finalement Karim dernier !!!
C'est certain que si on rejoue l'issue ne serait pas la même... Mais bon, une victoire, je ne vais pas cracher dessus !

week-end du 29-30-31 octobre, WEEKEND JEUX A CERDON
On est parti avec Nad et son frère Selim faire un long weekend " jeux à la campagne" dans le Loiret profond... et c'était vraiment très cool ! Entre les barbecues, apéro et restau, on a eu le temps de faire pas mal de jeux...

Pendant que la viande grillait, on a joué à TTMC?! ; j'adore ce jeu de culture générale que je trouve infiniment plus fun qu'un Trivial Pursuit... Par contre, le jeu est vraiment chaotique ; parce qu'ici, au hasard de tomber sur une question "qu'on connait" se rajoute les multiples éléments what the fuck du jeu qui peuvent retourner complètement une partie sur une simple poisse/coup de chance !...
Ceci dit, c'est très logiquement que Selim l'emporte, au vu de son improbable et colossale culture générale !!!

On a aussi joué au bien plus rapide ZERO A 100, sorte de version "flash" des jeux de connaissance, un peu comme si TTMC? avait fusionné avec TIMELINE... et c'est bien cool aussi ! Là encore, je me fais déglinguer, et c'est Nad qui l'emporte !

PAQUET DE CHIPS est un jeu parfait pour l'apéro... pas prise de tête et marrant malgré son côté totalement hasardeux... Et c'est là encore Nad qui gagne !

Le weekend aura aussi été l'occasion de tester pour la première fois FLAMECRAFT... et je dois dire que le jeu est décevant. Alors oui c'est très mignon, oui, c'est très simple à jouer et à comprendre... Mais c'est trop le bordel, ça rallonge et alourdit la partie pour rien. Pour un jeu de ce format là y a des informations partout, des petites manipulations et des micros calculs sans cesse, et puis surtout, c'est fou la place que ça prends !
On sent qu'il y a une volonté de ne pas faire QUE un petit jeu, et c'est sympa d'avoir tenté de faire du "combo simple"... mais du coup c'est trop épars. Le jeu n'est pas mauvais, et encore une fois, la mécanique fondamentale (soit je récupère ressources + j'active un dragon d'une boutique , soit je score en fabriquant un enchantement + j'active TOUS les dragons d'une boutique), elle, est vraiment simple, fluide, et efficace. Mais à jouer, au final, c'est plutôt répétitif et fastidieux... en tous cas, trop pour un jeu de ce format là.
C'est Nad qui remporte cette partie qui aura duré près de 2 heures mine de rien !!!

On a également fait découvrir ARK NOVA à Selim qui voulait profiter de ce weekend pour enfin le tester... Et on a fait une très belle partie, bien disputée, qui termine sur des scores très serrés (+4 pour Nad, +9 pour Selim, et +24 pour moi, qui l'emporte donc de pas tant que ça !). Toujours un plaisirs de jouer à ce jeu !

Enfin, on a terminé sur une super partie de DUNE IMPERIUM ... Là encore, c'était une découverte pour Selim... Mais ça ne l'a pas empêché de gagner cette partie hyper disputée et intense (11 points pour lui, 10 pour Nad, 9 pour moi !) !
ça faisait quelques temps que je n'y avais plus rejouer... mais qu'est-ce que c'est bien ! Le rythme est super, l'interaction bien présente, l'opportunisme tout du long rend le jeu haletant... Alors certes, la confrontation ponctuée de l'aléa des cartes intrigues peut s'avérer frustrant par moment... mais je trouve que ce côté "coup du sort" renforce à l'ambiance du jeu ! Sur cette partie on n'a pas osé employer l'extension comme c'était la première de Selim, mais la prochaine faudra qu'on joue avec !
J'ai testé pour la première fois une stratégie quasi totalement non militaire (envoyant juste quelques troupes de temps à autres pour ne pas trop faciliter la tâche des autres), me concentrant énormément sur les Guildes, et franchement, même si je finis dernier, je pense que ça ne se joue pas à grand chose...
Bref, c'était super plaisant, ma partie préféré du weekend, et je suis content de finir là-dessus !
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2189 Message par Djez » 08 nov. 2022, 19:06

vendredi 04 novembre, LA 2045
Ce soir, c'était une première partie de LOS ANGELES 2045, sorte de croisement improbable entre les X-Men et Robocop, où l'on incarne donc des flics mutants dans un futur proche complètement glauque et corrompu ! Pour ceux qui connaissent un peu, le jeu tourne avec le D6 system (comme les vieux jdr Star Wars, Z-Corps, etc...), qui à défaut d'être original, fait bien son taf.
On aura pas été très sérieux sur cette première partie... Mais on s'est bien marré ! On a opté pour une création aléatoire, et je me retrouve donc à joueur un flic spécialisé dans la filature doté d'une extrême résistance au feu/à la chaleur (utile pour enquêter dans le milieu des BBQ !).
Pour notre première enquête, notre officier nous demande directement de profiter de notre "fraîcheur" pour retrouver un ou plusieurs ripoux au sein de nos rangs qui iraient jusqu'à tuer des collègues pour se couvrir !!!
On piétine pas mal, mais l'un de nous comprends que plus que ripoux, il semblerait que certains collègues se soit retrouvé embarqué dans une sorte de "jeu de la mort" pour rembourser leur dette à des créanciers qui les font chanter... Quand à nous, nous ne sommes rien de plus que de la chair à canon jeté dans cet horrible jeu de massacre !
Mais malgré notre relative nullité en terme d'investigateur, on a la peau dure, et on réussit finalement à se sortir de ce guépier et à piéger les principaux instigateurs de ce chantage macabre... A l'exception, bien entendu, du super méchant qui lui, est parvenu à se sauver pour tourner l'épisode 2 !
Chouette partie avec de chouette joueurs, où on s'est vraiment bien marré tout du long malgré la noirceur cradingue de l'univers ! Déjà, c'était cool de jouer à un jeu peu connu, mais surtout, c'était top de rencontrer de nouveaux joueurs. Bref, séance bien coolos !

samedi 05 novembre, CA ME DIT DU JEU
Après-midi tranquillou même si la fréquentation n'est pas au rendez-vous, avec seulement une quinzaine de personnes présentes.
Alors, même si l'après-midi se veut familiale, certains n'auront pas hésité à dégainer Ark Nova, Rococo et autre Root !...

Pour ma part, je suis resté sur du très léger en jouant en duel contre un môme de 8 ans à 7 WONDERS ARCHITECT... A la base j'avais proposé du NIDAVELLIR à sa famille, mais quand j'ai vu la détresse du gamin à l'explication de règle, j'ai expliqué aux parents que je pourrais faire un autre jeu tranquillou avec le môme pendant leur propre partie ! ^^
Bah franchement, même à deux, le jeu fait le taf dans ce format familial ! Alors oui, c'est très random, mais bon, ça tourne bien, et comme c'est rapide, ça le fait.

Après ça j'ai enchaîné avec une partie de PERIPLE à 3 joueurs, et je trouve le jeu toujours aussi plaisant ! En plus, le petit côté "découverte" des personnages au dos des cartes suffit à rendre le jeu plus immersif pour les mômes, et c'est cool d'avoir un truc un peu fun sur lequel se raccrocher pour la concentration des mômes !

J'ai ensuite avec Lax et Siegfried testé pour la première fois une boîte de la série des UNDO... et je n'ai vraiment pas aimé. Je trouve le côté "enquête" bien trop light, les choix beaucoup trop aléatoire, et du coup la révélation finale laisse de marbre. En plus, le jeu n'est pas rejouable, alors pour une expérience de jeu unique, c'est vraiment décevant.

samedi 05 novembre, SOIREE JEUX DE SOCIETE
Avec Louis, Cenk et Nad, on est resté après la ça me dit du jeu pour tester ARKWRIGHT le jeu de carte... et là encore, c'est clairement un bon jeu... Mais ce n'est pas du tout ma came !
Ici, il faut rentabiliser au mieux ses commerces pour gagner de l'argent, acheter des actions et faire évoluer leur taux ! Les règles sont costaudes... et le jeu demande un vrai effort pour calculer sans cesse la plu-value financière de telle ou telle action !
Sur cette partie j'ai -comme toujours !- opté pour une stratégie "petit bras" sans prise de risque réelle, et avec du gain petit mais régulier... ça n'a pas suffi pour gagner (c'est Louis qui l'emporte), mais ça m'a quand même permis de doubler Cenk au score... C'est déjà ça !
Plus sérieusement, le jeu plaira aux amateurs du genre, c'est certain, parce qu'y a vraiment des choses à faire et une réelle réflexion pour l'emporter. On peut aussi souligner le côté compact du matériel qui tient dans une petite boîte... et s'intéroger aussi sur l'appelation "jeu de carte" pour un jeu qui finalement possède tout autant de plateaux, de jetons et autres cubes en bois que n'importe quel autre eurogame !
Bref, pas pour moi, mais objectivement un bon jeu.

dimanche 06 novembre, DIMANCHES & DRAGONS
A l'occasion de la thématique "vengeance", j'ai proposé un petit scénario de BITUME et c'était bien coolos de rejouer à ce grand ancien du jeu de rôle ! Je n'en dit pas trop, mais dans les grandes lignes, les joueurs incarnent "Les dépanneurs", un clan itinérant qui sillonnent la France dévastée pour proposer leur service aux différentes communautés qu'il croise. Cette fois-ci, on leur demande d'aller délivrer une jeune femme des griffes des Fils du Metal, une bande de pillards motorisés...
Une chouette séance, avec une tablée bien coolos... bref, encore un chouette Dimanches & Dragons !

dimanche 06 novembre, L'APPEL DE CTHULHU
L'enquête des membres du Unbeliever continue, et les emmènent de nuit dans une ferme isolée pour interrompre un sinistre sacrifice rituel à base de cervelle de singe dévorée à même la bête en vie ! Le forcené mettra fin à sa vie, mais sur site les enquêteurs retrouveront malgré tout quelques éléments pour poursuivre leurs investigations. Ainsi, un curieux ouvrage décrit la possibilité de rejoindre un univers onirique, et la cage montre que le singe provenait du zoo de Boston.
Reste à présent à démêler le fil pour voir où cela peut les mener !

dimanche 06 novembre, MIND MGMT
Resté le soir, on a pu joueur à MING MGMT, en équipe avec Nad et Thomas contre Cenk. Il jouait avec les immortels et le premier paquet "bonus", pendant que notre équipe jouait sans cartes additionnelles... et je confirme que le jeu est vraiment bien foutu dans le sens où il y a VRAIMENT matière à la déduction, et donc, à la discussion entre joueur.
Ce seul contre tous dans lequel une équipe cherche à coincer celui qui se sauve, rappel forcément les classiques du genre, comme GARIBALDI, LA FUREUR DE DRACULA, etc... Mais il a quelque chose d'élégant, non seulement dans sa présentation BD (il est d'ailleurs tiré d'une oeuvre qui me rends curieux de la lire... Même si perso je n'apprécie pas les graphismes, qui, je pense, pourront être clivants), mais aussi dans sa mécanique épurée donnant lieu à de vraies choix et réflexions... et sans hasard réel.
En plus, le jeu à un système de cartes qui se débloquent pour "augmenter" les capacités et pouvoirs des personnages/du traqué, qui se débloquent en bonus du camps perdant sur la prochaine partie, histoire d'intégrer les règles en douceur tout en "équilibrant" un peu les chan ces de la prochaine partie. Une idée sympa pour introduire de l'évolutif dans la partie !
Un jeu qui saura séduire les amateurs du genre, c'est certain. Le seul reproche qu'on pourrait lui faire c'est qu'en vérité, le jeu est plus un "un camp contre un camp" qu'autre chose, dans le sens où qu'il se joue à 1 contre 1 ou a plus, cela ne changera pas grand chose à la dynamique de partie... Si ce n'est que vous pourrez partager ce temps avec plus ou moins de potes !
Bref, un bon jeu, pourtant perso, je n'aurais pas trop profité de cette partie, trop claqué/malade pour parvenir à me motiver, à rentrer dedans, et à participer comme il se doit.
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2190 Message par Djez » 21 nov. 2022, 02:53

Dimanche 20 novembre, les Douceurs du Jeu

Après deux semaines à ne jouer qu'à domicile contre le covid (que j'ai finalement battu malgré de premières parties pas faciles), j'ai enfin pu retourner jouer à l'extérieur... et pour ça j'ai directement repris par un "petit" événement ludique, les DOUCEURS DU JEU (non non, je ne rigole pas, c'est le nom !) organisées par Cocktail Ludik ! L'occaze pour moi de revoir direct plein de potes et de tester plein de jeux, trooop bien comme reprise ! Pour l'occaze, on s'est retrouvé avec Lax, Kaglio, Bak puis Nad (qui nous a rejoint dans l'après-midi).

On a commencé avec LES TRIBUS DU VENT. Bon, premier constat, c'est joli. Tout le monde n'aime pas les illustrations de Dutrait (Oltree, etc...), mais moi j'aime bien, donc ça le fait. Ici, on doit scorer un max de point en faisant en sorte de recouvir au mieux par une forêt harmonieusement peuplée les vestiges pollués de notre civilisation déchue. En terme de jeu, c'est simple, à son tour on va pouvoir soit jouer une carte de sa main, soit en défausser 3 pour poser un temple (= action joker) soit construire un bâtiment sur une tuile préalablement posée et remplie de meeple pour récupérer une tuile moteur de points de victoire / bonus. Le jeu est donc principalement un jeu de tuile aux règles de pose assez classique, si ce n'est qu'il faudra "dépolluer" avant les cases de son plateau our pouvoir les poser. Quand aux cartes, le vrai moteur du jeu, elles vont permettre justement de dépolluer, ou alors de récupérer des ressources, de pouvoir dépenser ses ressource pour jouer une tuile, de déplacer des meeple pour peupler une tuile.
La principale originalité du jeu est sur la façon dont on va jouer ces cartes. Celles-ci sont de 4 couleurs différentes, et leur dos doit toujours être visible. En effet, la plupart d'entre elles vont nécessité de compter non seulement nos propres cartes mais aussi celle de nos voisins pour savoir comment elle s'active. Ainsi, une carte pourrait exiger de ne posséder aucune carte jaune pour être joué, pendant qu'une autre demandera de posséder plus de cartes vertes que ses voisins pour être efficace. C'est de ça que va naître une bonne partie de l'interaction...
Le principe est simple et fonctionne... mais génère une sorte d'étrange chaos. En effet, du coup on "subit" les choix de couleur de cartes, mais un peu malgré nous, mais aussi malgré eux... et c'est assez frustrant. Au final, le jeu n'est pas désagrable, il tourne bien, il est joli... mais chais pas, faudrait que je rejoue parce que cette première partie m'a vraiment frustré.

Avant d'aller manger, on s'est fait rapidement un TURING MACHINE... Et ce nouveau test du jeu me laisse un gros doute quand au réel intérêt de ce jeu. C'est une sacré merveille éditoriale, certe, mais... Est-ce que finalement, ce jeu "mérite" d'exister ? Ergonomiquement, est-ce que de nos jours il ne serait pas plus simple, plus plaisant aussi, de jouer sur une appli ? Et surtout, quel est l'intérêt de jouer à plusieurs à ce jeu ?
Autant je suis convaincu que le jeu représente un beau cadeau (bel objet, attire la curiosité, peut séduire un public peu "joueur" habituellement...), autant, plus j'y joue, moins j'ai envie de le posséder... et d'y rejouer.

En attendant l'arrivé d'un nouveau joueur, on s'est lancé sur petite partie de SEA SALT & PAPER... Je ne connaissais pas, mais le jeu est exactement comme je l'imaginais. Le graphisme original est agréable, le jeu est simple et fluide... Alors, soyons d'accord, c'est bien foutu, hein, et on voit que Cathala et Rivière ont de l'expérience dans les jeux de ce format. Par exemple, le fait d'avoir une mécanique de "victoire automatique" sur une combinaison très difficile à obtenir est très bien vue dans un jeu à cumul de points au fil des parties, parce qu'elle permet de laisser un espoir à un joueur trop largué en point et éviter le syndrôme "du joueur qui s'en fout" et qui décroche sitôt qu'il sait qu'il ne reviendra plus. De même, les petits enchaînement de pose de cartes qu'on peut faire sont à la fois très simples et satisfaisants. Et enfin, le fait de pouvoir "prendre des risques ou pas" lors de sa déclaration de fin de manche pour essayer de limiter le score des autres est une petite tension sympa et choisie...
Mais chais pas. J'ai trouvé le jeu un peu sage, au final. On tape le carton, on discute tranquillou, c'est chill, y a un peu de blocage/vol de cartes histoire de bien rappeler qu'on joue ensemble, mais... Il me manque les fous rires provoqué par un jeu plus méchant ou la tension de fin de partie d'un jeu comportant plus de prises de risque. Ouaip, c'est le mot qui me vient à l'esprit. Trop sage pour moi.
Malgré ce ressenti, je le prendrais certainement pour ma ludo et je vois immédiatement plusieurs joueurs à qui ça conviendra très bien, donc... Testez le pour vous faire votre avis !

Après ça on s'est attaqué à GALILEO PROJECT dont on nous avait vanté les mérites... Et franchement le jeu est vraiment cool. Déjà, j'aime beaucoup l'univers graphique de toute la gamme, et là encore, ce côté SF flashy fonctionne bien. Ensuite, mécaniquement, on est vraiment sur du bon jeu d'optimisation d'actions très limitées. Parce qu'à son tour, on ne fait pas 1000 choses, mais l'action qu'on fait à une vraie incidence et peut provoquer des bonus en chaîne, et c'est assez jouissif quand on parvient à faire ce qu'on voulait !
Pour faire vite, ici on va chaque tour devoir choisir entre
a) prendre un personnage pour SOIT activer sa capacité immédiate en le défaussant, SOIT le placer sous son plateau personnel pour sa mécanique de scoring de fin de partie. En prenant un personnage, on va pouvoir progresser sur une piste d'influence, sorte de monnaie pour la deuxième action du jeu,
b) acheter un robot en payant son coût en influence et le placer sur la zonne adéquate de notre plateau. On va ainsi gagner l'effet du robot qui sera cumulatif (plus on prend le même type, plus ça devient fort), ET progresser sur une piste attenante (qui va scorer ET débloquer des bonus).
En plus de ses deux actions centrales, y a plein de petites choses très simples qui rajoute à la tension ludique du jeu ; une course aux tuiles bonus, une course aux objectif, etc...
Mais le vrai truc bien vu du jeu, c'est que la piste d'influence est double : elle a un côté bleu, un autre rouge. On ne peut pas être sur les deux à la fois, mais en revanche, il y a beaucoup de façon de switcher. Cela va avoir de l'impact sur le jeu, CAR certains robots sont bleus (et ne peuvent être acheté qu'en bleu) et d'autre rouge. Egalement, selon les personnages, ils auront soit leur effet immédiat en rouge et celui de scoring en bleu, ou l'inverse...
Bref, on va devoir jongler avec tout ça, dans une mécanique à la fois épurée et pourtant permettant pas mal de réflexion, marque des vrais bons jeux du genre !

Enfin, on a terminé la journée sur une partie de CLOCKWORKER, un jeu un peu steampunk dans lequel on va essayer d'employer au mieux nos petits robots pour construire un moteur à ressources et à points de victoire !
Perso j'ai trouvé le jeu plutôt cool et satisfaisant, même si le jeu n'a vraiment pas su convaincre le reste de ma tablée qui l'a trouvé globalement "bof". Dans le jeu, il va y avoir des cartes usines (qui produisent des cubes de ressources, des rouages... et qu'on achète avec des rouages), des cartes artefacts (qui donnent des points de victoire et un petit pouvoir, et qu'on paye en cubes de ressources), des petits robots (qui vont se placer dans les usines pour récupérer les ressources qu'elle peut produire) et des tuiles archives (qu'on va acheter avec différentes ressources pour scorer des points de victoire). Le jeu s'achève à partir du moment ou quelqu'un à 12 cartes devant lui.
A son tour de jeu, on va exploiter (= remettre dans sa réserve) UN robot de chacune de nos usines pour gagner des ressouces, PUIS on va choisir une action parmi acheter une carte, une tuile, renvoyer des robots dans une usine, etc...
C'est simple, ça tourne bien, on sent bien le côté "construction d'engin", et l'ambiance visuelle, même si elle est un peu bateau, colle bien à la mécanique. Bref, j'ai trouvé le jeu très honnête, même si sur une première partie, certaines stratégies semblent clairement plus simples que d'autre ; autrement dit, certaines cartes paraissent nettement plus rentables pour scorer que d'autres, à l'image de celle qui donne 3 points de victoire supplémentaire par tuile récupérée ! Après, c'est une première partie, donc je ne parlerais pas aussi vite de déséquilibre.
Mais en tous cas, moi j'ai bien aimé, et je m'interroge vraiment sur le fait de prendre le jeu pour ma ludo, en me disant que comme jeu à moteur, celui-ci me semble à la fois plutot cool, tout en restant vraiment accessible.

Bref, une chouette journée, avec aucun gros coup de cœur... Mais aucun jeu vraiment décevant non plus. Si je devais lister mes quelques regrets, ce serait de ne pas avoir pu tester LES TOURS AMBULANTES, et aussi en terme d'orga d'avoir trouvé cette édition plutôt mollassonne, avec pas beaucoup de monde (faut dire qu'il faisait moche !), un food truck toujours trop cher pour ce qu'il propose (mais ça, c'est visiblement la dernière fois), et une com' pas très punchy (pas d'affichage à l'entrée, grille ouverte au dernier moment, tout qui se remballe 1 heure avant la fin alors que pourtant l'édition a déjà été raccourci)...
Bref, je chipote parce que j'ai connu des 12h du Jeu plus punchy que ça... Mais je ne boude pas mon plaisir, et encore une fois j'ai vraiment passé une très bonne journée à jouer avec des potes et à en retrouver d'autres pour l'occaze !

Le soir on s'est donné rendez-vous chez Nad et moi avec les potes pour un "after", partager une pizza et faire un "petit" jeu ensemble... Et on s'est lancé sur un EX LIBRIS. Dans ce jeu d'ouvrier et de collection de cartes, on va essayer de constituer la meilleure bibliothèque possible pour scorer des points de victoire ! Celle-ci devra bien sûr respecter l'ordre alphabétique, mais surtout contenir les ouvrages recherchés pour scorer un max ! Concrètement, on va chaque tour envoyer un de nos meeple sur une des actions disponible ce tour, ce qui va nous permettre de récupérer en main des cartes livres (piochées, récupéré d'un marché...) et/ou d'en poser de notre main pour constituer notre bibliothèque. En fin de partie, il y aura un scoring avec un système de majorité sur un type de livre commun à tous, un autre avec un type de livre "secret" et uniquement perso, un autre encore incitant à l'équilibrage de notre collection ou encore à la structure elle même de notre bibliothèque... Bref, un jeu de collection assez classique et simple, mais avec un univers fantastique plutôt plaisant, un peu d'assymétrie au niveau des joueurs pour donner un peu de couleur, et surtout une mécanique épurée et efficace qui permet une expérience de jeu agréable.
Chez moi c'est un classique que je ressors assez facilement, et si je sais que beaucoup ne sont pas hyper emballés par ce jeu finalement assez basique ("je pose un ouvrier, je pioche, je pose une carte"), moi j'aime bien cette ambiance bibliothèque merveilleuse qui se prête super bien à l'idée de jeu de collection... Qui reste un de mes types de jeu favori. Et puis y a une bonne diversité au niveau du fonctionnement des lieux, des pouvoirs individuels, le matos est joli et fonctionnel... Bref, le jeu est bien foutu.
Le seul reproche que je ferais au jeu, c'est un livret de règle vraiment pas top qui crée des moments de flou et d'hésitation dans un jeu pourtant si simple qu'il ne devrait jamais y en avoir.
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2191 Message par Djez » 28 nov. 2022, 00:39

vendredi 25 novembre, CAFE-JEUX au Club

J'ai testé pour vous l'extension CLAIR DE LUNE pour THE HUNGER... et c'était vraiment cool !
Pour faire vite, ça va principalement rajouter du combat ; il va y avoir une nouvelle caractéristique (combat donc) qu'on va pouvoir utiliser uniquement pour chasser, vaincre des ennemis ou taper ses camarades ! Parce que des ennemis, il va y en avoir, grâce à une mécanique sympathique d'événement à chaque tour qui vont venir ambiancer tout ça ! Les ennemis en question (loup-garou ou chasseurs de vampires) vont venir "surveiller" une ligne du tableau de chasse choisie par le dernier joueur au score (élégant réquilibrage), et sitôt qu'on va venir sur leur ligne, ils vont nous tomber dessus et nous infliger des blessures (= cartes qui viennent polluer le deck car elles font perdre des points en fin de jeu si on n'a pas réussi à s'en défaire !). Taper un autre joueur, concrètement, ça va lui faire défausser des cartes de sa pioche (pas trop gênant), mais ça va nous faire scorer 2 points par humain ainsi défausser (et ça c'est cool !)
Franchement, tout ça est bien cool, et rajoute à l'ambiance du jeu ! On a fait une belle partie bien serrée, où j'ai été le dindon de la farce (faisant 0 de mouvement au dernier tour alors qu'il me suffisait de 2 cases pour rentrer en premier... et gagner le jeu ! ), alors qu'à l'inverse, Lax a fait un dernier tour de héro, sauvé par son ombrelle in extremis du soleil, et réussissant une course fantastique de plus de 10 cases sur son tour bonus, parvenant ainsi à rentrer en premier au château !
Bref, cette extension amplifie le défaut majeur du jeu (qui devient encore un chouilla plus long !!!), mais amplifie également ses points forts (plus immersif car plus d'interactions possibles, plus d'effets de cartes sympa...). Et surtout, j'apprécie que les cartes rajoutés n'alourdisse pas le jeu, car elles sont bien foutues et vont plutôt au contraire dans un sens de fluidification de nos actions... Bref, du tout bon !

samedi 26 novembre, BLACKSTONE chez des amis

Suite des aventures de mes agents de BLACKSTONE, avec cette fois-ci une enquête urbaine sur le mystérieux éventreur de Red Corner. Non seulement les morts sont horribles, mais de plus, on aurait retrouvé dans les viscères des victimes des restes de Pierre Noire, d'où l'appel de l'Agence en renfort !
Très chouette séance avec une ambiance d'enquête à la Jack l'éventreur, mais dans un climat de tension raciale façon KKK... Ambiance bien sombre, donc, mais dans laquelle nos agents ont su la jouer assez fine pour s'en sortir sans trop faire parler la poudre ! Mention spéciale au dilemme de fin de mission, avec un cas de conscience entre calmer les tensions sociales au détriment d'un innocent, ou bien au contraire le sacrifier pour apaiser tout le monde, qui a été vraiment bien joué par l'équipe !
Au niveau du système de jeu, j'ai repris tout mon side projet de système au dé pour remplacer celui à base de cartes de poker, en intégrant quand même à la marge quelques petits trucs cool avec les cartes... Et franchement ça semble très bien tourné ! Beaucoup plus fluide, plus simple, plus intuitif...
Pour le moment, c'est du tout bon, on s'approche enfin du but, le jeu semble de plus en plus viable !

dimanche 27 novembre, CAFE-JEUX au club

Ce dimanche au club j'ai eu l'occaze de tester à nouveau l'extension de THE HUNGER au cours de ce qui a sans doute été ma pire partie du jeu -en terme de réussite, parce que sinon c'était cool- ! J'ai voulu partir sur des cartes pouvoir en début de jeu, mais ça n'a pas tourné, et après je me suis embourbé dans une sorte de faux rythme à moitié dû à ma construction de deck bancale, et à moitié à une sorte de poisse crasse qui fait que pendant les 3 quarts de la partie j'ai stagné, sans vraiment bouger, sans vraiment chasser, bref, sans vraiment jouer (je crois que j'étais encore à moins de 20 points au tour 10 ! )
Heureusement, je me suis bien rattrapé sur la fin, réussissant même à rentrer au chateau (pour le moment, je ne suis jamais mort dans le jeu !), mais c'était bien trop tard pour pouvoir inquiéter Bak qui a survolé la partie ! Je fini à 70 points (ce qui est très moyen), alors que Bak lui totalise sur sa première partie 119 points (le meilleur score que j'ai jamais vu !!!). On ne jouait qu'à 3 joueurs, et même si perso j'ai coulé, je trouve que c'est un peu plus "simple" à moins de joueur qu'à plus (sans doute tout simplement parce qu'on se gêne un peu moins sur le tableau de chasse ET sur la carte).
En tous cas, je confirme tout le bien que je pense de l'extension, qui dynamise bien les débuts de partie grâce à des nouveaux decks de joueur plus intéressant et un marché de cartes qui débute mieux garni !

Et après ça, on a joué à MAGIC en multi commander, et je sors un peu déçu de mes deux parties où je n'aurais vraiment pas fait grand chose...
Faut vraiment qu'un de ces quat' je fasse un vrai travail de fond sur mes decks (= m'investir pour de bon dans la recherche de cartes strictement plus "compétitives"), parce que là y a vraiment beaucoup trop de cartes trop moyennes, qui ne sont pas foncièrement mauvaises, mais qui manquent de punch, soit à cause d'effets trop limités, soit à cause d'un coût de mana trop élevé pour ce qu'elles proposent.
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2192 Message par Djez » 05 déc. 2022, 03:04

weekend du 2 au 4 décembre 2022

J'ai fait 3 parties de jeu de rôle sur le même weekend, et mine de rien, ça faisait quelques temps que ça ne m'était plus arrivé !

Vendredi soir, à la café-jeux, j'ai été joueur sur le casual shot de LA 2045 de Poupine, et c'était bien marrant de rejouer pour la seconde fois nos flics mutants bras cassé dans ce Los Angeles dystopique !
On devait enquêter sur de mystérieux meurtres de mutants, retrouvés balancés depuis un petit avion en plein désert... et ça nous a mené dans un bled de plouc locaux qui ne survit que de par le deal de drogues plus pourraves les unes que les autres, et sans qu'on ne puisse trop rien faire, on s'est fait enlevé par des tarés qui nous ont emmenés dans une sorte d'entrepôts de pervers transformé en arène de gladiateur dans laquelle des tarés promettent de la drogue à de pauvres marginaux s'ils parviennent à mettre à mort d'innocents mutants (ici, nous !). le tout est filmé pour alimenter une chaîne live privé d'adeptes des snuff movies... De toute évidence, les mutants retrouvés étaient des victimes de ces ignobles séances, balancés comme de vulgaires déchets une fois mis à mort... Bref, ça craint !
Tant bien que mal, on parvient à tenir suffisamment longtemps dans cet enfer pour que des collègues débarquent à notre rescousse et nous sorte de cet infâme traquenard... On a eu chaud !

Dimanche matin, j'ai animé pour la boutique de Ludo (Cinégoodies) une partie d'HYSTOIRE DE FOU, un jeu complètement barré que j'affectionne beaucoup mais que je trouve toujours très difficile à mener. Pour faire vite, ici on joue des gens hyper normaux dans un monde vraiment banal... MAIS qui va très vite basculer dans le délire le plus complet ! Charge aux joueurs de comprendre dans tout ce joyeux bordel comment faire pour se sortir de ce rêve avant qu'il ne vire au cauchemar le plus complet !
ATTENTION SPOIL POUR CEUX QUI VOUDRAIENT Y JOUER AU CLUB !!!
Pour l'occasion, j'avais écrit un scénario dans lequel les joueurs jouent tous un membre de la famille GRABOULE (le père, la mère, la fille... bref, un vrai jeu des 7 familles !), venu dans le bled paumé de BOURRE-LES-OIES pour essayer de trouver dans leur "braderie internationale" un poêle à bois de collection qu'ils souhaitent offrir collectivement à Papy. Bien évidemment, sur place, la famille découvre un lieu miteux et quasi désert, un pauvre gymnase vaguement aménagé dans lequel 5 stands se battent en duel et où règne une chaleur quasi malsaine... mais pourtant, un vendeur semble pouvoir leur fournir ce qu'ils veulent !
Malheureusement, le poêle est déjà promis à un certain Père Noël ; il va donc falloir retrouver lequel, et le convaincre de leur laisser sa récente acquisition. Mais cela ne s'avérera pas si simple, car comme par magie, la braderie s'est désormais remplie de dizaines et de dizaines de père Noël, un étrange lutin joueur de banjo commence à les inquiéter en leur parlant de "secrets", et surtout, le maire de la ville se mets à prier pour que la fin du monde s'arrête, car dehors, la neige monte déjà à plusieurs mètres de haut, bloquant tout le monde dans le bâtiment !
Bref, la situation part en vrille, et il va leur falloir trouver un moyen de se sortir de là !

La séance était cool, avec une tablée très sympa, mais je reste mitigé sur ma prestation. Les joueurs disent avoir apprécié et je pense qu'ils sont sincères, mais moi je reste un peu sur ma faim malgré tout.

Enfin, j'ai également mené dimanche après-midi un nouvel épisode des Rejetons d'Azathoth, ma campagne de L'APPEL DE CTHULHU mené au club.
Mes joueurs cumulent de plus en plus d'infos et font de plus en plus de connections... ce qui au final ne cesse pour le moment d'épaissir le mystère, tant les découvertes sont incroyables !
La tablée est vraiment très cool et ça fait plaiz' de les voir œuvrer ensemble, et du coup la campagne avance très bien et l'ambiance est au rendez-vous. Pour le moment tout est plutôt smooth pour les joueurs, mais de toute évidence, très vite, les choses risquent de se corser !
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2193 Message par Djez » 12 déc. 2022, 02:20

vendredi 09 décembre, CAFE-JEUX
Pour ma part, j'ai testé pour la première fois LES TOURS AMBULANTES... et j'ai trouvé ça génial !
Déjà, j'adore le matos. Joli, lisible, ergonomique. Ensuite, j'apprécie d'être face à un jeu dont la règle est écrite de manière simple et claire ; ça change des monstres tentaculaires qu'on doit parfois dompter juste pour pouvoir jouer. Et surtout, je suis totalement fana de l'alchimie qui se crée dans le jeu entre stratégie et ambiance. C'est même dingue d'arriver à un résultat aussi cool !
Ici, on est dans une sorte de jeu de course dans lequel on va essayer de faire parvenir tous ses sorciers au Donjon ET de remplir toute ses fioles magiques avant les autres pour gagner. Pour cela, on va jouer sur un plateau circulaire dans lequel sorciers et tours vont pouvoir se déplacer et même... s'empiler ! Et quand une tour s'empile sur une autre contenant des sorciers, ces derniers se retrouvent prisonniers !
Le jeu est ultra simple et fluide : à son tour on doit choisir entre SOIT défausser sa main de 3 cartes pour avancer la Tour de son choix d'1 case, SOIT jouer 2 de ses 3 cartes dans l'ordre de son choix, sachant que chaque carte représente un déplacement plus ou moins grand d'un sorcier OU d'une tour. Si on déplace un sorcier dans le Donjon, celui se déplace et "s’éloigne" donc potentiellement. Si on capture un sorcier sous une Tour que l'on vient de déplacer, on récupère une fiole. Celles-ci pourront être bues pour activer de petits pouvoirs. Puis on complète sa main à 3 cartes. On joue comme ça jusqu'à ce qu'un joueur déclenche la fin de partie (et la remporte très probablement).
C'est tout con, mais y a vraiment moyen de réfléchir à "des bons coups", et surtout, il règne autour de la table une VRAIE ambiance. On se chambre, on se pourri, on chouine, on se marre... Bref, ça vie, et franchement ça fait plaiz' ! J'ai testé (et gagné !) le jeu à 6 joueurs, et même à autant, ça tourne bien et c'est fun.
C'est pour moi une super réussite, qui apporte vraiment quelque chose de plus... Mon TOP 2 de 2022 !

En revanche, j'ai été déçu par l'extension LES ALCHIMISTES pour LES CHARLATANS DE BELCASTEL.
Pourtant, l'idée était bonne : apporter de l’asymétrie dans le jeu en proposant à chaque joueur un petit plateau supplémentaire dans lequel il prépare un élixir personnel pour soigner SON malade. En progressant sur ce petit plateau, il débloquera des bonus qui l'aideront à progresser dans la partie.
Le problème, c'est que tout ça semble bien mal équilibré. Alors certes, je n'ai joué qu'une seule fois, mais on a VRAIMENT l'impression que certains patients rapportent des bonus à la fois plus puissants ET plus facile à obtenir, mais de plus, ces boost "trop fort" rendent le jeu globalement "trop facile" ; ainsi, les derniers tours sont peu intéressants, car grosso modo TOUT LE MONDE réussi de ce fait à aller au max à chaque fois...
Nous, on a joué avec une variante non officielle qui recommande pour découvrir l'extension que chaque joueur joue un patient différent, pour une vraie asymétrie. Mais dans la VRAIE règle, chaque joueur CHOISI son patient parmi 3 dispos, et plusieurs peuvent prendre le même. Et franchement, je pense que même si c'est décevant d'un point de vu possibilité ludique, cela à pour mérite d'éviter de créer du déséquilibre purement hasardeux... Même si sans expérience sur l'extension, pas forcément évident de se projeter sur quoi choisir, justement.
Presque, je pense que le mieux (et ce que je ferais à mes prochaines parties), c'est de tirer UNE maladie en début de partie, et de dire que TOUS les joueurs doivent travailler sur la même (genre, ils font tous face à la même épidémie). Comme ça, même si on perds l'idée d'asymétrie, au moins on est sûr que tout le monde a les mêmes chances, et ça apporte quand même la "fraîcheur" d'une nouvelle contrainte ludique.
Après, jouer à CHARLATANS reste toujours une expérience cool (surtout que j'ai gagné !), mais franchement, cette extension est dispensable.

J'ai également pu tester TTMC? 2... et c'est vraiment top ! Cette "suite" est presque exactement comme le premier, et ne justifie donc pas forcément de le prendre si vous l'avez déjà... hormis si vous avez tellement joué que vous connaissez déjà toutes les questions par cœur !
MAIS si vous n'avez aucun TTMC et que vous cherchez un jeu de culture générale perdu quelque part entre le TRIVIAL PURSUIT et BURGER QUIZ... Optez plutôt pour ce second opus parce qu'il est encore meilleur que le premier (qui est pourtant déjà un chef d’œuvre en son genre !)
Pourquoi meilleur ? Parce qu'il supprime les seuls cartes un peu naze du premier opus (les jaunes/noirs, vraiment trop chaotiques et avantageuses/punitives). Et aussi parce qu'il se paie le luxe d'offrir bien rangé dans la grosse boîte du jeu... une mini boîte de voyage en bonus, pour pouvoir facilement emmener une version light de son TTMC (avec moins de cartes et un plus petit plateau) ! Je trouve ça génial comme concept, et vraiment bien trouvé !
Bref, testé et approuvé !

dimanche 11 décembre, CAFE-JEUX
Avec Nad et Cenk, on a testé TRISMEGISTUS, un bon gros jeu sur le thème de l'alchimie dans lequel on va collecter et transformer des éléments pour fabriquer des artefacts qui nous donneront bonus et points de victoire !
On va placer tout un tas de dés sur le plateau central, rangés selon le symbole qu'ils ont affichés lorsqu'on les a lancé (il en existe 6), et ce quelque soit leur couleur (il en existe 3). A chaque manche, on va jouer 3 de ses dés. Le NOMBRE de dés de même symbole présents lorsqu'on le récupère représente sa puissance. Par exemple, s'il reste 4 dés "mercure" lorsque j'en prends un, il sera de "puissance 4" chez moi, mais le suivant qui n'en verra plus que 3 disponible le récupérera de "puissance 3. Le SYMBOLE du dé permet de récupérer des ressources correspondantes (essence ou matière, 1 pour 1 point de puissance dépensée), ou une carte projet associée (pour 1 symbole). La COULEUR du dé permet de récupérer une tuile associée (qui donne des bonus, pour 3 puissance), ou d'accomplir une transformation (1 conversion par point de puissance, en dépensant 1 ressource par conversion, mais du coup en augmentant la piste associée). Puis, si on a les ressources, on va pouvoir réaliser un projet, pour scorer, débloquer des bonus, et progresser sur notre quête de la Pierre philosophale... pour débloquer toujours plus de bonus et de points de victoire !
Le jeu est très riche, et difficile à prendre en main au début. Difficile de percevoir où aller, et de savoir ce qui est rentable ou pas. C'est un jeu exigent, où si vous prévoyez mal votre cheminement, vous pouvez passer des tours assez frustrants car très pauvres, à juste réparer votre erreur pour vous remettre sur de bons rails... en revanche, c'est vraiment satisfaisant quand on arrive à bien enchaîner !
Cenk nous avait prévenu, c'est du GROS jeu, et sur la fin du jeu (plus de 3h30 de parties !), j'ai eu du mal à tenir le rythme ! Mais c'était une chouette découverte !
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2194 Message par Djez » 20 déc. 2022, 23:56

vendredi 16 décembre, CHOCO-JEUX

Vendredi on organisait au club ce qu'on appelle une soirée "choco-jeux", c'est à dire une café-jeux spécialement prévue pour pouvoir être plus accessible (= avec plus de jeu "tout public" que d'habitude)

J'ai pu y tester ORICHALQUE, et c'est plutôt coolos, il se classe clairement dans la catégorie "bon Cathala".
Comme d'habitude chez les jeux du Monsieur Jeu français, c'est très fluide, très clair, et efficace. Ici on est dans une sorte de mini 4X (mais sans interaction franche), dans lequel on incarne des Atlantes qui partent conquérir leur nouvelle île. On va récupérer des tuiles que l'on va pouvoir poser sur notre carte (eXploration et eXpansion), on va récolter des ressources en fonction de ce qu'on a développer sur notre île (eXploitation) et on va devoir débarrasser notre île des monstres qu'elle pourrait contenir (eXtermination). Le but du jeu va être de récolter 5 médailles (en construisant des temples sur des terrains variés, fondant des lots de 5 orichalque ou gagnant la faveur d'un Dieu en créant une série de 3 terrains identiques), tout en ayant une île totalement pacifiée !
En terme de mécanique, c'est très simple, on va chaque tour choisir une carte sur le marché commun qui va nous dire quelle tuile on pourra poser et quel action on pourra faire (récolter de l'or, recruter des troupes, combattre ou construire).
C'est très simple, le matos est très cool, bref, c'est un bon jeu, dont le seul vrai défaut est que la fin tombe un peu comme un cheveu sur la soupe (en tous cas c'est l'impression que cette première partie m'a donné).
Mais en tous cas, perso, je valide !

La soirée aura également été l'occasion de confirmer ma très très bonne impression sur LES TOURS AMBULANTES ; le jeu est vraiment fun, ultra fluide, à la croisée des bons petits jeux de stratégie et des bons petits jeux d'ambiance... Bref, un format hyper agréable, là encore servi par un matos au top.
Je ne sais pas quel avenir aura ce jeu, mais je pense qu'il mérite largement de gagner une récompense, tant il est une évidence ludique !

On m'a également fait découvrir CRYPTIDE que je n'avais jamais eu l'occasion de tester, et autant je suis tout à fait d'accord pour reconnaître que c'est un très bon jeu dans sa catégorie (jeu de déduction rapide, jouable à plein, malin et au matériel hyper fonctionnel), autant la partie ne m'aura vraiment pas transcendé, preuve que ce n'est vraiment pas mon genre de jeu.
En fait, je crois que pour moi, la narration est importante dans un jeu de déduction, là, le fait qu'il n'y ait vraiment RIEN à quoi se raccrocher en terme d'immersion, ça me gêne.
Pourtant, j'aime bien P.I de Wallace qui n'était pas non plus un modèle narratif, mais... Chais pas, y a un petit "quelque chose" en plus qui crée plus de tension en jeu... Je pense que c'est le fait que dans PI, chaque joueur connait la solution de son voisin, du coup, lorsqu'on le voit se rapprocher du but, on stress, un peu comme si on était nous même traqué ! Là dans CRYPTIDE, ça reste plus froid, on se sent moins concerné... en tous cas, moi, ça me parle moins.

J'ai aussi joué à LA PLANCHE DES PIRATES, uniquement avec des adultes, et même dans cette configuration là, le jeu fonctionne bien ! Je le répète, pour moi c'est LE jeu familial de cette fin d'année ; si vous ne savez pas quoi offrir à un môme cette année, offrez LA PLANCHE DES PIRATES, car il est de ces jeux pour enfant qui sont si cool que même les adultes sont contents d'y jouer !

Et enfin, j'ai fait un petit duel sur BELLZ, que je ne présente plus, mais qui est un des tout meilleur jeu d'adresse grand public que je connaisse, transportable, attirant le regard, rapide et fun à jouer.

dimanche 18 décembre, campagne de jeu de rôle

Mes investigateurs continuent Les Rejetons d'Azathoth (une campagne de L'APPEL DE CTHULHU), et c'est vraiment hyper agréable de les retrouver tous les 15 jours pour jouer avec eux.
Clairement, l'enquête est sympa à mener, et c'est super de les voir aussi pertinent chaque fois. Ils avancent à grand pas, à tels point que je pense déjà à étoffer certains points pour durer toute la saison (on joue en club) !
Bref, c'est très cool, MAIS, pour être honnête, ce n'est pas vraiment grâce à la campagne !
J'utilise le bouquin de la V6 (donc une édition modernisée, complétée, et enrichie de la campagne d'origine des années 80), et franchement, je trouve l'écriture des scénarios assez médiocre ! Il manque de liant entre les scènes, beaucoup étant "gratuites" et sans vrai rapport avec l'histoire principale... Histoire qui d'ailleurs, est elle même assez faible.
Heureusement, il y a quelques idées sympa parsemée de ci de là, mais je considère que sans un gros boulot de la part du meneur, la campagne est vraiment faible.
Perso, j'ai ré-écrit beaucoup, notamment au niveau des personnages, pour créer une dynamique cohérente. Je ne regrette pas l'effort, parce que je vois en jeu que ça paie, mais je préfère prévenir d'éventuels intéressés; cette campagne est loin d'être un chef d’œuvre de L'APPEL DE CTHULHU !

dimanche 18 décembre, jeux de société

Et dimanche, j'ai pu tester CAVERNA, la "nouvelle" version d'AGRICOLA, et franchement, ça m'a permis d'exorciser le vieux fantôme qui planait autour de ce vieux jeu !
Je m'explique ; AGRICOLA est un des tout premiers VRAI jeu à l'allemande que j'ai testé. Je n'ai pas du tout grandit dans une tradition de jeu de société (je faisait quasiment que du jeu de rôle dés mes 9-10 ans), et les seuls jeux que je faisait régulièrement était soit des jeux à base de figurines et de dés façon Heroquest et compagnie, soit des petits jeux finalement assez simple (Guillotine, Les Fils de Samarande, etc...), ou à la rigueur, quelques coop (Chevaliers de la Table Ronde, par exemple)...
Alors quand on m'a fait tester AGRICOLA, mon cerveau à fondu, et j'ai vraiment subit la partie ! Je me souviens d'avoir partagé cette expérience douloureuse avec Maude qui aujourd’hui encore est traumatisée par ce jeu où elle avait terminé avec un score négatif ! (je n'était pas beaucoup plus haut qu'elle ! )
Mais aujourd'hui, après 15 ans à jouer à bien des jeux, je me suis non seulement habitué aux jeux à l'allemande, mais en plus j'en apprécie beaucoup. Et je dois dire que j'ai bien aimé également ce CAVERNA !
On optimise au mieux sa pose d'ouvrier pour récupérer les ressources nécessaires pour se développer plus rapidement et mieux que les autres, sur le principe c'est très classique, MAIS ça fonctionne bien, on doit bien anticiper ses coups pour ne pas perdre le tempo, car chaque tuile est unique, et pourrait tout aussi bien attirer un autre joueur ! Y a aussi pas mal de réactivité à avoir, car bien des fois il faut s'adapter au jeu des autres pour ne pas stagner. Bref, le jeu est malin, y a vraiment de l'interaction... Il souffre peut-être juste de ne pas être très sexy (à vrai dire, il est même laid !), mais au moins, il est ergonomique, et c'est quand même l'essentiel !
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2195 Message par Djez » 29 déc. 2022, 21:48

vendredi 23 décembre, café-jeux
Bon, ce weekend j'ai mené un mini one shot d'HYSTOIRE DE FOU, un scénario que j'ai écrit moi même... et je reste un peu sur ma faim. Je n'ai pas su rendre le tout vraiment accrocheur, et si globalement j'ai l'impression que les joueurs se sont malgré tout marré, y a quand même eu pas mal de flottement dû à une narration trop foutraque...
Pourtant je n'en suis pas à mon coup d'essai avec ce jeu, mais mon scénar du jour n'était juste pas assez costaud. Copie à revoir !

jeudi 29 décembre, à la maison
J'ai testé pour vous... ENCYCLOPEDIA. Nad me l'a offert pour Noël, et maintenant que je l'ai testé avec elle et Lax, je peux dire que c'est mon meilleur cadeau de l'année !
Ici, on va jouer des érudits qui vont aider Buffon à rédiger son encyclopédie d'histoire naturelle. Mécaniquement, on est sur un jeu de placement d'ouvriers dans lequel des dés font office de meeple. Leur valeur, mais aussi leur couleur, aura une incidence sur les actions qu'ils permettent. Au début de chaque manche (le jeu en compte 6), chaque joueur va lancer 4 dés tirés au hasard et les placer sur son plateau personnel. Puis, à son tour de jeu, on va choisir un dé disponible et le placer sur une des actions disponibles. Le truc marrant, c'est qu'on a tout à fait le droit d'utiliser le dé d'un adversaire, MAIS, ça lui fait gagner immédiatement un petit bonus lié à où il l'a placé en début de manche.
Les 6 actions du jeu sont bien cohérentes avec la thématique du jeu :
a) on peut aller à l'ambassade pour gagner des jetons qui faciliteront nos expéditions,
b) aller à la banque pour gagner des sous qui servent à augmenter la force des dés à loisir,
c) aller à l'université pour recruter des experts qui vont nous donner des bonus instantanés ou permanents,
d) aller à l'académie pour "réserver" l'étude d'un animal (= prendre une carte)
e) partir en expédition dans un continent pour placer plus ou moins de cubes découvertes sur ses cartes
f) publier un article sur un animal, et également citer ceux connexes pour scorer
On va ainsi scorer tout au long de la partie, plus en fin de partie scorer pour nos contributions (si on a beaucoup étudier tel ou tel type d'animal).
Le jeu est beau, il est cool à jouer, y a vraiment des coups à jouer... Bref, c'est un excellent jeu d'ouvriers et de collection. Le seul point qui en bloquera certains, ce sont les dés qui, forcément, vont faire grincer des dents les allergiques au hasard et à l'opportunisme.
Perso, je trouve que c'est une super réussite, qui n'est pas sans me rappeler RAJAS OF THE GANGES, mais avec un thème plus porteur, une mécanique plus riche et des sensations de jeu encore plus cool !
Et cerise sur le gâteau... je gagne cette première partie !
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Flabadu
Membre du NPQ
Messages : 401
Enregistré le : 17 août 2015, 16:57

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2196 Message par Flabadu » 30 déc. 2022, 16:48

Djez a écrit :
29 déc. 2022, 21:48
vendredi 23 décembre, café-jeux
Bon, ce weekend j'ai mené un mini one shot d'HYSTOIRE DE FOU, un scénario que j'ai écrit moi même... et je reste un peu sur ma faim. Je n'ai pas su rendre le tout vraiment accrocheur, et si globalement j'ai l'impression que les joueurs se sont malgré tout marré, y a quand même eu pas mal de flottement dû à une narration trop foutraque...
Pourtant je n'en suis pas à mon coup d'essai avec ce jeu, mais mon scénar du jour n'était juste pas assez costaud. Copie à revoir !
De mon côté j'ai pas mal hésité sur l'attitude à adopter : jouer le jeu et tenter les trucs les plus improbables ? Garder en tête l'objectif initial envers et contre tous (le cadeau de Papi) ?
On a eu des scènes sympas malgré le côté flou, et je regrette pas du tout d'avoir été sur cette table :)
Never Forget :twisted:

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2197 Message par Djez » 16 janv. 2023, 02:01

vendredi 6 janvier, café-jeux

Ce weekend j'ai pu rejoué aux RUINES PERDUES DE NARAK avec l'extension et y a rien à dire, le jeu est toujours aussi cool ! Par contre, je trouve vraiment que les personnages de l'exploratrice et du mystique sont beaucoup plus durs à jouer que les autres ; pour le moment, je n'ai jamais vu un joueur gagner avec un de ses personnages... Après, pour être honnête, je n'ai pas non plus un énorme recul sur le jeu avec l'extension, du coup je serais curieux de connaître le ressenti de ceux qui y ont vraiment beaucoup jouer.

dimanche 8 janvier, café-jeux

J'ai rejoué à FUNKENSCHLAG (HAUTE-TENSION en français), alors que ça faisait carrément plusieurs années que je n'en avais plus eu l'occasion !
Bon bah là encore, un grand jeu, qui réussi à parfaitement allier enchères, placement et gestion de ressources. Au club, on y joue depuis "toujours" (=plus de 15 ans), et aujourd'hui encore le jeu reste parfaitement d'actualité, fluide, efficace, et ça même à plus de 4 joueurs !
Sur cette partie je finis second derrière Nad' sur un départage d'égalité défavorable... ce qui est déjà pas si mal vu qu'habituellement, c'est un jeu où je ne suis vraiment pas performant !

Puis le soir, j'ai pu rejouer à ENCYCLOPEDIA avec Cenk et Nad, et confirmer ma première excellente impression ; le jeu est vraiment cool à jouer, et se propulse directement dans mon top 10 perso ! Je trouve qu'il a tout ce qu'il faut ; un propos sympa, un matos agréable, et surtout, une mécanique de jeu complète, riche, et bien en phase avec sa thématique.
Sur cette seconde partie je termine dernier en négligeant totalement l'étude des climats... je retiendrais la leçon !

vendredi 13 janvier, café-jeux

J'ai rejoué à ON MARS... et ce fut à nouveau une épreuve !
Je ne réussi pas trop à comprendre pourquoi... Mais je ne comprends vraiment pas grand chose à la dynamique de ce jeu ! Je vois mes adversaires construire des trucs, se développer, jouer, en somme... Et moi je ne fais grosso modo... pas grand chose !
A ma première partie je m'étais rassuré en me disant que bon, c'était juste un jeu très exigent qui nécessite d'y revenir, mais là, force est de constater que... je n'ai pas vraiment évoluer sur le jeu !
Pourtant, y a vraiment quelque chose de réussi dans la thématisation, et même si c'est réellement complexe, tout me semble logique en terme d'actions, et d'enchaînement. Habituellement, ça m'aide beaucoup à intégrer un jeu, mais là, ça reste vraiment compliqué pour moi !
Après, qu'on s'entende, je n'ai pas non plus RIEN fait. D'ailleurs, je ne fini pas dernier (troisième sur quatre). Mais clairement, j'ai subi le jeu sur au moins les trois premiers quart de la partie, et j'avoue que c'était rude. D'ailleurs, désolé d'avoir tiré la tronche une bonne partie de la séance, mais c'était vraiment frustrant. Il n'y a qu'à la fin que j'ai commencé à faire de vrais tours, mais c'était déjà bien trop tard.
Ce qui me semble évident, c'est que le nerf de la guerre c'est de réussir à débloquer au plus vite un rythme qui permet d'ajouter systématiquement à son action principale une action exécutoire (= action bonus), sans quoi, de fait, on se retrouve très vite "submergé" par les actions plus nombreuses des adversaires, et ça devient la spirale infernale de la défaite.
Bref, malgré toute cette frustration, il y a quand même un plaisirs indéniable, celui de jouer à un grand jeu. Je suis admiratif de la mise en cohérence des règles et du thème. Le matos est cool. Tout est malin. Juste, c'est clairement TROP complexe pour moi !
Et pourtant, pas impossible que je me laisse piéger une troisième fois, histoire de voir à nouveau ce que la bête a dans le ventre.

dimanche 15 janvier, jeu de rôle

Ma campagne des REJETONS D'AZATHOTH (L'APPEL DE CTHULHU)continue de bien avancer, avec des investigateurs qui en découvrent de plus en plus sur le Mythe de Cthulhu... et qui flirtent donc de plus en plus avec les gros ennuis : triade, mafia, police, malades mentaux, universitaires hallucinés, entités semblant venir de l'au-delà... nombreuses sont les menaces qui peuvent s'abattre sur eux d'un moment à l'autre !

dimanche 15 janvier, jeu de société

Le soir avec Cenk et Nad, on a joué à ABYSS, et pfiouh... ça faisait longtemps !
Ce jeu de Bruno Cathala illustré par Xavier Colette a vraiment été un méga classique du jeu moderne en son temps (bientôt 10 ans), et il faut dire qu'il a tout pour séduire un large public : une vraie identité visuelle, une mécanique simple et efficace, des parties pas trop longues mais pas creuses non plus... Bref, c'est un excellent jeu.
Après, clairement, ce n'est pas un jeu pour gros joueur. C'est léger, le hasard est bien présent, et ce n'est clairement ni un jeu à courbe de progression, ni un jeu à montée en puissance. C'est "juste" un jeu qui tourne très bien, s'installe vite et s'explique facilement, et ç vrai dire c'est déjà plus que beaucoup.
Pour moi, il fait partie d'une catégorie de jeu que je qualifierais de "jeu ambassadeur", vous savez, ces jeux qui sont de VRAIS jeux modernes, mais qu'on peut VRAIMENT partager avec des gens pas trop joueurs sans les perdre dans des règles trop complexes ou des parties trop longues. Comme un KINGDOMINO, un AGE DE PIERRE, un AVENTURIER DU RAIL, ce genre de jeu... Le genre de jeu "rassurant" que je vois aujourd'hui d'avantage comme un super outil pour mon job de ludothécaire que comme un jeu pour me divertir le weekend.
Pourtant, à une époque déterminante de ma carrière de joueurs, je ne jurais que par des jeux de ce format là, et du coup, ça m'a fait vraiment plaisirs d'y rejouer au final. Pure nostalgie ? Je ne crois pas. C'est plutôt que parfois, jouer à un jeu chill qui roule tout seul, c'est plaisant aussi !
Et puis c'était l'occasion de faire découvrir ce classique à un Cenk ... qui nous a bien entendu roulé dessus malgré mon bon départ sur la partie !
Comme quoi, il y a des habitudes qui ont la peau dure !
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2198 Message par Djez » 23 janv. 2023, 00:28

vendredi 20 janvier, à la café-jeux
J'ai rejoué à ENCYCLOPEDIA pour la troisième fois... et c'est TROP bien ! Je kiffe absolument ce jeu que je trouve beau, cool à jouer, et surtout, bien thématiser (j'entends par là où la mécanique de jeu mets bien en valeur le thème).
Les deux seuls reproches que je pourrais faire au jeu, c'est...
1° qu'il est assez long. Avec des gens qui jouent pour la première fois, comptez bien 45 minutes par joueur.
2° que j'ai l'impression que la "stratégie lézard" est peut-être un peu cheaté. Comme les lézards ont plus tendance que les autres espèces à partager des points communs (parce qu'ils sont rarement herbivores et jamais de climat glacial), il semble plus facile d'optimiser ses articles en parlant d'eux.
En effet, sur cette partie, je me suis concentré presque exclusivement sur les lézards de climats chauds, et j'ai fait mon tout meilleur score (plus de 340 points) !
Mais ce qui est sûr, c'est que j'adore ce jeu !

samedi 21 janvier, à Cinégoodies
J'ai eu l'occaze de tester LA GUILDE DES EXPEDITIONS MARCHANDES... Pour être honnête, le jeu ne me donnait pas du tout envie de le tester ; je trouve la boîte laide à cause de son équilibrage foireux (les graphismes ne sont pas moches, mais l'énorme logo façon jeu vidéo des années 90, vraiment c'est pas ouf !), le matériel est globalement trop terne (mais pas laid), et surtout, le concept de base du jeu ne me vendait pas du rêve ; un "flip n' put" chacun dans son coin sur son plateau personnel, dans lequel on doit optimiser au mieux sa pose de cube pour explorer des territoires en fonction du tirage d'une carte commune à tous les joueurs.
Et bien dans les faits, en terme de sensation de jeu, on est quelque part entre CARTOGRAPHERS et LES GARDIENS DE HAVRESAC... et franchement c'est plaisant ! Alors oui, le jeu n'a quasiment aucune interaction (à part une très légère course au point), mais pour moi ce n'est pas vraiment un défaut, car sa contribue au côté très chill du jeu. Pour autant, le jeu est plaisant à jouer, et on peut faire un peu de planification et donc essayer d'optimiser au mieux le tirage des cartes. Enfin, y a quelques détails vraiment sympa dans le jeu : 4 plateaux au choix proposés, les petits pouvoirs individuels qui vont se révéler au fil des manches et qui vont amener une asymétrie opportuniste bien coolos, ou encore le tirage aléatoire d'objectifs et de trésors qui ajoutent un peu de sel à chaque partie.
Le truc que je ne comprends vraiment pas, c'est pourquoi avoir fait un jeu aussi volumineux ? Franchement, c'est contre productif, parce que ça rends imposant un jeu qu'on aurait pu éditer tout aussi bien dans une boîte deux fois plus petites. Le problème n'est pas qu'il n'y a pas de matos, car on trouve quand même pas mal de choses de plutôt bonne qualité, mais juste que les éléments peuvent être facilement réagencer dans moindre place.
Mais ça ne m'a pas empêché de kiffer assez ma partie test au point de me l'acheter dans la foulée !

samedi 21 janvier, chez des potes
J'ai vraiment beaucoup aimé cette séance de notre campagne BLACKSTONE joué avec Franck, Dr Huygues et Olivia, et je suis très content de les voir aussi à l'aise dans l'univers du jeu ! Les roleplay sont cool, l'histoire avance bien, et c'est un vrai plaisirs que de se retrouver chaque fois pour une nouvelle partie !
Et puis c'est rassurant pour moi de voir qu'encore une fois, l'intrigue de la campagne prends bien, ça veut dire que je tiens quelque chose de valable au niveau des scénarios et du background !

dimanche 22 janvier, à la café jeux
Aujourd’hui, j'ai testé LE SECRET DE MON PÈRE... et c'était TRÈS long ! A quatre joueurs, on a passé 7 heures autour de la table pour finalement voir Cenk gagner comme d'habitude ; on n'est quand même pas loin de l'expérience traumatisante !
En tous cas ce qui est sûr, c'est que le jeu ne peux pas laisser indifférent.
Déjà le matos est canon... même s'il n'est pas forcément si ergonomique que ça. Y a notamment deux trois détails plus "tape à l’œil" que vraiment efficace (le pire étant les marqueurs de connaissance stylisé qui se cassent la gueule ). Surtout, il y a cette appli, qui permet de caser plein de narratif sans avoir à se coltiner un gros bouquin... Mais qui à l'usage est lourdingue ; texte trop longs et creux, interface pas intuitive, le tout pour des conséquences ludiques anecdotiques la plupart du temps. Le concept est très cool, mais ça aurait mérité un GROS travail d'épure pour obtenir quelque chose de BEAUCOUP plus fluide.
Ensuite, il y a la mécanique du jeu, qui pour sa part, fait bien le job. C'est classique, mais c'est cool, et ça marche bien. C'est de la pose d'ouvrier, avec récolte de ressources, montée en puissance sur un tableau de connaissance pour générer des avantages, construction de tuiles bâtiments pour gagner des bonus, et finalement réalisation de projets pour scorer et provoquer des effets. C'est, je pense, le côté le plus réussi du jeu, parce que ce n'est pas trop prise de tête, pas trop punitif, mais intéressant tout du long.
Enfin, l'ambiance "Frankenstein" du jeu est sympa, mais pour moi elle vient plus de la qualité de ses "fondamentaux" (la direction artistique, les cartes expériences, les bâtiments, la gestion des domestique, de la folie, des villageois, etc...) que de son appli ou de ses manipulations de plateau évolutif.
Certes, on a fait quelques petites erreurs, mais je pense que fondamentalement, le jeu souffre d'avoir maladroitement voulu enrichir l'expérience au point de l'avoir rendu indigeste.
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Avatar du membre
Djez
Responsable du NPQ
Messages : 5388
Enregistré le : 14 avr. 2007, 17:42
Localisation : Au Coin de la Bulle
Contact :

Re: Alors, raconte, comment c'était !?

#2199 Message par Djez » 30 janv. 2023, 01:50

vendredi 27 janvier, café-jeux
J'hésite toujours à faire du jdr quand je bosse le lendemain, mais ça faisait une éternité que je n'avais pas joué à BARBARIANS OF LEMURIA... et qu'est-ce que c'est bien ! C'est du Sword & Sorcery (à la Conan, Fafhrd ou autre Elric) doté d'un univers imagé et barbare et d'un système de jeu simplissime et hyper fluide. Le genre de jeu pas prise de tête, mais tout de même largement assez riche pour faire de VRAIES parties.
Aujourd'hui on incarnait des mercenaires payés pour s'assurer que la future mariée arrive bel et bien à son mariage, assumant un rôle situé quelque part entre le garde du corps et le geôlier. Mais les Dieux de la Mer ont décidé que jamais nous n'arrivions, poussant d'une forte tempête notre navire sur les côtes d'une île mystérieuse.
Celle-ci s'avère peuplé d'étranges pygmées agressifs, cherchant à nous droguer de leurs sarbacanes empoisonnées pour mieux nous enlever... On comprendra bien vite que c'est pour nous sacrifier à leur Dieu Serpent qu'ils se montrent si véhément.
Après quelques péripéties, nous voici donc délivrant la Princesse de ces infâmes gnomes, et en proie à un dilemme. Allions nous nous enfuir sans demander notre reste, ou prendre le risque d'aller piller l'antre du dieu ophidien, prétendument emplit des plus folles richesses ?
L'appât du gain nous a pousser à vite échafauder un plan que nos esprits fatigués ont immédiatement jugés génial ; nous allions enduire une pauvre monture de cette étrange poix soporifique, et la donner en pâture au Serpent géant pour mieux l'endormir...
Et contre toute attente, cela a plutôt bien marché ! La bête fut si groggy que nous n'avons pas eu grand mal à l'achever !
Ne nous restait plus qu'à retrouver un navire échoué encore réparable, de le remettre à flot avec les quelques survivants qui nous accompagnaient, et de reprendre la direction des épousailles... Bien décidé à profiter de la fête qui se prépare pour commencer à dilapider notre nouvelle fortune !
Une très chouette séance, avec des joueurs très cool... Bref, du bon jdr comme je l'aime !

dimanche 29 janvier, après midi campagne de jeu de rôle
Encore une très chouette partie de L'APPEL DE CTHULHU; avec juste pour petit regret d'avoir eu ma table de joueurs scindés en deux tout du long ; j'espère que ça n'a pas été trop longuet pour eux de devoir alterner les scènes !
Et pour le coup, c'était vraiment deux salles, deux ambiances, avec d'un côté une grosse scène de baston entre des investigateurs décidés à secourir une prisonnière du cartel chinois, et d'un autre un passage bien occulte dans le campus de l'université Miskatonic ! Les deux auront été bien utile, car les premiers sont parvenus à secourir la cousine de Lucky Luciano, gagnant là l'opportunité de se faire un nouvel allié très puissant, et les autres ont rencontré le Docteur Armittage qui leur en a appris énormément sur l'ampleur du mal cosmique qui les menace.
Clairement, plus on avance, plus on passe des rails de la campagne originelle à ceux que j'ai moi même bâtis pour lui donner de la cohérence, mais je trouve que la transition se fait plutôt bien ! Ainsi, la campagne avance à grand pas, et c'est toujours aussi plaisant de voir les joueurs la découvrir, du coup je suis très satisfait de mon travail "d'adaptation" pour le moment.

dimanche 29 janvier, soirée jeu de société
On a pris l'habitude avec Nad et Cenk de souvent "pousser un peu" le dimanche pour manger ensemble puis caser un petit jeu de société en soirée. Cela m'a permis de faire une deuxième partie de LA GUILDE DES EXPÉDITIONS MARCHANDES, partie qui a complètement conforté mon avis sur le jeu ; un bon Flip n' put, clair, simple, efficace. Il me rappelle vraiment beaucoup CARTOGRAPHERS dans les sensations de jeu, ce même plaisirs simple d'explorer son petit royaume tranquillou au fur et à mesure du jeu, mais aussi GARDIENS DE HAVRESAC pour son "petit stress" sur l'ordre de sortie des cartes qui peut venir contredire nos plans ! Bref, le jeu est mécaniquement très plaisant à jouer, avec juste ce qu'il faut de petites décisions à prendre et de petites tensions sur l'aléa des sorties de cartes pour être vraiment intéressant à jouer tout en restant très abordable et rapide.
Je reste en revanche un peu gêné par les choix éditoriaux que je trouve maladroits ; la boîte est définitivement beaucoup trop grande d'une part, et d'autre part je regrette vivement du coup qu'ils n'aient pas fournit le matériel pour jouer à plus (jusque 6 joueurs idéalement), vu que le jeu est en simultanée de toutes façons et que ça n'aurait en rien alourdit les parties.
Sur cette partie, j'améliore mon score précédent en dépassant la barre des 180 points... signant ainsi ma première victoire de l'année sur une table où Cenk est présent !
CHEZ DJEZ !
Je joue à... ENCYCLOPEDIA (jeu de societe)
J'écoute... DEZPERADOZ (western metal)
Je lis... PERPENDICULAIRE AU SOLEIL (roman graphique)

Répondre